Métiers et professions

Ouvrier/ouvrière de la maçonnerie (42114)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants.<br/>Dans le groupe de métiers Ouvrier/ouvrière de la maçonnerie, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Cimentier - façadier (4211401) Offres d'emploi Etudes / Formations
Maçon (4211402) Offres d'emploi Etudes / Formations
Installateur de piscines (4211403) Offres d'emploi Etudes / Formations
Plafonneur (4211404) Offres d'emploi Etudes / Formations
Rejointoyeur (4211405) Offres d'emploi Etudes / Formations

Cimentier - façadier (4211401)

Met en oeuvre des produits de cimentage et dérivés nécessaires à la finition ou la rénovation de façades de bâtiment.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire un plan, un dessin d’exécution, des feuilles de travaux ou notices techniques
  • Vérifier et prétraiter le support
  • Protéger les éléments existants
  • Acheminer les matériaux et matériel sur le lieu de mise en oeuvre
  • Préparer les produits d’assemblage et de revêtement
  • Fixer des panneaux d’isolation
  • Appliquer un enduit et/ou un mortier extérieur
  • Assurer la finition des surfaces enduites
  • Nettoyer et ranger le matériel et les machines
  • Trier et évacuer les déchets et résidus
Activités spécifiques
  • Monter, démonter et/ou contrôler les échafaudages et les échelles
  • Appliquer un enduit et/ou un mortier intérieur
  • Poser les éléments de décoration ou de finition
  • Etablir des devis
  • Organiser un chantier

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Travailler avec précision
  • Créer une harmonie entre des volumes, des couleurs, des matériaux
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • Etre vigilant
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Posséder une bonne condition physique
  • Garantir la qualité de service
  • Avoir un sens développé des responsabilités
  • S’adapter aux variations climatiques
  • S’organiser en fonction des contraintes techniques
  • Effectuer des déplacements

Voici les études et formations associées à ce métier

Maçon (4211402)

Met en oeuvre des briques, des pierres, des blocs au moyen d’un produit liant (mortier , colle...) pour la construction de murs intérieurs , extérieurs ou de fondations, place des éléments préfabriqués (linteaux, hourdis, poutrelles d’acier...). Intervient également la rénovation et la restauration des bâtiments.

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Poser des profils et reporter le niveau de référence
  • Préparer les liants (mortiers de pose, colles, mortiers de jointoiement...) mécaniquement ou manuellement
  • Découper sur mesure des éléments de construction
  • Maçonner ou coller différents matériaux (briques, blocs, moellons) suivant les appareillages donnés et les règles de la bonne pratique (équerrage,horizontalité, verticalité et planéité)
  • Réaliser des travaux d’isolation (murs, dalles de sol, planchers)
  • Réaliser l’étanchéité des ouvrages en maçonnerie enterrés et en élévation
  • Réaliser des travaux de (re)jointoiement
  • Poser des éléments préfabriqués (linteaux, planchers, poutres, poutrelles...)
  • Exécuter des conduits et des gaines (en maçonnerie ou éléments préfabriqués)
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
Activités spécifiques
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Implanter les ouvrages et tracer les niveaux
  • Implanter le chantier
  • Réaliser des maçonneries cintrées ou voûtées.
  • Réaliser des égouttages et des réseaux d’évacuation.
  • Monter et contrôler les étançons
  • Ragréer des maçonneries
  • Démolir en vue de transformation
  • Effectuer des enduits d’étanchéité (cimentage)
  • Coffrer et décoffrer des ouvrages simples
  • Ferrailler des ouvrages simples
  • Bétonner des ouvrages simples
  • Aménager les abords extérieurs et les entrées en matériaux divers (carreaux, dalles, pavés,...)
  • Protéger le travail, les matériaux à mettre en oeuvre et le matériel en fonction des prescriptions et circonstances
  • Trier et évacuer les déchets et résidus

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Manipuler des charges
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Supporter la chaleur et les intempéries
  • Vivre en collectivité pendant la durée de certains chantiers
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • Accepter les remarques des clients ou du maître d’oeuvre

Voici les études et formations associées à ce métier

Installateur de piscines (4211403)

