Métiers et professions

Intervenant/intervenante auprès d'enfants (11113)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Intervenant/intervenante auprès d'enfants, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Accueillant d'enfants en milieu collectif (1111301) Offres d'emploi Etudes / Formations
Accueillant d'enfants à domicile (1111302) Offres d'emploi Etudes / Formations
Assistant aux instituteurs maternels ou primaires (1111303) Offres d'emploi Etudes / Formations
Responsable de structure d'accueil de la petite enfance (1111304) Offres d'emploi Etudes / Formations

Accueillant d'enfants en milieu collectif (1111301)

Accueille et aide les enfants de zéro à six ans dans la réalisation des actes de la vie quotidienne (habillage, prise de repas...). Mène avec eux des activités d’éveil (jeux, apprentissage de la vie collective...).

Activités du métier

Activités de base
  • Accueillir l’enfant
  • Préparer et donner les repas et les boissons à l’enfant
  • Accompagner l’enfant dans l’apprentissage des gestes de la vie quotidienne (propreté...)
  • Procéder à la toilette et aux soins de l’enfant
  • Veiller au repos de l’enfant
  • Animer les activités ludiques ou aider l’enfant lors d’activité d’éveil et d’apprentissage
  • Favoriser les relations entre les enfants
  • Observer le comportement et l’évolution de l’enfant et en informer les parents
  • Assurer les premiers soins d’urgence
  • Procurer à l’enfant des éléments de confort, de réconfort (bercement, doudou...)
  • Veiller à la sécurité de l’enfant (prévenir les accidents)
  • Etablir une relation privilégiée avec l’enfant et avec les parents
  • Entretenir les espaces de vie et le linge de l’enfant
Activités spécifiques
  • Administrer un médicament selon les directives
  • Etablir un planning de travail
  • Compléter et expliquer des documents administratifs (carnet de présences...)
  • Participer à des réunions d’équipe
  • Assurer la logistique et la gestion du matériel

Aptitudes à l'emploi

  • Faire preuve d’un bon relationnel avec les enfants et la famille
  • Etre dynamique, disponible et réactif
  • Résister au stress
  • Faire preuve de patience, tolérance et douceur
  • Avoir le sens de l’observation, de l’écoute active et de la vigilance
  • Faire preuve d’imagination et de créativité
  • Etre capable de travailler seul ou en équipe
  • Connaître et comprendre les besoins des enfants et leurs stades de développement
  • Appliquer les normes de sécurité, de santé et d’hygiène pour prévenir les accidents et éviter les contagions

Voici les études et formations associées à ce métier

Accueillant d'enfants à domicile (1111302)

Accueille et aide les enfants de zéro à six ans dans la réalisation des actes de la vie quotidienne (habillage, prise de repas...) à son domicile. Mène avec eux des activités d’éveil (jeux, apprentissage de la vie collective...).

Activités du métier

Activités de base
  • Accueillir les enfants et leurs proches
  • Préparer les repas et les boissons à l’enfant
  • Procéder à la toilette et aux soins de l’enfant
  • Veiller au repos de l’enfant
  • Animer les activités ludiques ou aider l’enfant lors d’activité d’éveil et d’apprentissage
  • Observer le comportement et l’évolution de l’enfant et en informer les parents
  • Assurer les premiers soins d’urgence
  • Procurer à l’enfant des éléments de confort, de réconfort (bercement, doudou...)
  • Veiller à la sécurité de l’enfant (prévenir les accidents)
  • Etablir une relation privilégiée avec l’enfant et avec les parents
  • Entretenir les espaces de vie et le linge de l’enfant
Activités spécifiques
  • Administrer un médicament selon les directives

Aptitudes à l'emploi

  • Faire preuve d’un bon relationnel avec les enfants et la famille
  • Etre dynamique, disponible et réactif
  • Résister au stress
  • Faire preuve de patience, tolérance et douceur
  • Avoir le sens de l’observation, de l’écoute active et de la vigilance
  • Faire preuve d’imagination et de créativité
  • Etre capable de travailler seul ou en équipe
  • Connaître et comprendre les besoins des enfants et leurs stades de développement
  • Appliquer les normes de sécurité, de santé et d’hygiène pour prévenir les accidents et éviter les contagions

Voici les études et formations associées à ce métier

Assistant aux instituteurs maternels ou primaires (1111303)

Assiste les instituteurs maternels et primaires dans des tâches quotidiennes liées à la surveillance, à l’hygiène, à l’alimentation et à l’éducation.

