22121Enseignant/enseignante d'enseignement généralLexique
Eléments de la fiche :
DéfinitionRetour au début de la fiche 
Enseigne une discipline littéraire, économique, scientifique, artistique ou sportive à des élèves de collège ou de lycée. Applique et transmet des méthodes permettant l'acquisition et la maîtrise des connaissances correspondant aux objectifs et programmes de chacun des cycles : poursuite de la scolarité, obtention d'un diplôme, accès aux études supérieures. Son travail comprend une part importante de préparation des activités de la classe, de recherche de documentation et de contrôle du travail scolaire. Participe aux concertations pédagogiques, aux conseils de classe, à l'information des parents d'élèves et des élèves. Est souvent associé à la proposition de sujets d'examen et à leur correction. Peut être spécialisé auprès de publics particuliers (handicapés, adultes...).
Retour au début de la fiche
Appellations principales :
  • Adjoint d'enseignement chargé d'enseignement général
  • Maître auxiliaire (enseignement général)
  • Professeur
  • Professeur agrégé (enseignement général)
  • Professeur de centre de formation d'apprentis (enseignement général)
  • Professeur certifié (enseignement général)
  • Professeur d'éducation physique et sportive (EPS)
  • Professeur d'enseignement général des collèges (PEGC)
  • Professeur de lycée professionnel en enseignement général (PLP)
  • Professeur titulaire remplaçant (enseignement général)
Appellations spécifiques :
  • Lecteur de langue étrangère (enseignement secondaire)
  • Moniteur agricole (enseignement général)
  • Moniteur en maison familiale rurale (enseignement général)
  • Professeur pour déficients sensoriels
  • Professeur des instituts nationaux de jeunes sourds et de jeunes aveugles en enseignement général (INJS et INJA)

Conditions générales d'exerciceRetour au début de la fiche 
L'emploi/métier s'exerce généralement en collège ou lycée, au rythme du calendrier scolaire, et comprend entre 15 et 21 heures d'enseignement hebdomadaires. Les conditions d'exercice varient selon le corps d'appartenance, le type d'établissement, la discipline enseignée. Dans le secteur public, l'activité s'exerce dans un département de l'académie de recrutement et conduit les candidats à souscrire l'engagement d'enseigner pendant un nombre déterminé d'années. Dans le secteur privé sous contrat, l'activité est attachée aux obligations de service en vigueur dans l'enseignement public. Dans le secteur privé hors contrat, ces dernières sont régies par l'établissement.

Formation et expérienceRetour au début de la fiche 
Cet emploi/métier est accessible dans le secteur public avec une formation de niveau II (licence...) complétée d'une inscription aux instituts universitaires de formation des maîtres (IUFM), préparant au Certificat d'aptitude au professorat de l'enseignement du second degré (CAPES), au professorat de lycée professionnel (CAPLP) ou à l'agrégation de l'enseignement secondaire. Une formation de niveau III (DEUG, DUT, BTS) permet cependant d'accéder à l'enseignement général en qualité de maître auxiliaire. Dans les établissements privés sous contrat avec l'Etat, les enseignants sont recrutés à des niveaux de diplômes équivalents. Hors contrat, les recrutements varient selon les conditions fixées par l'établissement.
  Retour au début de la fiche
Compétences communes
Compétences techniques de base :
  • Concevoir et préparer le travail à réaliser en classe (recherche documentaire, contenu d'enseignement...).
  • Transmettre un savoir théorique et donner des méthodes pour l'acquérir.
  • Evaluer le niveau d'acquisition des connaissances des élèves.
  • Animer des projets d'actions éducatives (PAE), en ouvrant, avec d'autres professeurs et des partenaires extérieurs, l'établissement aux activités socioculturelles.
Compétences associées :
  • Connaître les applications pédagogiques du matériel informatique et audiovisuel.
Capacités liées à l'emploi :
  • Adapter son enseignement à la diversité des publics scolaires.
  • Traduire sous forme de leçons, exercices, un savoir théorique.
  • Appréhender des techniques, des formules ou des méthodes d'enseignement.
  • Transposer les connaissances de la psychologie de l'adolescent à la pédagogie.
Spécificités
Activités spécifiques :
Domaines d'intervention :
  • Littéraire (philosophie, histoire-géographie, lettres...).
  • Langues vivantes.
  • Scientifique (mathématiques, physique, sciences naturelles...).
  • Economique.
  • Artistique (arts plastiques, dessin, éducation musicale).
  • Education physique et sportive.
  • Education manuelle et technologique (EMT).
Publics concernés :
  • Classes de collège.
  • Classes de lycée.
  • Sections de techniciens supérieurs.
  • Classes préparatoires aux grandes écoles.
  • Elèves présentant un handicap moteur ou sensoriel.
  • Adultes (gens du voyage, prisonniers...).
Techniques employées :
  • Braille.
  • Méthode de démutisation des sourds.
  • Par correspondance.
Lieu d'exercice de l'activité :
  • Etablissement public.
  • Etablissement privé sous contrat.
  • Etablissement privé hors contrat.
  • Structure particulière (école de sport, artistique, hôpital, milieu carcéral...).
  • A domicile.
Conditions de travail :
  • Déplacements.
  • A l'étranger.
  • Détachement.
  • Mise à disposition.

Ne pas confondre :Retour au début de la fiche
    Voir aussi :Retour au début de la fiche