Métiers et professions

Electricien/électricienne du bâtiment (42211)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Electricien/électricienne du bâtiment, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Installateur électricien (4221101) Offres d'emploi Etudes / Formations
Electricien lignes et réseaux (4221102) Offres d'emploi Etudes / Formations
Technicien d'enseignes lumineuses (4221104) Offres d'emploi Etudes / Formations
Installateur en système de sécurité (4221106) Offres d'emploi Etudes / Formations

Installateur électricien (4221101)

Réalise, à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments les travaux d’installation électriques destinés à l’éclairage, au chauffage, à la signalisation et à l’alimentation des machines.Met en place les appareils, assure leur mise en service et leur maintenance. Si besoin, il les dépanne.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire et interpréter les schémas d’implantation, unifilaires, de câblage et de raccordement
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Prévoir et réaliser la répartition, le tracé des circuits et les tableaux de commande
  • Assurer les percements et les fixations des conduits et supports utiles en respectant les interdits
  • Poser et raccorder les équipements électriques
  • Tirer et poser les conducteurs électriques
  • Vérifier et contrôler l’installation avant la mise en service (continuité / conformité)
  • Appliquer les normes de sécurité en vigueur pour les travaux exécutés
  • Identifier et détecter les défauts
  • Effectuer les dépannages
Activités spécifiques
  • Participer aux réunions de chantier
  • Assurer les coordinations utiles
  • Appliquer les techniques de menuiserie simples
  • Appliquer les techniques de maçonnerie simples
  • Etablir des devis
  • Approvisionner les chantiers (recherche des matériaux, matériels... et commande)
  • Utiliser un logiciel de paramétrage
  • Raccorder des appareils domestiques triphasés
  • Réaliser des installations domotiques
  • Réaliser des lignes souterraines
  • Réaliser des lignes aériennes
  • Réaliser des installations d’éclairage industriel
  • Réaliser des installations de ventilation
  • Réaliser des installations de chauffage électrique
  • Raccorder sur borniers
  • Installer des systèmes de parlophonie et de vidéophonie
  • Installer des systèmes d’alarme (intrusion, incendie,... )
  • Installer des systèmes de sécurité (contrôle d’accès, vidéosurveillance...)
  • Poser du câble co-axial
  • Poser du câble en fibre optique
  • Installer des lignes à haute tension
  • Installer des réseaux téléphoniques ou télématiques
  • Réaliser des câblages informatiques
  • Réaliser des réseaux structurés
  • Encadrer une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • S’adapter aux exigences particulières d’un chantier
  • Respecter rigoureusement les normes d’installation (RGIE)
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier

Voici les études et formations associées à ce métier

Electricien lignes et réseaux (4221102)

Réalise les travaux extérieurs de pose et/ou de maintenance de lignes électriques ou de réseaux câblés.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire les schémas d’implantation, unifilaires, de câblage et de raccordement
  • Réaliser des réseaux souterrains
  • Réaliser des réseaux aériens
  • Poser et raccorder des coffrets de comptages
  • Vérifier et contrôler l’installation avant la mise en service (continuité / conformité)
  • Vérifier régulièrement l’état et entretenir les équipements du réseau de distribution
  • Identifier et détecter les défauts
  • Utiliser le matériel de manutention et/ou de levage (nacelle, grue...)
Activités spécifiques
  • Installer des réseaux voix-données-images (Data)
  • Raccorder des réseaux voix-données-images (Data)
  • Assurer la mise en service des équipements et/ou effectuer les tests
  • Poser du câble co-axial
  • Poser du câble en fibre optique
  • Placer et raccorder des équipements électriques/électroniques (modem, comptage...)
  • Effectuer les dépannages
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
  • Réaliser des tranchées

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • S’adapter aux exigences particulières d’un chantier
  • Respecter rigoureusement la règlementation (RGIE-CODEX)
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Travailler dans des conditions climatiques difficiles

Voici les études et formations associées à ce métier

Technicien d'enseignes lumineuses (4221104)

Installe, répare et entretient les panneaux publicitaires lumineux.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Préparer et analyser les travaux
  • Réaliser la mise en place des poteaux
  • Assurer les percements et les fixations des conduits et supports utiles en respectant les interdits
  • Poser et raccorder les équipements électriques
  • Vérifier le bon fonctionnement des installations
  • Identifier et détecter les défauts
  • Effectuer les dépannages
  • Appliquer les normes de sécurité en vigueur pour les travaux exécutés
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
Activités spécifiques
  • Participer aux réunions de chantier
  • Appliquer les techniques de menuiserie simples
  • Appliquer les techniques de maçonnerie simples
  • Etablir des devis
  • Approvisionner les chantiers (recherche des matériaux, matériels... et commande)
  • Encadrer une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • S’adapter aux exigences particulières d’un chantier
  • Respecter rigoureusement les normes d’installation (RGIE)
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier

Voici les études et formations associées à ce métier

Installateur en système de sécurité (4221106)

Installer, raccorder, entretenir et réparer des système de sécurité.

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce seul ou en équipe, sur des chantiers de constructions Neuves, en réhabilitation ou chez les particuliers. L’activité s’accompagne de déplacements (éloignement du lieu de travail, changements fréquents de chantier...). Les horaires sont réguliers, mais les opérations de maintenance et d’entretien peuvent entraîner des dépassements d’horaires ou des astreintes (fin de semaine). L’activité comporte souvent des conditions de travail particulières (travail en grande hauteur, en espace réduit, dans des locaux occupés...). Elle nécessite de se conformer aux normes en vigueur et aux règles de sécurité (branchement ou installation d’appareillages...) et de se coordonner étroitement avec les autres corps de métiers.

