32115Analyste de gestionLexique
Eléments de la fiche :
DéfinitionRetour au début de la fiche 
Aide la direction dans l'orientation et le suivi de la stratégie qu'elle s'est fixée. Participe à la définition des objectifs et anticipe les résultats. Etablit le schéma directeur des budgets. Exerce en permanence une surveillance des indicateurs de gestion mis en place pour évaluer l'activité de l'entreprise, et fournit les informations à la direction. Apprécie les causes et les effets des écarts identifiés entre les objectifs et les réalisations. Peut proposer à la direction des actions correctives à mettre en oeuvre.
Retour au début de la fiche
Appellations principales :
  • Analyste de gestion
  • Assistant au contrôle de gestion
  • Contrôleur de gestion
  • Directeur de gestion
Appellations spécifiques :
  • Contrôleur de gestion commerciale
  • Contrôleur de gestion de groupe
  • Contrôleur de gestion industrielle
  • Contrôleur de gestion d'une unité de production
  • Contrôleur de gestion d'usine
  • Responsable contrôle budgétaire et contrôle de gestion
  • Responsable contrôle de gestion
  • Responsable contrôle de gestion et comptabilité

Conditions générales d'exerciceRetour au début de la fiche 
L'emploi/métier centré sur l'exploitation d'éléments chiffrés, en particulier sur les comptabilités budgétaire et analytique, s'exerce dans tout secteur d'activité, et dans toutes les entreprises de taille suffisamment importante pour justifier son existence. La fonction peut aussi être associée à d'autres activités (comptabilité, finance, budget) principalement dans les entreprises plus petites. L'activité peut être très intensive lors de périodes décisives (budget, bilans, crises). Des déplacements sont possibles, et fréquents lorsque la responsabilité s'exerce sur des filiales. L'utilisation de programmes informatiques est devenue systématique dans l'exploitation des données analysées.

Formation et expérienceRetour au début de la fiche 
Cet emploi/métier est accessible à partir de formations de niveaux III à I (BTS, DUT, diplômes universitaires, d'administration des entreprises, des écoles supérieures de commerce et de gestion). Une formation en comptabilité (DECS) ou une compétence technique (technicien supérieur ou ingénieur) complétée par des connaissances en gestion permettent également d'accéder à l'emploi/métier.
  Retour au début de la fiche
Compétences communes
Compétences techniques de base :
  • Etablir les prévisions d'activité en termes d'objectifs, de budgets, d'organisation et de moyens.
  • Elaborer et adapter en permanence les outils d'analyse, les indicateurs et procédures du contrôle de gestion à l'aide de traitements informatiques.
  • Suivre l'activité en collectant les informations auprès des directions opérationnelles.
  • Identifier les écarts significatifs entre les réalisations et les prévisions.
  • Mesurer et analyser les écarts sous forme de statistiques, de tableaux de bord commentés, de rapports d'activité.
  • Assurer la retransmission commentée des informations auprès de la direction générale.
Compétences associées :
  • Maîtriser l'anglais.
  • Connaître la comptabilité anglo-saxonne.
Capacités liées à l'emploi :
  • Intégrer des informations variées (comptables, techniques, humaines...) caractérisant l'activité interne.
  • Détecter, synthétiser et pondérer les informations essentielles.
  • Anticiper les effets de l'activité à l'aide de simulations.
  • Procéder à des arbitrages délicats.
Spécificités
Activités spécifiques :
Activités exercées :
  • Direction d'un service de contrôle de gestion.
  • Direction des services comptabilité (en particulier analytique).
  • Contrôle budgétaire.
Domaines d'application :
  • Contrôle de gestion d'une production industrielle (analyse des coûts, analyse des stocks...).
  • Contrôle de gestion d'une activité commerciale (analyse des prévisions de vente, étude des tarifs, étude de rentabilité des produits, des marchés, étude des coûts...).
  • Contrôle de gestion d'une unité de production.
  • Contrôle de gestion d'une usine.
  • Contrôle de gestion d'un groupe.
Lieu d'exercice de l'activité :
Localisation :
  • Siège social.
  • Entreprise à établissement unique.
  • Filiale d'un groupe national.
  • Filiale d'un groupe multinational.
Taille de l'entreprise :
  • Moyenne entreprise (50 à 499 salariés).
  • Grande entreprise (500 salariés et plus).
Secteur d'activité :
  • Industrie.
  • Commerce.
  • Services marchands.
  • Services non marchands.
Entreprise à caractère :
  • Privé.
  • Public ou parapublic.
Conditions de travail :
  • Déplacements.

Ne pas confondre :Retour au début de la fiche
    Voir aussi :Retour au début de la fiche