Activités du métier

Activités de base
  • Participer à l’accueil des enfants
  • Encadrer des activités de groupes
  • Surveiller les enfants lors des récréations, repas, siestes, ...
  • Donner ou aider à la prise de repas
  • Veiller à l’hygiène et au confort des enfants
  • Superviser les travaux scolaires des enfants
  • Nettoyer, entretenir et ranger le matériel, les équipements et les locaux
Activités spécifiques
  • Participer à l’élaboration et la mise en oeuvre d’un projet éducatif
  • Aider les enfants à développer de bonnes habitudes de la vie quotidienne
  • Accompagner individuellement des enfants présentant des handicaps ou inadaptations sociales
  • Rédiger des comptes-rendus d’observations ou d’activités
  • Participer à des réunions

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Faire preuve de patience et de qualités humaines
  • Anticiper les réactions de l’enfant
  • S’intégrer dans une équipe de travail

Voici les études et formations associées à ce métier

Responsable de structure d'accueil de la petite enfance (1111304)

Organise et met en place des activités éducatives afin de favoriser l’éveil et le développement de l’enfant, selon les choix pédagogiques de la structure et les règles d’hygiène et de sécurité.Peut animer un relais d’assistantes maternelles.Peut organiser le réseau petite enfance au sein d’une collectivité.Peut coordonner l’activité d’une équipe.Peut diriger une structure d’accueil de la petite enfance.

Activités du métier

Activités de base
  • Concevoir un projet éducatif
  • Concevoir un projet éducatif selon les spécificités de la structure et des publics
  • Aménager le lieu de vie, d’accueil des enfants et vérifier la sécurité des équipements
  • Organiser les activités ludiques, éducatives et accompagner les enfants pendant les activités
  • Accompagner l’enfant dans l’apprentissage des gestes de la vie quotidienne et des règles de vie en collectivité
  • Observer l’évolution des enfants, repérer des difficultés et échanger des informations avec l’équipe et les parents
  • Conseiller et sensibiliser les parents et les professionnels de la petite enfance sur l’éducation et la prévention des risques de maltraitance, d’illettrisme, les risques domestiques
  • Réaliser un bilan d’actions
Activités spécifiques
  • Réserver des prestations et services
  • Organiser un évènement
  • Négocier des prix
  • Renseigner les parents sur le fonctionnement d’une structure d’accueil ou organiser l’intégration des enfants en période d’adaptation
  • Transmettre des éléments comptables
  • Réaliser un suivi d’un dossier familial
  • Définir des projets inter-institutionnels ou coordonner des actions du réseau de la petite enfance au sein d’une collectivité territoriale
  • Organiser un point relais et mettre en place des actions d’animation à destination des assistantes maternelles et des enfants
  • Gérer le budget global d’une structure
  • Mettre en place des actions de gestion de ressources humaines
  • Coordonner l’activité d’une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Organiser son travail dans le temps
  • Etablir des contacts avec des partenaires variés
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées
  • Analyser et résoudre les problèmes
  • Savoir gérer et diriger une équipe
  • Posséder un esprit d’équipe
  • Faire preuve de rigueur, de méthode et d’organisation
  • Avoir le sens du contact
  • Faire preuve de créativité, de dynamisme, d’initiative et de disponibilité
  • Gérer des conflits et mettre en oeuvre des techniques de négociation
  • Avoir un sens développé des responsabilités

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce dans les établissements d’accueil, scolaires, de soins ou à domicile. L’activité s’effectue en contact permanent avec les enfants, seul ou en équipe.
    - Elle implique une station debout prolongée, de nombreuses allées et venues et de multiples manipulations.
    - Les horaires sont réguliers mais peuvent être décalés (avant ou après la classe, gardes par roulements) ou s’étendre aux fins de semaine.
    - Le rythme journalier s’adapte aux besoins des enfants (heures des repas, du repos...).
    - L’activité nécessite de respecter des normes de sécurité (mettre hors de portée : produits, sources de chaleur...) et d’hygiène (tenue professionnelle, gants...).

Lieux d'exercices

  • Domicile d’un particulier.
  • Etablissement de soins et de remise en forme (cure, service pédiatrie).
  • Etablissement d’accueil, de loisirs, de vacances.
  • Etablissement social (crèche...).
  • Etablissement d’éducation (école, éducation spécialisée).

Conditions de travail

  • De nuit.
  • Travail le dimanche et les jours fériés.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

L’intervenant auprès d’enfants est un professionnel de la prise en charge de jeunes enfants, que l’on peut distinguer en trois types : les puériculteurs, les accueillants d’enfants et les assistants aux instituteurs maternels et primaires.

La pandémie ayant frappé le monde en ce début d’année 2020 a montré l’importance de ces métiers (ainsi que d’autres métiers des soins et de la prise en charge des personnes) dans le fonctionnement de la société occidentale d’aujourd’hui. Considérés comme essentiel, ces professionnel(le)s ont en partie poursuivi leurs activités afin de répondre aux besoins.

Le secteur de l’accueil petite enfance connaît une phase de transition importante, à la suite de l’approbation début 2019 de la réforme « grandir ensemble », qui implique une nouvelle organisation à la fois pour l’ONE et pour les pouvoirs organisateurs des milieux d’accueil.
Depuis plusieurs années, un travail important sur la professionnalisation et la qualité de l’accueil a été mis en oeuvre au sein de ces secteurs. Mais les problèmes liés à la diversité des milieux d’accueil et aux différents statuts sont encore là (on pense par exemple au statut de l’accueillant d’enfant).

