Métiers et professions

Poseur/poseuse de carrelage, parquet, marbre … (42231)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Poseur/poseuse de carrelage, parquet, marbre …, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Parqueteur (4223103) Offres d'emploi Etudes / Formations
Carreleur (4223101) Offres d'emploi Etudes / Formations
Marbrier placeur/poseur marbre (4223102) Offres d'emploi Etudes / Formations

Parqueteur (4223103)

Pose des parquets ou des lambris dans des bâtiments neufs ou dans le cadre de travaux de rénovation.

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Vérifier les caractéristiques géométriques des murs et des sols (niveau, équerrage, aplomb)
  • Tracer les repères
  • Poser des sous-parquets
  • Poser des parquets
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
Activités spécifiques
  • Scier le parquet et couper les profils de finition
  • Etablir un plan de pose
  • Réaliser des plans de projets, d’exécution et/ou de détail
  • Poser les éléments de décoration ou de finition (plinthes, entre-porte, arrêt de porte, nez de marche...)
  • Rénover des revêtements endommagés
  • Effectuer ponctuellement des travaux simples de maçonnerie
  • Gérer des commandes
  • Conseiller la clientèle
  • Etablir des devis
  • Organiser un chantier
  • Encadrer une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Analyser et résoudre les problèmes
  • Appréhender les formes et les volumes dans l’espace
  • Créer une harmonie entre des volumes, des couleurs, des matériaux
  • Respecter les souhaits des clients
  • Supporter une position agenouillée prolongée
  • Posséder le souci de l’ordre, de la propreté et de la qualité
  • Réaliser des tâches précises et minutieuses
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • Echanger fréquemment des informations avec l’utilisateur et les équipes d’intervention

Voici les études et formations associées à ce métier

Carreleur (4223101)

Pose des revêtements de surfaces, en matériaux rigides (faïences, grès, céramiques,...) sur les murs et les sols intérieurs ou extérieurs, dans les bâtiments neufs ou dans le cadre de travaux de rénovation.

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Effectuer des relevés de surface afin de déterminer les quantités de matériaux nécessaires
  • Implanter les ouvrages et tracer les niveaux
  • Identifier la nature du support et son état
  • Traiter les supports ( ponçage, dépoussiérage, ragréage, égalisation, réparer...)
  • Préparer les liants (mortiers de pose, colles, mortiers de jointoiement...) mécaniquement ou manuellement
  • Cimenter des supports
  • Poser des encadrements (chambre de visite, cadre de paillassons...)
  • Poser les carreaux
  • Exécuter des joints
  • Poser les éléments de décoration ou de finition (plinthes, entre-porte, arrêt de porte, nez de marche...)
  • Poser l’isolant périphérique
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
  • Trier et évacuer les déchets et résidus
Activités spécifiques
  • Réaliser et/ou placer des joints d’étanchéité et de reprise
  • Carreler un escalier
  • Etablir un plan de pose
  • Poser une membrane de désolidarisation
  • Poser des joints de mouvement et de dilatation
  • Dresser une chape traditionnelle
  • Dresser ou couler une chape isolante
  • Dresser une chape flottante
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Manipuler des charges
  • Créer une harmonie entre des volumes, des couleurs, des matériaux
  • Respecter rigoureusement des consignes
  • Supporter une position agenouillée prolongée
  • Ne pas présenter de réactions allergiques aux produits utilisés

Voici les études et formations associées à ce métier

Marbrier placeur/poseur marbre (4223102)

Pose des revêtements de murs ou de sols en blocs ou dalles de marbre préparés en atelier.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire un plan, un dessin d’exécution ou des feuilles de travaux
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Implanter les ouvrages et tracer les niveaux
  • Traiter les supports ( ponçage, dépoussiérage, ragréage, égalisation, réparer...)
  • Identifier la nature du support et son état
  • Poser les membranes d’étanchéité, de protection et/ou d’isolation
  • Préparer les liants (mortiers de pose, colles, mortiers de jointoiement...) mécaniquement ou manuellement
  • Poser un revêtement
  • Poser les éléments de décoration ou de finition (plinthes, entre-porte, arrêt de porte, nez de marche...)
  • Couler des joints
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
Activités spécifiques
  • Monter, démonter et/ou contrôler les échafaudages et les échelles
  • Effectuer ponctuellement des travaux simples de maçonnerie
  • Etablir des devis
  • Organiser un chantier
  • Encadrer une équipe
  • Effectuer des relevés de surface afin de déterminer les quantités de matériaux nécessaires
  • Poser des compositions décoratives
  • Réaliser des cheminées et/ou des éléments de décoration ou d’ornementation

