Métiers et professions

Juriste (32141)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Juriste, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Avocat (3214101) Offres d'emploi Etudes / Formations
Huissier de justice (3214102) Offres d'emploi Etudes / Formations
Juriste (3214103) Offres d'emploi Etudes / Formations
Notaire (3214104) Offres d'emploi Etudes / Formations

Avocat (3214101)

Conseille, assiste et défend des personnes physiques ou morales engagées dans un procès. Donne des avis de droit et rédige divers documents juridiques visant à résoudre toute situation litigieuse découlant de la vie sociale, politique, juridique ou économique.

Activités du métier

Activités de base
  • Fournir des informations et des conseils argumentés dans le domaine juridique
  • Traiter les réclamations et les litiges
  • Collecter les informations nécessaires au traitement du dossier
  • Préparer et assister à l’audition des témoins et aux expertises
  • Constituer et/ou actualiser des dossiers
  • Poser un diagnostic
  • Elaborer une stratégie de défense
  • Proposer des solutions à l’amiable
  • Participer aux séances de tribunal fixées par les juges
  • Informer les clients de leurs droits
  • Entamer une procédure judiciaire
  • Représenter et défendre devant un tribunal les personnes engagées dans un procès
  • Exposer sa plaidoirie ou son réquisitoire
  • Argumenter dans l’intérêt de son client
  • Veiller au respect des droits du client
  • Tenter une démarche de conciliation entre les parties adverses
Activités spécifiques
  • Analyser les textes de loi et les jugements
  • Rédiger des actes juridiques complexes
  • Veiller à l’application des décisions
  • Evaluer le montant des dommages
  • Procéder au recouvrement de créances
  • Gérer des fonds
  • Arbitrer dans les litiges civils et commerciaux

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Se dégager des règles juridiques pour aller rapidement à l’essentiel
  • Analyser et synthétiser des informations
  • Faire preuve de rigueur, de méthode et d’organisation
  • Faire preuve d’écoute active
  • Faire preuve de diplomatie
  • Entretenir une relation de confiance avec le client
  • Intégrer les affaires juridiques des entreprises à leur environnement économique
  • Déléguer certaines tâches à ses collaborateurs
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Huissier de justice (3214102)

Dresse et signifie les actes judiciaires ou extrajudiciaires et procède à l’exécution forcée des jugements.

Activités du métier

Activités de base
  • Délivrer assignations et citations
  • Informer les parties de leurs droits et obligations
  • Mener des négociations
  • Agir comme médiateur de dettes
  • Assurer le déroulement des audiences auprès des tribunaux
  • Etablir des constats
  • Rédiger un acte
  • Faire connaître officiellement le contenu d’une décision judiciaire ou d’un titre administratif
  • Exécuter ou faire exécuter un jugement
  • Procéder au recouvrement de créances
  • Effectuer une saisie-exécution
  • Procéder à des expulsions
  • Répartir des fonds saisis
Activités spécifiques
  • Organiser des ventes aux enchères
  • Valider le tirage au sort d’un jeu ou concours
  • Evaluer la solvabilité d’un débiteur
  • Conseiller les entreprises dans leur vie quotidienne
  • Agir comme séquestre ou administrateur provisoire

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Analyser et résoudre les problèmes
  • Appliquer des processus méthodologiques rigoureux à des affaires très différentes
  • Dialoguer, être à l’écoute des publics divers
  • Faire preuve de diplomatie
  • Intégrer les affaires juridiques des entreprises à leur environnement économique
  • Déléguer certaines tâches à ses collaborateurs
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Juriste (3214103)

Conseille sur les aspects juridiques des problèmes personnels ou commerciaux de ses clients et établit des documents légaux. Peut élaborer des montages juridiques pour des personnes privées ou morales.