Par ailleurs, le développement de l’offre d’accueil n’a cessé de s’étoffer au travers des trois plans Cigogne successifs qui ont mené à un accroissement du nombre de milieux d’accueil et des professionnels. Mais la pénurie de places d’accueil reste forte dans certains bassins de vie ; notamment en matière d’accueil d’urgence.

Les modifications sociales des cellules familiales et l’évolution des marchés du travail génèrent une augmentation des besoins qui, dans le même temps changent (demande de flexibilité accrue avec des plages horaires plus en phase avec les horaires de travail de plus en plus flexibles ; qualité de l’accueil des jeunes enfants en termes d’éducation, de développement et de soins).

Les intervenants auprès d’enfants connaissent donc des contextes de travail différents, soit des crèches et des services d’accueil, le domicile de l’accueillant ou de l’enfant ou encore les établissements scolaires.
À ces différents contextes de travail s’ajoutent différents types de conditions contractuelles en usage.
Ainsi, le statut social spécifique des accueillants d’enfants qui n’ouvre que partiellement les droits à la sécurité sociale est souvent vu comme l’un des freins majeurs au développement de la profession. Ce frein est d’autant plus problématique que les accueillants d’enfants constituent, sur base des offres du Forem, le type d’intervenant le plus demandé sur le marché.
Des évolutions de ce statut sont d’ailleurs peu à peu mises en oeuvre depuis plusieurs années et le statut d’accueillant(e) conventionné(e) offre maintenant une protection sociale proche de celle des travailleurs salariés.

Les conditions légales d’accès au métier en tant que salarié varient en fonction du contexte de travail (crèche, accueillante à domicile, établissement scolaire, accueil extra-scolaire, école des devoirs, centre de vacances, ...).
Pour une information complète, nous vous renvoyons au site de l’ONE (1).

L’exercice de l’activité au domicile de l’accueillante est soumis aux contrôles réguliers de l’ONE.

Pour exercer en tant qu’accueillant d’enfant indépendant, il est nécessaire de répondre aux exigences légales de diplômes.
Pour une information complète sur les diplômes requis, nous vous renvoyons au site de l’ONE (1).

Les secteurs qui recrutent ces profils sont ceux de l’action sociale au sein desquels naturellement les services à l’enfance (cinq fois sur dix), ceux de la santé (trois fois sur dix) et aussi ceux de l’éducation et de la formation (près d’un cinquième des cas) ainsi que l’administration publique.

Le contrat le plus souvent proposé est à durée déterminée (près d’un tiers des cas). Le contrat à durée indéterminée est toutefois proposé dans un quart des cas.
Pour les accueillants d’enfants à domicile, le CDI apparait dans la plupart des cas (en rappelant le statut spécifique).

L’emploi à temps partiel est particulièrement présent parmi les offres gérées par le Forem (plus de la moitié des cas).
C’est majoritairement le cas chez les assistants aux instituteurs.

Les accueillants en milieu collectif sont dans un tiers des cas concernés par des temps pleins et les accueillants au domicile dans neuf cas sur dix.

Au niveau géographique, la province du Brabant Wallon (notamment pour les accueillants d’enfants à domicile) est la première province wallonne en termes d’opportunités d’emploi gérées par le Forem, suivie par celles du Hainaut et de Liège.

Les employeurs paraissent exprimer peu de souhaits en matière d’expérience professionnelle (excepté pour les accueillant(e)s à domicile où une expérience est demandée dans plus la moitié des cas).
Il faut en effet préciser ici que l’accès à la profession dans des lieux d’accueil collectifs est conditionné par la détention d’un diplôme de puériculteur (ou assimilé et dans certaines conditions). Leurs exigences portant donc davantage sur la qualification des candidats qui doivent disposer d’un niveau du 3ème degré de l’enseignement secondaire.
Pour l’accueil de type « familial » (les accueillants), il est toutefois possible d’accéder à la profession via des formations agréées par l’ONE (1).

En raison essentiellement des politiques d’activation des femmes sur le marché du travail et de la natalité en Wallonie, il est attendu que la croissance des effectifs du métier se poursuive dans les années à venir. Le nombre d’opportunités d’emploi gérées par le Forem pour le métier a augmenté au cours des dernières années ; principalement pour le métier d’accueillant d’enfant à domicile.

Le métier d'accueillante d'enfants à domicile fait partie de la liste des fonctions critiques 2020 (sur base des données 2019) sans toutefois être en pénurie.  Ce qui signifie qu’en 2019, les offres pour ce métier ont été moins souvent satisfaites que pour l’ensemble des métiers et en moyenne dans un laps de temps un peu plus long que la durée observée pour l’ensemble des métiers.

 


 
Voir aussi :

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2019)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2019)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2019)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2019)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2019)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2019)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2019)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2019)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2019 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
ABH

Association Belge des Hôpitaux
https://www.hospitals.be/
ONE

Office de la Naissance et de l'Enfance
https://www.one.be/professionnel/milieux-daccueil/
UNESSA

Union Soins Santé
http://www.fihasbl.be/Homepage.aspx