Prépare le terrain, les outils et les matériaux nécessaires à l’installation de tous types de piscines tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Déblayer le terrain
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Implanter les ouvrages et tracer les niveaux
  • Installer la piscine
  • Poser et raccorder les équipements électriques
  • Procéder au façonnage, à l’assemblage et au montage complet des canalisations
  • Monter des accessoires
  • Expliquer le fonctionnement et le maniement du matériel et des équipements
  • Assurer le nettoyage de l’outillage et la remise en état du chantier
Activités spécifiques
  • Installer des systèmes de sécurité (contrôle d’accès, vidéosurveillance...)
  • Entretenir des installations en service
  • Aménager les abords extérieurs et les entrées en matériaux divers (carreaux, dalles, pavés,...)
  • Réparer des ouvrages détériorés
  • Exécuter des travaux de terrassement
  • Réaliser des fondations
  • Installer un drain
  • Maçonner ou coller différents matériaux (briques, blocs, moellons) suivant les appareillages donnés et les règles de la bonne pratique (équerrage, horizontalité, verticalité et planéité)
  • Mettre en oeuvre les techniques de coffrage non récupérable
  • Poser les membranes d’étanchéité, de protection et/ou d’isolation
  • Réaliser divers remblaiements sur canalisations

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité et d’hygiène en vigueur dans l’entreprise
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Respecter l’environnement
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Manipuler des charges
  • Vivre en collectivité pendant la durée de certains chantiers
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe
  • Supporter la chaleur et les intempéries

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Plafonneur (4211404)

Applique une couche d’enduit de finition dans le but d’améliorer les caractéristiques physiques et esthétiques des murs et des plafonds. Réalise les cloisons (en blocs de plâtre, ou plaques de plâtre enrobé), les plafonds et faux-plafonds sur ossatures.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire un plan, un dessin d’exécution, des feuilles de travaux ou notices techniques
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Traiter les supports (ragréage, égalisation, réparation...)
  • Réaliser le support de pose de plafonnage (plaques, treillis...)
  • Appliquer manuellement et/ou mécaniquement des couches d’enduit
  • Assurer les finitions
  • Nettoyer et ranger le chantier
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
Activités spécifiques
  • Implanter les ouvrages et tracer les niveaux
  • Monter des ossatures en profils métalliques
  • Poser des isolants thermiques ou phoniques
  • Poser des plaques de plâtre enrobé
  • Jointoyer les plaques de plâtre

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement en vigueur dans l’entreprise
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • Accepter les remarques des clients ou du maître d’oeuvre
  • Supporter des conditions particulières (bruits, odeurs, poussières)
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • S’adapter à des horaires de travail particuliers

Voici les études et formations associées à ce métier

Rejointoyeur (4211405)

Finit la maçonnerie en remplissant les joints évidés des murs à l’aide d’un mortier de jointoiement.

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Préparer la maçonnerie et les surfaces à traiter (dégraisser, décaper, ravaler, enlever les anciens joints et/ou nettoyer les joints ... )
  • Ragréer des maçonneries
  • Effectuer un prétraitement et un posttraitement
  • Préparer les liants (mortiers de pose, colles, mortiers de jointoiement... ) mécaniquement ou anuellement
  • Réaliser des travaux de (re)jointoiement
  • Assurer le nettoyage de l’outillage et la remise en état du chantier
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
Activités spécifiques
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Monter, démonter et/ou contrôler les échafaudages et les échelles
  • Encadrer une équipe
  • Approvisionner les chantiers (recherche des matériaux, matériels... et commande)
  • Etablir des devis

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité et d’hygiène en vigueur dans l’entreprise
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Manipuler des charges
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • Ne pas présenter de réactions allergiques aux produits utilisés

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce en plein air ou sous abri dans les locaux clos et couverts des chantiers de constructions neuves, en réhabilitation ou chez les particuliers. La nature des travaux détermine la nécessité de travailler seul ou en équipe. L’activité comporte des déplacements (éloignement du lieu de travail, changements de chantiers...). Les horaires sont réguliers, mais des impératifs techniques peuvent entraîner des dépassements. L’emploi/métier implique de travailler dans des conditions particulières (locaux occupés, travail en espace réduit...) et de respecter des règles de sécurité (port de casque, gants, chaussures de sécurité...).

Lieux d'exercices

  • Chantier bâtiment (immeuble d’habitation).
  • Chantier de maisons individuelles.
  • Domicile de particulier.
  • Chantier génie civil (ouvrages d’art...).

Conditions de travail

  • A l’étranger.
  • En grande hauteur.

Métiers proches (Voir aussi)

Ne pas confondre avec

  • Plâtrier-bourreur.
  • Plâtrier-polisseur.

