Métiers et professions

Aide-soignant/aide-soignante (24111)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Aide-soignant/aide-soignante, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Aide-soignant (2411101) Offres d'emploi Etudes / Formations
Secouriste ambulancier (2411102) Offres d'emploi Etudes / Formations

Aide-soignant (2411101)

Assiste l’infirmier, sous son contrôle, en matière de soins, d’éducation et de logistique, dans le cadre des activités coordonnées par l’infirmier dansune équipe structurée. Donne des soins globaux (soignants, infirmiers et psychosociaux) à un groupe de patients afin de maintenir, d’améliorerou de rétablir leur santé et leur bien-être.

Activités du métier

Activités de base
  • Accueillir la personne
  • Effectuer des actes techniques (ex : soins de bouche, observer le fonctionnement des sondes...)
  • Surveiller l’état de santé du patient sur les plans physique, psychique et social
  • Dispenser des soins d’hygiène et de confort
  • Transporter le patient, conformément aux plans de soins
  • Participer au soutien psychosocial des patients et de leur famille
  • Informer et conseiller le patient et/ou sa famille
  • Participer à la continuité et à la qualité des soins (ex : informer l’infirmier sur l’état de santé du patient, participer à des réunions...)
Activités spécifiques
  • Exécuter des tâches ménagères et logistiques (ex : assurer le service des repas, préparer les chariots de soins...)
  • Effectuer la stérilisation du matériel médical
  • Accompagner une personne en soins palliatifs ainsi que son entourage
  • Aider à placer des appareillages orthopédiques, des prothèses...sous la responsabilité du médecin ou du kinésithérapeute
  • Effectuer des tâches administratives courantes

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’institution en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’institution
  • Présenter une image positive de l’institution
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’institution
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’institution des soins de santé
  • Appliquer les mesures de sécurité propres au secteur
  • Planifier son travail en fonction des priorités et des urgences
  • Faire preuve de qualités humaines (ex : écoute, empathie, honnêteté...)
  • Situer son travail au sein d’une équipe de travail
  • Supporter des situations émotionnelles difficiles et répétitives
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées
  • Veiller à son hygiène corporelle
  • Assurer l’interface entre le patient, son entourage et l’équipe soignante
  • Agir dans les limites de la profession
  • Collaborer avec des équipes interdisciplinaires
  • Accepter de travailler les week-end et jours fériés

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Secouriste ambulancier (2411102)

Assure, sous la responsabilité de l’infirmier ou du médecin urgentiste, la prise en charge, les premiers soins, le réconfort, la relève, le brancardage et le transport des malades ou blessés lors d’une mission en ambulance.

Activités du métier

Activités de base
  • Apprécier le danger encouru pour lui-même et pour la ou les victimes
  • Mettre en oeuvre les mesures de sécurité et de protection pour lui-même et pour la ou les victimes
  • Effectuer le bilan primaire (état des fonctions vitales)
  • Faire appel, si nécessaire, à une aide médicale (urgente), paramédicale ou spécialisée
  • Administrer les premiers soins
  • Effectuer le bilan secondaire (évaluation des lésions à protéger et/ou à stabiliser)
  • Effectuer les gestes techniques nécessaires
  • Désincarcérer des personnes
  • Procéder à la mise en condition, au relevage et au transport du patient
  • Evaluer continuellement les fonctions vitales du patient
  • Transmettre les informations utiles au personnel soignant
  • Effectuer des tâches administratives courantes
  • Vérifier régulièrement les bouteilles d’oxygène, le matériel de soins, de logistique et de télécommunication du véhicule
  • Effectuer l’entretien du matériel
Activités spécifiques
  • Conduire une ambulance
  • Assister le médecin au SMUR (Service mobile d’urgence-réanimation)
  • Prendre et remettre un véhicule conformément aux dispositions prises par le service
  • Participer aux formations et recyclages obligatoires
  • Participer à des actions d’éducation, de prévention et de dépistage
  • Participer à l’encadrement du nouveau personnel et des stagiaires

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Supporter des situations émotionnelles difficiles et répétitives
  • Assurer l’interface entre la personne, son entourage et l’équipe soignante
  • Situer son travail au sein d’une équipe de travail
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce en équipe avec le personnel soignant, les agents d’entretien et l’entourage de la personne, et parfois au domicile du malade (hospitalisation à domicile : HAD).
    - L’activité s’effectue le plus souvent en station debout et nécessite de soulever ou soutenir les malades, selon des techniques appropriées (techniques de manutention du corps humain).
    - Dans le secteur hospitalier, les horaires de travail sont répartis par roulement (matin, après-midi, nuit) et comportent des gardes en fin de semaine et les jours fériés.
    - L’emploi/métier s’exerce comme salarié exclusivement et nécessite de respecter des règles d’hygiène (vêtements appropriés, désinfection...) et de sécurité (gants de protection, manipulation de produits...).

