Métiers et professions

Ouvrier/ouvrière de l'étanchéité et de l'isolation (42124)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Ouvrier/ouvrière de l'étanchéité et de l'isolation, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Etancheur (4212401) Offres d'emploi Etudes / Formations
Isolateur industriel (4212404) Offres d'emploi Etudes / Formations
Isolateur de gros oeuvre et toiture (4212405) Offres d'emploi Etudes / Formations

Etancheur (4212401)

Met en oeuvre des produits ou revêtements d’étanchéité (bitumeux ou synthétique...) pour assurer la mise hors d’eau des éléments de construction tel que toitures, terrasses, caves, cuvelages, murs, tablier de pont, aqueducs, tunnels...

Activités du métier

Activités de base
  • Assurer l’approvisionnement du poste de travail en matériels et matériaux
  • Traiter les supports ( ponçage, dépoussiérage, ragréage, égalisation, réparer...)
  • Tracer les repères
  • Préparer les matériaux de mise en oeuvre, les outils et les machines adéquats
  • Appliquer les couches d’accrochage ou autres (traitement d’isolation contre l’humidité, couche d’impression, d’imprégnation ou d’adhérence...)
  • Poser un écran pare-vapeur (collage, fixation mécanique...)
  • Poser des matériaux isolants (par collage, fixation mécanique...)
  • Fixer des lès (rouleau) ou des bâches (nappe) étanches (collage, soudage, fixation mécanique...)
  • Réaliser et poser des descentes d’eau pluviales
  • Trier et évacuer les déchets et résidus
Activités spécifiques
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Guider les manoeuvres des conducteurs d’engin de chantier
  • Fraiser et souder les joints entre les différentes bandes (à la machine ou à la main)
  • Réaliser une étanchéité par membranes bitumeuses
  • Réaliser une étanchéité par membrane(s) synthétique(s)
  • Réaliser une étanchéité par couche(s) liquide(s)
  • Etancher des cheneaux
  • Etancher des amorces de descente d’eau pluviale, gargouilles, avaloirs...
  • Etancher des aérations, coupoles, cheminées...
  • Epandre des matériaux de lestage (dalles, terre, gravier...)
  • Réaliser des toitures vertes

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité et d’hygiène en vigueur dans l’entreprise
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Respecter l’environnement
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Appréhender les formes et les volumes dans l’espace
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Supporter les émanations des produits

Voici les études et formations associées à ce métier

Isolateur industriel (4212404)

Façonne, pose, et fixe des matériaux isolants et son habillage (thermiques ou acoustiques) autours des conduites et appareils pour des installations industrielles de froid ou de chaud, ceci lors de la construction, de la rénovation ou d’entretien.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire et comprendre les plans et schémas de montage
  • Assurer l’approvisionnement du poste de travail en matériels et matériaux
  • Préparer les éléments à isoler
  • Relever les mesures sur chantier
  • Tracer les repères
  • Poser des isolants thermiques et/ou phoniques
  • Guider un engin de levage
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
  • Remplir les documents administratifs obligatoires
  • Etablir le métré récapitulatif
  • Dessiner ou faire dessiner les schémas d’ensemble et plans de détail des pièces

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité et d’hygiène en vigueur dans l’entreprise
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Appréhender les formes et les volumes dans l’espace
  • Travailler à proximité du vide
  • Supporter les émanations des produits
  • Organiser son travail en fonction de consignes

Voici les études et formations associées à ce métier

Isolateur de gros oeuvre et toiture (4212405)

Réalise l’étanchéité à l’air et l’isolation thermique des toitures et des façades d’immeubles d’habitation, de maisons individuelles et de bâtiments industriels de construction traditionnelle et en ossature bois, selon les règles de sécurité.

Activités du métier

Activités de base
  • Implanter et sécuriser le chantier par l’installation d’échafaudages, de gardes de corps anti-chutes, de lignes de vie, et des stocks de matériaux
  • Déposer les revêtements d’isolation et d’étanchéité existants et nettoyer la surface à traiter
  • Coller, souder ou fixer mécaniquement les panneaux, membranes étanches
  • Mettre en oeuvre les matériaux d’isolation
  • Projeter ou insuffler l’isolation sur les sols, les murs et les toits
  • Injecter ou insuffler de l’isolation dans les murs creux et d’autres compartiments
  • Monter les structures porteuses (échafaudage, étaiement, plate-forme...)
Activités spécifiques
  • Poser des isolants phoniques sur les toits et terrasses
  • Réaliser un chevêtre pour un châssis
  • Effectuer les réservations des ouvertures et éléments d’ouvrage prévus (exutoire de désenfumage, aération...)
  • Effectuer des opérations de rénovation par ragréage, petite maçonnerie, carrelage...
  • Contrôler l’enveloppe d’un bâtiment (thermographie, infiltrométrie)
  • Place des cloisons et des plafonds en plaques de plâtre (voie sèche)
  • Coordonner l’activité d’une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Appréhender les formes et les volumes dans l’espace
  • Travailler à proximité du vide
  • Supporter les émanations des produits
  • Organiser son travail en fonction de consignes

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce le plus souvent à l’extérieur, sur des chantiers de constructions neuves ou en réhabilitation. L’activité s’accompagne de déplacements (changements fréquents de chantier). Les horaires sont généralement réguliers, mais des impératifs techniques (pose à chaud) peuvent entraîner des dépassements. L’activité implique des conditions de travail particulières (travail en grande hauteur, en espaces réduits, en rappel ou sur des échafaudages...) et nécessite de respecter des règles de sécurité (harnais, chaussures de protection, casque...).