Lieux d'exercices

  • Chantier bâtiment (bâtiments industriels, immeubles d’habitation...).
  • Chantier travaux publics.
  • Voie ferrée.
  • Particulier.

Conditions de travail

  • De nuit.
  • Travail en fin de semaine et les jours fériés.
  • Astreintes (nuit, dimanche...).
  • Déplacements en clientèle.
  • Travail en grande hauteur.

Métiers proches (Voir aussi)

Ne pas confondre avec

  • Electricien automobile.
  • Electronicien.
  • OS câbleur dans l’industrie.
  • OS en montage électrique sur chaîne.

Le métier sur le marché de l'emploi

Quatre métiers font partie du groupe des électriciens du bâtiment et des travaux publics : l’installateur électricien, l’électricien lignes et réseaux, le technicien d’enseignes lumineuses et l’installateur en système de sécurité. La majorité des offres connues du Forem porte sur l’installateur électricien ; un quart sur l’électricien lignes et réseaux.

Parmi ces métiers, les professions d’installateur électricien, électricien lignes/ réseaux et installateur en système de sécurité sont réglementées. L’installateur en système de sécurité doit posséder l’agrément installation système d’alarme (LOI TOBBACK). La personne qui souhaite exercer une de ces activités en tant qu’indépendant doit prouver ses connaissances de gestion de base et fournir la preuve de sa compétence professionnelle spécifique afin de s’inscrire auprès de la Banque Carrefour des Entreprises.

Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier d’installateur électricien résidentiel par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de façon officielle via une validation de compétences - http://www.cvdc.be.

Depuis 2007, l’électricien du bâtiment est repris dans la liste des fonctions critiques publiée par le Forem (y compris dans la liste 2017 basée sur les données 2016). Plusieurs raisons peuvent expliquer ces difficultés de recrutement persistantes pour ce profil. D’une part, le niveau d’études des demandeurs d’emploi inscrits sur le métier est peu élevé et beaucoup sont peu expérimentés. D’autre part, l’électricien doit posséder une série de compétences techniques (lecture de plans, activités liées à l’installation électrique à proprement parler, etc.), mais également respecter les normes de sécurité. Il existe au sein du secteur une palette importante d’activités différentes que la modernisation des équipements et l’apport des nouvelles technologies vertes ne feront qu’accroître sans oublier les nombreuses opportunités d’embauche et une rémunération attrayante. L’évolution constante des technologies entraîne un besoin de compétences nouvelles dans les domaines de la téléphonie, de la domotique, des systèmes de parlophonie, de vidéophonie, de vidéosurveillance, les énergies renouvelables et alternatives (photovoltaïque, éolien, etc.).

Les entreprises recruteuses proviennent majoritairement des secteurs de la construction et de l’énergie (1) et proposent généralement des emplois intérimaires ; un contrat sur cinq est un contrat à durée indéterminée. L’expérience est un critère d’embauche important, souvent une expérience de minimum de 1 à 2 ans est demandée. Le régime de travail est un temps plein de jour ou continu. Moins de 10 % des opportunités d’emploi exigent d’autres compétences linguistiques que le français, il s’agit alors du néerlandais ou parfois de l’anglais. Près d’un tiers des emplois se prestent dans la province du Hainaut ou la province de Liège.

Après une hausse marquée en 2011 et 2012, le volume des opportunités d’emploi baisse jusqu’en 2014. La croissance observée en 2015 se poursuit en 2017.

Selon la Confédération Construction (2), la croissance du secteur en 2017 devrait s’intensifier en 2018 : la progression du volume de travaux pourrait passer de plus de 2 % l’année dernière à plus de 3 % en 2018. Cette embellie conjoncturelle a entraîné une hausse de l’emploi construction au niveau belge, après la perte de quelque 20.000 salariés entre 2011 et 2015. Entre le quatrième trimestre de 2016 et le troisième en 2017, 1.900 emplois ont été créés (800 salariés et 1.100 indépendants).

(1) La classification des secteurs se base sur la nomenclature ONSS Nace 2003
(2) www.confederationconstruction.be
 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CCW

Confédération Construction Wallonne
http://www.confederationconstruction.be/wallonie/Home.aspx
CONSTRUTEC

Formations de perfectionnement dans le domaine des technologies nouvelles pour des travailleurs, les élèves et professeurs de l'enseignement.
http://www.construtec.be/
ELOYA

Union des électriciens
http://eloya.be
FEDECOM

Fédération des Entreprises Complémentaires de la Construction
http://www.confederationconstruction.be/Default.aspx?alias=www.confederationconstruction.be/fedecom
FEDELEC

Fédération Nationale des Installateurs - Electriciens dans l'Industrie et le Bâtiment
http://www.fedelec.be/fr/home
FEE

Fédération de l'Electricité et de l'Electronique
http://www.feebel.be
FEGC

Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction
http://www.fegc.be
NELECTRA

Fédération du secteur de l'électro
http://www.nelectra.be
SYNERGRID

Fédération des Gestionnaires de Réseaux Electricité et Gaz en Belgique
http://www.synergrid.be
VOLTA

Centre pour l'éducation et la formation professionnelle pour le secteur des électriciens
https://www.volta-org.be/fr