Activités du métier

Activités de base
  • Collecter les informations nécessaires au traitement du dossier
  • Fournir des informations et des conseils argumentés dans le domaine juridique
  • Proposer le montage juridique le plus avantageux pour son client
  • Veiller à la légalité des actions entreprises par son client
  • Rédiger des documents légaux
  • Traiter les réclamations et les litiges
Activités spécifiques
  • Représenter et défendre devant un tribunal les personnes engagées dans un procès
  • Assurer la relance des débiteurs
  • Proposer des solutions à l’amiable

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Analyser et résoudre les problèmes
  • Appliquer des processus méthodologiques rigoureux à des affaires très différentes
  • Faire preuve d’écoute active
  • Faire preuve de diplomatie
  • Intégrer les affaires juridiques des entreprises à leur environnement économique
  • Déléguer certaines tâches à ses collaborateurs
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées
  • Savoir négocier avec des partenaires aux intérêts contradictoires
  • Entretenir une relation de confiance avec le client

Voici les études et formations associées à ce métier

Notaire (3214104)

Fournit à ses clients des conseils impartiaux dans le domaine du droit, rédige des actes, réalise les liquidations de succession, officialise les transactions ou expertises immobilières, assure la gestion de patrimoines et des médiations.

Activités du métier

Activités de base
  • Collecter des informations
  • Donner aux interlocuteurs les informations et conseils nécessaires
  • Estimer les frais et conséquences inhérents à une opération
  • Etablir des médiations entre personnes
  • Rédiger des actes notariés
  • Veiller à la régularité des actes
  • Collecter l’impôt dû à l’État à l’occasion des actes
  • Conserver les actes en l’étude
  • Recevoir et conserver les testaments authentiques
  • Réaliser les liquidations de succession
  • Réaliser des transactions immobilières
  • Effectuer des expertises
  • Prendre en charge la gestion du patrimoine
  • Donner les garanties de solvabilité
  • Certifier des signatures

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Analyser et résoudre les problèmes
  • Posséder des qualités rédactionnelles
  • Etre à l’écoute des désidératas des clients
  • Faire preuve de diplomatie
  • Travailler en toute impartialité
  • Déléguer certaines tâches à ses collaborateurs
  • Respecter la confidentialité des informations traitées ou communiquées

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier peut s’exercer de manière sédentaire (par exemple pour l’avoué) ou comporter de nombreux déplacements (huissier). L’activité dominante est en grande partie écrite, mais elle peut être orale, en particulier dans le cadre des plaidoiries. Elle comporte une grande diversité de situations et d’interlocuteurs. Les décisions sont souvent prises de façon autonome. Les juristes salariés d’entreprise ou de cabinet exercent pour le compte de leur employeur et peuvent engager la responsabilité de celui-ci. Les professions libérales à statut réglementé sont soumises à des conditions d’exercice strictes (serment, astreinte, incompatibilité...) et engagent la responsabilité civile et pénale de ceux qui les exercent. Dans tous les cas, le secret professionnel doit être garanti. En exercice libéral, la rémunération s’opère à l’acte.

Lieux d'exercices

  • Localisation :
  • Etude.
  • Cabinet conseil.
  • Entreprise.
  • Secteur d’activité :
  • Banque.
  • Assurance.
  • Immobilier.
  • Fonction publique.
  • Collectivité territoriale.
  • Organisme professionnel ou syndical.
  • Industrie, BTP.
  • Commerce.
  • Entreprise à caractère :
  • Privé.
  • Public ou parapublic.
  • Compétences territoriales :
  • Départementale.
  • Régionale.
  • Nationale.
  • Européenne.
  • Internationale.
  • Autres.

Conditions de travail

  • Déplacements.

Métiers proches (Voir aussi)

Ne pas confondre avec

  • Avocat général (fonction publique).
  • Collaborateur juridique.
  • Huissier (employé).

Le métier sur le marché de l'emploi

Sous le groupe de métiers de juriste, on retrouve différentes professions : avocat, huissier de justice, juriste et notaire. En 2020, le Forem a diffusé 602 opportunités d’emploi pour cette catégorie de métiers, dont la moitié émane de ses partenaires privés. Plus de 6 postes sur 10 concernent la profession de juriste.