Lieux d'exercices

  • Localisation :
  • Etablissement de soins et d’hospitalisation.
  • Etablissement de garde et de séjour (résidence de personnes âgées, centre de rééducation...).
  • Service d’hospitalisation à domicile (HAD).
  • Type de secteur :
  • Public.
  • Privé.
  • Associatif.

Conditions de travail

  • De nuit.
  • Garde le dimanche et les jours fériés.
  • Déplacements.

Métiers proches (Voir aussi)

Ne pas confondre avec

  • Aide-soignant vétérinaire.

Le métier sur le marché de l'emploi

La toute grande majorité des propositions de recrutement dans le métier d’aide-soignant émane sans surprise des secteurs de l’action sociale et de la santé. Sous ce vocable sont en fait repris les métiers d’aide-soignant et de secouriste-ambulancier.

La grande majorité (90%) des propositions concerne cependant les aides-soignants.

Les opportunités d’emploi gérées par le Forem pour le métier d’aide-soignant se distinguent des opportunités d’emploi gérées pour les autres métiers par le régime de travail des postes proposés.

En effet, une large majorité des propositions concerne des emplois à temps partiel et des contrats à durée déterminée et de remplacement. Le temps plein est minoritaire (moins d’un cinquième des opportunités), de même que le travail intérimaire.

La plus grande part des opportunités provient des provinces de Hainaut et de Liège.

L’exercice du métier est lié à l’obtention d’un titre et est soumis à autorisation. Les autres critères de recrutement à rencontrer sont l’expérience (un cinquième des cas).
La connaissance d’au moins une langue étrangère n’est généralement pas demandée.

Le nombre de travailleurs (obtenu par estimation) dans la catégorie professionnelle à laquelle est associé le métier d’aide-soignant a connu une tendance globale à la hausse jusqu’en 2014 pour fléchir en 2015 et remonter en 2016 vers quelque 35.000 travailleurs en Wallonie.

Après avoir connu une tendance à la baisse en 2013 et 2014, les opportunités d’emploi semblent repartir à la hausse en 2015 pour se stabiliser à environ 1 000 opportunités d’emploi par an.

Les besoins en termes de soins et d’aide semblent devoir augmenter dans les prochaines années en raison notamment du vieillissement des populations et pourraient donc entrainer une augmentation des besoins en travailleurs dans les métiers d’aides et de soins.
Il existe néanmoins aujourd’hui une réserve de main-d’oeuvre dans le métier d’aide-soignant qui ne semble pas souffrir de difficultés de recrutement.

L’exercice salarié de la profession d’aide-soignant nécessite un enregistrement auprès d’une des communautés, sur base duquel le SPF Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement délivre un visa autorisant à pratiquer. (Arrêté Royal du 14/12/2006) (1).

Pour le métier de secouriste-ambulancier en tant que salarié, outre le permis de conduire et la sélection médicale en ordre de validité, il est nécessaire, tant pour le transport médico-sanitaire (TMS) que pour l’aide médicale urgente (AMU), de posséder une qualification reconnue par le Ministère de la santé publique.


En tant qu’indépendant, tout service de transport médico-sanitaire ou d’aide médicale urgente, ainsi que leurs véhicules, doivent être agréés par le Gouvernement wallon. (Décret du 20 novembre 2008 relatif à l’organisation du transport médico-sanitaire).
 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
ABH

Association Belge des Hôpitaux
http://www.hospitals.be/
ACN

Association belge des praticiens de l'art infirmier
http://www.infirmieres.be/
COBEPRIVE

Confédération Belge des Etablissements Privés de soins de santé
http://www.cobeprive.be
Devenir aide-soignant

FE.BI - Devenir aide-soignant
http://www.deveniraidesoignant.be
FCSD

Fédération des Centrales de Soins et Services à Domicile
http://www.fcsd.be
FMM

Fédération des Maisons Médicales
http://www.maisonmedicale.org/
FNIB

Fédération Nationale des Infirmières de Belgique
http://www.fnib.be/
UNESSA

Union Soins Santé
http://www.fihasbl.be/Homepage.aspx