Métiers et professions

Ouvrier/ouvrière des travaux publics (42112)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Ouvrier/ouvrière des travaux publics, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Poseur de voies ferrées (4211201) Offres d'emploi Etudes / Formations
Ouvrier de voirie (4211202) Offres d'emploi Etudes / Formations
Scaphandrier (construction) (4211203) Offres d'emploi Etudes / Formations
Intervenant en grande hauteur (4211204) Offres d'emploi Etudes / Formations
Poseur de canalisations (4211205) Offres d'emploi Etudes / Formations

Poseur de voies ferrées (4211201)

Exécute divers travaux de petite fondation, de pose, de réparation et d’entretien de voies ferrées.

Activités du métier

Activités de base
  • Installer les clôtures et la signalisation de chantier
  • Renouveler les voies et les accessoires (rails, traverses, ballast, aiguillages, abords de la voie)
  • Poser de nouvelles voies
  • Choisir l’outillage adapté à son travail
  • Respecter les implantations et les tracés de niveaux
  • Contrôler la conformité par rapport aux spécifications techniques
  • Répandre et régler les matériaux (empierrement, sable, gravier)
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
Activités spécifiques
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Implanter les ouvrages et tracer les niveaux
  • Guider les manoeuvres des conducteurs d’engins de chantier
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Nettoyer et ranger son poste de travail

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Manipuler des charges
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacement en hauteur...)
  • Travailler dans un environnement bruyant
  • Travailler dans un environnement poussiéreux
  • Vivre en collectivité pendant la durée de certains chantiers
  • S’adapter aux changements fréquents d’équipe
  • Organiser son travail en fonction des consignes

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Ouvrier de voirie (4211202)

Exécute divers travaux de terrassement, de fondation, d’égouttage, de revêtement, de réparation et d’entretien en voiries.

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Réaliser les opérations d’excavation
  • Réaliser la pose d’un réseau d’égouts
  • Réaliser la pose de conduites et de câbles divers
  • Réaliser la pose d’éléments linéaires de surface
  • Réaliser un revêtements de trottoirs et de chaussées
  • Poser la signalisation et le mobilier urbains
  • Nettoyer et ranger son poste de travail

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Manipuler des charges
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Vivre en collectivité pendant la durée de certains chantiers
  • S’adapter aux changements fréquents d’équipe
  • Effectuer des déplacements
  • S’adapter à des horaires irréguliers

Voici les études et formations associées à ce métier

Scaphandrier (construction) (4211203)

Exécute divers travaux de construction, de réparation, de démolition, d’inspection et d’entretien en milieu sous marin (ports, voies navigables, plates-formes pétrolières...).

Activités du métier

Activités de base
  • Préparer l’outillage, l’équipement et l’aire de travail
  • Vérifier les dispositifs de sécurité et le bon fonctionnement des matériels
  • Réaliser des travaux neufs de soudage, de découpage et de bétonnage
  • Inspecter des ouvrages immergés
  • Réparer des ouvrages détériorés
  • Entretenir des ouvrages existants
  • Procéder à des démolitions
  • Signaler les problèmes rencontrés et les défectuosités
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
Activités spécifiques
  • Encadrer une équipe
  • Réaliser des opérations de sauvetage
  • Participer à des projets de recherches

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Manipuler des charges
  • Supporter des conditions particulières (bruits, en milieu hyperbare, froid, visibilité réduite)
  • Vivre en collectivité dans un espace restreint
  • Supporter des périodes d’éloignement
  • S’adapter aux changements fréquents d’équipe
  • Posséder une bonne condition physique

Voici les études et formations associées à ce métier

Intervenant en grande hauteur (4211204)

Réalise des interventions techniques en grande hauteur et d’accès difficile. Exécute les opérations de nettoyage, de maintenance, de réfection ou de protection extérieurs de bâtiments, de monuments et d’ouvrages de génie civil, à l’aide de cordes, nacelles, selon les règles de sécurité.