Selon les offres diffusées par le Forem en 2020, le régime de travail privilégié est le temps plein de jour. Le secteur de l’administration publique est en demande de juristes, comme celui des services aux particuliers et aux entreprises, ainsi que d’autres secteurs variés. Comparativement à l’ensemble des offres d’emploi transitant par le Forem, la région bruxelloise est fortement pourvoyeuse d’emplois pour ce métier. La connaissance du néerlandais et/ou de l’anglais est un critère de recrutement fréquent.

Bien que le contrat à durée indéterminée soit plus largement de mise que sur l’ensemble des postes proposés, la tendance à faire appel à des juristes intérimaires se confirme.

L’exercice salarié de la profession d’avocat nécessite un master en droit avec stage et une inscription au conseil de l’Ordre. Pour être indépendant, la profession est réglementée en ce qui concerne l’exercice de l’activité et le port du titre professionnel ; elle requiert un master en droit, trois ans de stage, et une inscription au tableau de l’Ordre.

Avec un taux de croissance moyen de 1,2 % par an entre 2013 et 2018, le nombre d’avocats ne cesse d’augmenter en Belgique francophone et germanophone. La Wallonie comptait 3.159 avocats en 2018 (1). Le métier évolue également. Tout d’abord la profession se féminise, en 2018, on se trouve face à une répartition presque équitable entre les genres. La révolution numérique produit ses effets : les plateformes informatiques se multiplient (dépôt électronique de pièces et conclusions), logiciel des ordres, informatisation de la gestion des dossiers, service e-Box permettant l’échange de courriers et de documents (jugements, arrêts) entre les avocats et les greffes.

L’exercice salarié de la profession de juriste nécessite un master en droit. Le doctorat ou le master en droit ou en notariat sont indispensables légalement pour être juriste indépendant, tant pour l’exercice de l’activité que pour le port du titre professionnel.

La profession d’huissier de justice ne s’exerce pas en tant que salarié. La réglementation en ce qui concerne l’exercice indépendant de l’activité et le port du titre professionnel prévoit un master en droit, deux ans de stages, un examen oral d’homologation et d’être âgé de 25 ans minimum.

L’exercice de la profession de notaire et le port du titre professionnel requièrent un master en droit (5 ans) et en notariat (une année supplémentaire), 3 ans de stage dans une étude et la réussite d’un concours.

A l’heure actuelle, un notaire n’est jamais salarié, mais un rapport d’experts transmis au ministre de la Justice en 2018, envisage la possibilité d’adopter ce nouveau statut comme c’est déjà le cas en France. Il pourrait intéresser ceux qui ne souhaitent pas assumer le risque entrepreneurial du notaire indépendant ainsi que ceux qui veulent travailler à temps partiel en raison de contraintes familiales. Ce dernier aspect va de pair avec la féminisation du métier de notaire. En 2018, à peu près 30 % des notaires sont des femmes.

La profession de notaire évolue car elle n’échappe pas aux bouleversements sociétaux et technologiques. Les matières qu’ont à traiter les notaires deviennent de plus en plus complexes d’où un nécessaire effort de spécialisation du métier. La révolution numérique touche aussi ce métier : constitution de banques de données électroniques, signature à distance, recours à la blockchain pour la conservation des données, meilleur partage et mutualisation des données.

(1) Source : avocats.be, rapport d’activités 2016-2019

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2020 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
ABEX

Association Belge des Experts
https://www.abex.be/fr/
ASM

Association syndicale des magistrats ASBL
https://www.asm-be.be
AVOCATS.BE

Ordre des barreaux francophones et germanophone de Belgique
https://avocats.be/fr/tout-savoir
FedNot

Fédération Royale du notariat Belge
https://www.notaire.be/