Le métier sur le marché de l'emploi

Dans le groupe de métier d’ « ouvrier de la maçonnerie », on trouve les métiers de cimentier-façadier, maçon, plafonneur, rejointoyeur et installateur de piscine. Les trois premiers métiers sont des professions réglementées. La personne qui souhaite exercer une de ces activités en tant qu’indépendant doit prouver ses connaissances de gestion de base et fournir la preuve de sa compétence professionnelle spécifique afin de s’inscrire auprès de la Banque Carrefour des Entreprises.
Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier de maçon ou de plafonneur par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de façon officielle via une validation de compétences - http://www.cvdc.be 
Près de sept opportunités d’emploi sur dix concernent le métier de maçon et près de deux sur dix le métier de plafonneur. Une part importante des contrats proposés appartient à la catégorie « autres contrats ». Il s’agit généralement de contrats PFI (Plan Formation Insertion). Ce type de contrat permet de former le personnel à la pratique du métier. Un quart des contrats proposés est à durée indéterminée. A part pour les contrats PFI, l’expérience est un critère de sélection important et la durée d’expérience demandée est souvent de 3 ans et plus. La langue demandée est le français et le régime de travail, le temps plein de jour ou continu. Le lieu de travail se situe généralement dans les provinces de Hainaut ou de Liège, en proportion moindre par rapport à l’ensemble des métiers. Par contre, si les volumes d’opportunités d’emploi sont moindres dans les provinces de Namur et Luxembourg, leur proportion est surreprésentée par rapport à l’ensemble des métiers.
Entre 2008 et 2014, le nombre d’opportunités d’emploi gérées par le Forem diminue pour les métiers de la maçonnerie. Toutefois, on observe une hausse entre 2013 et 2014 pour l’installateur de piscine et le plafonneur. Cependant, le nombre d’opportunités d’emploi disponible via le Forem est probablement sous-estimé par rapport aux besoins des entreprises. En effet, le bouche à oreille reste le premier canal de recrutement dans la construction comme l’indique les résultats d’une étude écosystème menée par le Forem (1).
Dans un futur proche, les entreprises pourraient être amenées à engager des plafonneurs ou des cimentiers-façadiers si les particuliers et les pouvoirs publics décident d’investir dans la rénovation du bâti via des travaux d’isolation extérieure ou intérieure. C’est en tout cas l’avis des experts qui ont collaboré à l’étude sur les métiers d’avenir (2). Les candidats ainsi que les travailleurs actuels doivent être informés des évolutions liées à la PEB (performance énergétique du bâtiment) notamment en ce qui concerne la pose d’enduits extérieurs sur panneaux d’isolation (crépi) afin de l’intégrer à leur pratique. Les travailleurs doivent apporter toujours plus de rigueur et un plus grand souci du détail pour la pose des membranes d’étanchéité, des noeuds constructifs, de la finition autour des châssis,... Enfin, de plus en plus de produits « naturels» sont demandés par le client tant au niveau des isolants que des enduits. Cela implique un apprentissage de l’utilisation et de la pose de ces matériaux non-conventionnels.

Concernant l’emploi (3), le groupe métier « ouvrier de la maçonnerie » peut être associé aux catégories professionnelles des « métiers qualifiés du bâtiment (finitions) et assimilés » et « des métiers qualifiés du bâtiment (gros oeuvre) et assimilés ». En 2013, le volume de travailleurs augmente à un an d’écart uniquement pour les métiers de la finition.

(1) Le Forem - Les attitudes et les pratiques à l’égard de la gestion des ressources humaines dans l’écosystème de la CONSTRUCTION en Région wallonne, disponible via www.leforem.be.
(2) Le Forem, 2013, Les métiers d’avenir.
(3) Direction générale Statistique et Information économique - Enquête sur les forces de travail.

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2014)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2014)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2014)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2014)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2014)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2014)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2014)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2014)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2014 pour ce métier.

Associations professionnelles

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'associations professionnelles.

Nom Description Lien
CCB-C

Confédération Construction Bruxelles-Capitale
http://www.ccbc.be/
CCW

Confédération Construction Wallonne
http://www.ccw.be
CNC

Confédération Nationale de la Construction
http://www.cnc.be/
FEGC

Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction
http://www.fegc.be
FIEC

Fédération de l'Industrie Européenne de la Construction
http://www.fiec.org
UNEP

Union Nationale des Entrepreneurs Plafonneurs, Cimentiers, Ornemanistes, Rejointoyeurs, Staffeurs et Plâtriers
http://www.confederationconstruction.be/Default.aspx?alias=www.confederationconstruction.be/plafonneurs