Activités du métier

Activités de base
  • Contrôler l’état et la conformité du matériel d’intervention
  • Implanter et sécuriser le chantier par l’installation d’échafaudages, de gardes de corps anti-chutes, de lignes de vie, et des stocks de matériaux
  • Nettoyer ou traiter les façades de bâtiments et les éléments de structure en hauteur (silos, charpentes, ...)
  • Contrôler l’état du bâti (présence d’infiltrations, de fissures, ...) et identifier les anomalies
  • Effectuer les opérations de réfection d’enveloppe de bâtiment, d’ouvrage d’art (restructuration, fissure, épaufrure, ...) en accès difficile et périlleux
  • Poser et installer des équipements électriques, de télécommunication, de protection, des enseignes, ...
Activités spécifiques
  • Effectuer une intervention d’étanchéité et imperméabilisation (zingage, bardage, ...)
  • Effectuer une intervention d’inspection et contrôle d’ouvrage (photographique, vidéo, ...)
  • Effectuer une intervention de lavage de vitrages.
  • Effectuer une pose d’équipements de communication (antennes, ...)
  • Effectuer une pose d’enseignes, paratonnerres, équipements électriques (câbles, ...)
  • Effectuer une pose de charpentes, structures métalliques, tuyauteries, vitrages
  • Effectuer une pose de décorations, fresques murales
  • Effectuer une pose de filets (protection, pare gravât, ...), bâches
  • Effectuer une pose de protections anti-pigeon (picot, cônes, ...)
  • Réaliser des interventions nécessitant une habilitation électrique, travaux BA4, BA5
  • Réaliser des interventions nécessitant un Brevet sécurité de base VCA (bâtiment/industrie)
  • Réaliser des interventions nécessitant un Brevet européen de premier secours (BEPS)
  • Utiliser un engin nécessitant un brevet opérateur de nacelle élévatrice
  • Renseigner les supports de suivi d’activité et transmettre les informations au service concerné
  • Monter les structures porteuses (échafaudage, étaiement, plate-forme, ...)
  • Réaliser des traitements préventifs ou correctifs de bâtiments et d’ouvrages (anticorrosion, protection des bois, ...)
  • Conseiller et prescrire des solutions techniques préventives ou correctives (sécurité des accès, protection)
  • Organiser des interventions et contrôler la conformité de réalisation (sécurité, délais, ...) d’un chantier
  • Coordonner l’activité d’une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Etre organisé, précis et soigneux
  • Appliquer strictement des directives
  • Supporter le travail en hauteur
  • Posséder une bonne résistance physique

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Poseur de canalisations (4211205)

Effectue l’installation et la maintenance des réseaux d’eau, d’assainissement, de gaz et de toutes les canalisations de transport et de distribution de fluides selon les règles de sécurité. Peut encadrer une équipe.

Activités du métier

Activités de base
  • Matérialiser l’implantation du chantier par des repères
  • Acheminer des marchandises en zone d’expédition, de stockage ou de production
  • Creuser une fouille
  • Réaliser un lit de pose
  • Régler un fond de forme
  • Élinguer une charge
  • Assembler des manchons, chaussettes, joints, vannes et robinets
  • Caler des manchons, chaussettes, joints, vannes et robinets
  • Protéger des manchons, chaussettes, joints, vannes et robinets
  • Localiser les défaillances de canalisation et en identifier la nature
  • Remblayer un fond de fouille
  • Sécuriser le chantier et son environnement (signalisation, ...)
Activités spécifiques
  • Utiliser un petit engin de chantiers mobiles
  • Effectue des travaux pour lesquels le VCA sécurité de base est requis
  • Effectue des travaux pour lesquels l’habilitation pour installateur de gaz (CERGA) est requise
  • Effectue des travaux pour lesquels l’habilitation pour installateur de gaz propane(CERGA) est requise
  • Effectue des travaux pour lesquels l’inspection des soudures européen ISO 9606-1(acier) est requise
  • Effectue des travaux de soudure PE
  • Délimiter des réservations pour positionnement d’ouvertures
  • Désactiver une partie d’un réseau avant intervention
  • Entretenir des canalisations spéciales (réseau en élévation, fourreaux et gaines pour réseaux secs)
  • Assembler des canalisations spéciales (réseau en élévation, fourreaux et gaines pour réseaux secs)
  • Techniques de soudure en milieu immergé
  • Techniques de soudage
  • Raccorder un réseau d’eau potable
  • Poser un compteur d’eau
  • Modalités d’adduction d’eau
  • Tester l’étanchéité, la pente, ...d’un réseau de canalisations
  • Coordonner l’activité d’une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Faire preuve de résistance physique
  • Savoir travailler en équipe et en coopération
  • Faire preuve de mobilité
  • Etre flexible

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce à l’extérieur, sur des chantiers de constructions neuves ou en réhabilitation, au sein de petites équipes dont la composition varie selon la nature des travaux. L’activité comporte des déplacements (éloignement du lieu d’activité, changements de chantier). Les horaires sont réguliers, mais la réalisation des travaux spécifiques (travaux sur routes) peut entraîner une activité pendant les fins de semaine ou la nuit. L’exercice de l’emploi/métier peut impliquer de travailler dans des conditions particulières (travail en milieu humide, sous-sol...).