Lieux d'exercices

  • Chantier bâtiment (bâtiments industriels, collectifs, immeubles d’habitation...).
  • Domicile de particulier.

Conditions de travail

  • En grande hauteur.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

Comme son nom l’indique l’ouvrier de l’étanchéité et de l’isolation couvre trois métiers : l’étancheur, l’isolateur industriel et l’isolateur de gros oeuvre et toiture. Ce dernier métier a été ajouté récemment à la nomenclature métier du Forem (janvier 2020) et correspond à un besoin identifié par les entreprises de réaliser l’étanchéité à l’air et l’isolation thermique de maisons individuelles et de bâtiments industriels.

Les professions d’étancheur et d’isolateur de gros oeuvre et toiture sont réglementées ; la personne qui souhaite exercer cette activité en tant qu’indépendant doit prouver ses connaissances de gestion de base et fournir la preuve de sa compétence professionnelle spécifique afin de s’inscrire auprès de la Banque Carrefour des Entreprises. Actuellement, il n’existe pas de validation de compétences pour ces métiers. La formation de sécurité de base (VCA) qui atteste qu’un travailleur est en mesure de respecter des normes de sécurité très strictes est un plus.

Dans les rénovations d’habitation d’avant 2001, il existe un risque élevé d’exposition à l’amiante. Il existe des formations spécifiques (www.constructiv.be) afin d’enlever, sans risque pour la santé, l’amiante au niveau par exemple dans les plaques destinées à la sous-toiture, dans les bitumes et le roofing pour rendre les toits étanches, dans le plâtre blanc autour des conduites, dans l’isolation de câbles d’anciennes installations électriques, dans les plaques servant à isoler les locaux humides ou les chaufferies, etc.

La formation relative à l’utilisation des équipements de travail pour des travaux temporaires en hauteur ainsi que la formation de sécurité de base (VCA) sont des plus pour les futurs travailleurs. Toutefois, le recrutement reste dépendant de la capacité à travailler à proximité du vide. Une expérience confirmée dans des emplois aux conditions d’exercice similaires (monteur en charpente métallique, couvreur, ...) facilite l’accès à l’emploi/métier. Des connaissances thermique et climatique sont requises pour les activités d’isolation thermique.

Les propositions de recrutement communiquées au Forem en 2019 soit directement par les entreprises ou par le biais de partenaires (hors autres services publics de l’emploi) s’élèvent à près de 80 postes, en majorité pour des isolateurs industriels. L’analyse des informations contenues dans les offres d’emploi reçues du Forem indique que 40 % des contrats sont de type intérimaire.

Une expérience est recherchée dans 75 % sont des postes. La langue demandée est le français et le régime de travail, le temps plein de jour. Un quart des postes est à prester dans la province du Hainaut ; près d’un quart dans la province de Liège.

Le gouvernement wallon a mis en place plusieurs plans dont la mise en oeuvre pourrait entrainer un besoin de main d’oeuvre pour les entreprises de la construction. Le « Plan Wallon d’Investissements Stratégiques » (PWIS) injectera 5 milliards d’euros sur la période 2019-2024 dont 70 % via des projets de construction, ce qui générera des milliers d’emplois.
 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2019)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2019)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2019)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2019)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2019)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2019)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2019)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2019)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2019 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
ABEE

Association Belge des Entrepreneurs d'Etanchéité
http://www.confederationconstruction.be/Abee/Home.aspx
CCW

Confédération Construction Wallonne
http://www.confederationconstruction.be/wallonie/Home.aspx
CEPS

Centre Européen Pour la Sécurité
http://ceps-esm.be/home/home.aspx
Constructiv

Prestataire de services pour le secteur de la construction
http://www.constructiv.be/fr-BE/
FEDECOM

Fédération des Entreprises Complémentaires de la Construction
http://www.confederationconstruction.be/Default.aspx?alias=www.confederationconstruction.be/fedecom
UNEP

Union Nationale des Entrepreneurs Plafonneurs, Cimentiers, Ornemanistes, Rejointoyeurs, Staffeurs et Plâtriers
http://www.confederationconstruction.be/Default.aspx?alias=www.confederationconstruction.be/plafonneurs