Métiers et professions

Instructeur/instructrice en conduite de véhicules à moteur (22221)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Instructeur/instructrice en conduite de véhicules à moteur, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Instructeur en conduite de véhicules à moteur (2222101) Offres d'emploi Etudes / Formations

Instructeur en conduite de véhicules à moteur (2222101)

Enseigne la sécurité (routière, en mer..) et la conduite de véhicules à moteur en vue de l’obtention du permis nécessaire à leur utilisation. Apprend aux futurs conducteurs la maîtrise du véhicule et le partage des voies de circulation avec les autres usagers.

Activités du métier

Activités de base
  • Renseigner sur le déroulement des cours (code, conduite, pilotage) et évaluer le nombre d’heures de code, de conduite, de pilotage nécessaire
  • Enseigner les règles et le code de conduite routière, maritime ou fluviale et sensibiliser à la sécurité
  • Expliquer le maniement et le fonctionnement du véhicule/engin (automobile, moto, bateau) et dispenser les cours pratiques de conduite, de pilotage en plateau et en circulation
  • Evaluer les difficultés et les progrès de la personne (code, conduite, ...), la conseiller et renseigner les documents de suivi et d’évaluation
  • Suivre la maintenance et l’entretien de véhicules/engins (contrôle visuel, réglementaire, mise à niveau, ...)
Activités spécifiques
  • Former des personnes pour l’obtention du Permis A3 et A
  • Former des personnes pour l’obtention du Permis B
  • Former des personnes pour l’obtention du Permis théorique
  • Former des personnes pour l’obtention du Permis BE, C, CE, D et DE ou des sous-catégories C1, C1E, D1 et D1E.
  • Former des personnes pour l’obtention d’une habilitation à la navigation sur rivière
  • Former des personnes pour l’obtention d’une habilitation à la navigation côtière
  • Former des personnes pour l’obtention d’une habilitation à la navigation hauturière
  • Planifier et coordonner des leçons théoriques et pratiques, des formations ou des convocations aux examens
  • Elaborer et faire évoluer les programmes pédagogiques, produits de formation, supports de cours, ...
  • Contrôler et déterminer les capacités des candidats à la conduite de véhicules (voitures, poids lourds, motos, ...)
  • Contrôler les méthodes pédagogiques des moniteurs, l’application de la réglementation professionnelle et la capacité de candidats moniteurs à enseigner la conduite
  • Procéder à des enquêtes ou des études statistiques sur des accidents de circulation, des anomalies relatives à la sécurité routière
  • Diriger un service, une structure

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Maintenir une attention soutenue de manière prolongée
  • Etre capable de résoudre des problèmes et de faire face aux cas d’urgence
  • Transmettre des savoirs et savoir-faire avec pédagogie
  • Etre disponible
  • Faire preuve de patience et de qualités humaines
  • Apprécier les contacts humains
  • Résister à la fatigue physique et nerveuse

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • Enseigne la sécurité (routière, en mer..) et la conduite de véhicules à moteur en vue de l’obtention du permis nécessaire à leur utilisation.
  • L’emploi/métier s’exerce le plus souvent à bord du véhicule, en cours individuels, dans les conditions réelles de circulation ou navigation (ville, route, autoroute, mer, rivière, air...). Il implique généralement l’utilisation de doubles commandes ou d’appareils de guidage radio. Les cours théoriques sont collectifs et se déroulent en salle, avec utilisation d’appareils audiovisuels.

Lieux d'exercices

  • Ecole de conduite privée.
  • Etablissement associatif.
  • Etablissement public.
  • Autres.

Conditions de travail

  • Horaires décalés.
  • Travail en fin de semaine.

Le métier sur le marché de l'emploi

Enseigne la sécurité (routière, en mer..) et la conduite de véhicules à moteur en vue de l’obtention du permis nécessaire à leur utilisation.
Pour devenir instructeur en conduite de véhicules à moteur, il faut être âgé de minimum 21 ans et avoir obtenu le permis de conduire correspondant à l’enseignement que l’on souhaite dispenser (auto, moto, camion, bus, ...). Il faut également être titulaire d’un brevet d’aptitude professionnelle délivré par le Service Public Fédéral Mobilité et Transports. La sélection médicale chauffeur est obligatoire. Ce brevet est particulièrement difficile à obtenir. Le taux de réussite aux examens est estimé à 10 %. La concurrence de candidats français pour ce métier mieux payé en Belgique est une réalité en Wallonie.

En 2020, le Forem a diffusé 78 opportunités d’emploi pour ce métier.

Une opportunité d’emploi sur deux provient du secteur de l’éducation et de la formation et une sur trois du secteur transport et logistique.

Environ la moitié des opportunités ont recours au travail intérimaire et un tiers des opportunités d’emploi sont associées à des emplois à durée indéterminée. Il s’agit essentiellement de temps plein de jour.

Les lieux de travail les plus mentionnés sont les provinces de Hainaut et de Liège ; les deux étant d’ailleurs surreprésentées par rapport à leur part dans l’ensemble des opportunités d’emploi, tous métiers confondus.

Une expérience professionnelle préalable est demandée dans plus de 5 opportunités d’emploi sur 10. La connaissance d’au moins une autre langue que le français est plus rarement spécifiée.

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2020 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
FAA

Fédération des Auto-écoles agréées
https://www.faa.be
Federdrive

Fédération des Ecoles de Conduite et Centres de Formation agréés
https://www.federdrive.eu/contact-fr/