Lieux d'exercices

  • Entreprise de travaux routiers et terrassements généraux.
  • Entreprise de voiries et réseaux divers (VRD).
  • Entreprise de travaux maritimes et fluviaux.
  • Entreprise en installation de voies ferrées.
  • Autres (électricité, télécommunications...).

Conditions de travail

  • En sous-sol.
  • Travail le dimanche et les jours fériés.
  • De nuit.

Métiers proches (Voir aussi)

Ne pas confondre avec

  • Vannier (travaux de vannerie).

Le métier sur le marché de l'emploi

Selon la nomenclature métier du Forem, « l’ouvrier des travaux publics » couvre cinq métiers : le poseur de voies ferrées, l’ouvrier de voirie, le scaphandrier, l’intervenant en grande hauteur et le poseur de canalisation. Cependant, la majorité des demandes des entreprises porte sur l’ouvrier de voirie.

En dehors de l’alternance et de l’apprentissage, il n’existe pas de filières de formation spécifique dans l’enseignement de plein exercice pour ce métier. Le Forem organise des formations de poseur routier et de conduite d’engins. Plus d’infos sur le site du Forem, dans la rubrique « Génie civil » des formations de la construction ou en contactant le service clientèle de votre région (ou via le 0800/93 947).

Il n’y a pas d’obligations légales exigées pour exercer un de ces métiers, que ce soit en tant que salarié ou indépendant. Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier d’ouvrier de voirie par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de paveur de façon officielle via une validation de compétences - http://www.cvdc.be/.

Selon la Confédération Construction Wallonne, le secteur de la construction continue à bénéficier d’une bonne conjoncture, l’emploi salarié wallon en construction poursuit sa progression (+ 1.500 emplois en 2 ans, de 2016 à 2018). Les carnets de commandes sont bien remplis, tant dans le privé que pour des commandes publiques. La tendance devrait se poursuivre : d’une part, le Plan Infrastructures (routes et voies hydrauliques) a été confirmé jusque 2024 ; d’autre part, le « Plan Wallon d’Investissements Stratégiques » (PWIS) injectera 5 milliards d’euros sur la période 2019-2024 dont 70 % via des projets de construction, ce qui générera des milliers d’emplois. Au niveau de la mobilité, la Wallonie va investir dans les infrastructures favorisant le covoiturage, les infrastructures cyclo-piétonnes, les transports en commun, le vélo, les voitures partagées mais également les plateformes multimodales. Ce qui implique la création, réfection et adaptation de nombreuses voiries.

Les métiers d’ouvrier de voirie et poseur de canalisations sont repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2018 (sur base des données 2017) comme étant des métiers critiques et en pénurie.

Les propositions de recrutement en 2018 communiquées au Forem (hors autres services publics de l’emploi) s’élèvent à 2.820. L’analyse des informations contenues dans les offres d’emploi indique que 52 % proposent un contrat intérimaire. Ce mode d’engagement répond bien au contexte temporaire des chantiers routiers qui doivent souvent être réalisés sur une période bien définie et dans certaines conditions climatiques.

Ce sont généralement des entreprises de la construction qui recrutent ce type de profil. Le régime de travail proposé par l’entreprise est le plus souvent un temps plein de jour. La langue demandée est le français.

En dehors des contrats PFI (Plan Formation Insertion) qui permettent au candidat sans expérience d’acquérir les compétences recherchées par l’entreprise, 75 % sont des postes où de l’expérience est demandée, il s’agit généralement d’une expérience de moins d’1 an. S’il y a très peu de prérequis nécessaires pour exercer le métier, il faut posséder une bonne condition physique et une grande mobilité dans les déplacements. Le lieu de travail souvent renseigné dans les offres d’emploi est la province du Hainaut ou de Liège.
 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2018)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2018)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2018)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2018)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2018)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2018)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2018)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2018)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2018 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CCW

Confédération Construction Wallonne
http://www.confederationconstruction.be/wallonie/Home.aspx
Constructiv

Prestataire de services pour le secteur de la construction
http://www.constructiv.be/fr-BE/
FEGC

Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction
http://www.fegc.be
FWEV

Fédération Wallonne des Entrepreneurs de Travaux de Voirie
http://www.confederationconstruction.be/fwev/Home.aspx