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité et d’hygiène en vigueur dans l’entreprise
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Respecter l’environnement
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Appréhender les formes et les volumes dans l’espace
  • Créer une harmonie entre des volumes, des couleurs, des matériaux
  • Respecter rigoureusement des consignes
  • Supporter une position agenouillée prolongée
  • Manipuler des charges
  • Ne pas présenter de réactions allergiques aux produits utilisés

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce le plus souvent sous abri, dans les locaux clos et couverts des chantiers de constructions neuves, en réhabilitation ou chez les particuliers. La nature des travaux détermine la nécessité de travailler seul ou en équipe. L’activité comporte des déplacements (éloignement du lieu de travail, changements de chantier). Les horaires sont réguliers mais le rythme de travail peut être conditionné par des procédés techniques (colles) ou le respect impératif des délais (activité parfois en fin de semaine). L’exercice de l’emploi/métier implique de multiples manipulations et de travailler dans des conditions particulières (position à genoux prolongée, travail en espace réduit, travail en hauteur...).

Lieux d'exercices

  • Chantier bâtiment (immeubles d’habitation, bâtiments industriels).
  • Particulier.
  • Promoteur de maisons individuelles.
  • Chantier travaux publics (piscines...).

Métiers proches (Voir aussi)

Ne pas confondre avec

  • Faïencier (faïencerie).
  • Poseur de revêtements souples.

Le métier sur le marché de l'emploi

Le métier de poseur de revêtements rigides regroupe ceux de carreleur, de marbrier placeur/poseur de marbre et de parqueteur. Les professions de carreleur et de marbrier sont réglementées. La personne qui souhaite exercer une de ces activités en tant qu’indépendant doit prouver ses connaissances de gestion de base et fournir la preuve de sa compétence professionnelle spécifique afin de s’inscrire auprès de la Banque Carrefour des Entreprises.

Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier de carreleur-marbrier par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de façon officielle via une validation de compétences - http://www.cvdc.be.

Selon l’avis des experts qui ont participé à la publication « Métiers d’avenir » (Le Forem, 2013), qu’il s’agisse de céramique, de carrelages à base de ciment, de résine ou de pierre naturelle, les techniques de fabrication et de pose des revêtements durs de murs et de sols ont connu une série de (r)évolutions ces dernières années. On observe aujourd’hui un passage de la pose traditionnelle à la pose collée, principalement au mortier-colle, mais aussi, pour des applications plus spécifiques, à la colle en dispersion ou à la colle réactive. Cette évolution exige du carreleur plus de technicité : il se doit de bien connaître les propriétés des matériaux et de leur support, afin de choisir la technique et le produit de pose les plus adaptés. Il faut également tenir compte de la façon dont le revêtement est posé : la principale source de polluants émis par les revêtements de sols est la colle utilisée pour leur pose. La mise en oeuvre de la qualité environnementale du bâtiment par les professionnels du carrelage leur demande donc d’évoluer notamment vers des fonctions de conseil des clients dans le choix des matériaux. Le métier de carreleur est repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2017 (sur base des données 2016).

Les opportunités d’emploi gérées par le Forem concernent majoritairement des postes de carreleur. Ce métier est presque exclusivement demandé par le secteur de la construction (1). Un tiers des opportunités d’emploi sont des contrats intérimaires et plus d’un quart des contrats à durée déterminée. Le régime de travail est souvent un temps plein de jour ou continu. Les employeurs souhaitent des candidats expérimentés. Plus d’un tiers des emplois sont à prester dans la province du Hainaut. Après une diminution en 2012, suivie d’une évolution stable jusqu’en 2015, le volume d’opportunités d’emploi est à nouveau à la hausse.


(1) La classification des secteurs se base sur la nomenclature ONSS Nace 2003.
 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CCW

Confédération Construction Wallonne
http://www.confederationconstruction.be/wallonie/Home.aspx
Constructiv

Prestataire de services pour le secteur de la construction
http://constructiv.be/fr-BE/
CONSTRUTEC

Formations de perfectionnement dans le domaine des technologies nouvelles pour des travailleurs, les élèves et professeurs de l'enseignement.
http://www.construtec.be/
FEDECOM

Fédération des Entreprises Complémentaires de la Construction
http://www.confederationconstruction.be/Default.aspx?alias=www.confederationconstruction.be/fedecom
FEDIEX

Fédération des industries extractives et transformatrices de roches non combustibles
http://www.fediex.be