Métiers et professions

Conducteur/conductrice de transport de marchandises (réseau routier) (43114)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Conducteur/conductrice de transport de marchandises (réseau routier), on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Chauffeur de poids lourd (4311401) Offres d'emploi Etudes / Formations

Chauffeur de poids lourd (4311401)

Conduit un véhicule lourd en vue d’assurer le transport et la livraison de marchandises.

Activités du métier

Activités de base
  • Contrôler l’état du véhicule avant chaque prise en charge
  • Contrôler les marchandises lors du chargement et/ou déchargement
  • Arrimer la cargaison
  • Remplir les documents administratifs obligatoires
  • Conduire et manoeuvrer un véhicule de transport de marchandise de plus de 3,5 tonnes
  • Respecter une feuille de route
  • Suivre un itinéraire (carte, plan, GPS)
  • Nettoyer le véhicule
  • Assurer l’entretien courant du véhicule
Activités spécifiques
  • Etablir l’itinéraire le plus adapté à la destination choisie par les clients (économie d’énergie, gain de temps...)
  • Charger/ décharger les marchandises sur le lieu de réception/ destination
  • Utiliser et contrôler le système d’attelage
  • Utiliser le matériel de manutention
  • Utiliser des appareils d’extinction d’incendie
  • Assurer la maintenance de premier niveau du véhicule
  • Poser un diagnostic en cas de panne du véhicule
  • Effectuer un dépannage simple en cas de panne du véhicule
  • Intervenir dans une ou plusieurs langues étrangères

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Savoir gérer les relations avec la clientèle, les fournisseurs et les collègues
  • Maintenir une attention soutenue de manière prolongée
  • Etre autonome
  • S’adapter à des horaires irréguliers
  • Accepter le travail de nuit
  • Effectuer des déplacements
  • Posséder une bonne acuité visuelle
  • Posséder une bonne audition
  • Résister à la fatigue physique et nerveuse
  • Posséder une bonne condition physique

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce de manière autonome, en permanence dans un véhicule. Les contacts avec la clientèle sont fréquents. Selon l’activité, les horaires de travail peuvent être irréguliers. Le conducteur peut être amené à s’éloigner de son domicile, pour une durée plus ou moins longue.

Lieux d'exercices

  • Secteur géographique :
  • Local.
  • Régional.
  • National.
  • International.

Conditions de travail

  • De nuit.
  • Travail en fin de semaine.
  • Déplacements à l’étranger.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

Le permis poids lourds C ou CE complété par la réussite d’un examen de qualification de base en matière de capacité professionnelle est exigé. Des habilitations spécifiques (certificats de formation ADR) peuvent être requises selon la nature des produits. Pour accéder à la profession de transporteur routier de marchandises pour compte de tiers sous statut d’indépendant, le candidat-transporteur doit satisfaire à quatre conditions essentielles : avoir un siège d’exploitation effectif en Belgique, satisfaire à la condition de capacité professionnelle, satisfaire à la condition d’honorabilité, satisfaire à la condition de capacité financière (Loi du 3 mai 1999 relative au transport de choses par route). Il faut également être en possession de la licence de transport exigée.

Le nombre d’opportunités d’emploi gérées par le Forem pour le métier de conducteur de transport de marchandises (réseau routier), faisant référence au chauffeur poids lourds, est très élevé. Si plus de la moitié de celles-ci émanent d’entreprises du transport et de la logistique, d’autres secteurs, comme les services aux personnes et aux entreprises, la construction ou le commerce, recherchent également des chauffeurs poids lourds. Ces offres proviennent essentiellement de deux provinces : la province de Hainaut (32 %), la province de Liège (27 %) et les emplois liés à ces offres sont majoritairement des emplois intérimaires (75 %). Plus de quatre emplois sur cinq proposent des temps pleins de jour. Il conviendra de nuancer pour les emplois relatifs au transport international. En effet, il est probable que le transport international demande plus de flexibilité au niveau des horaires que le transport national.

L’expérience semble un atout pour décrocher un emploi de chauffeur de poids lourds. En effet, huit offres sur dix stipulent qu’un minimum d’expérience professionnelle est souhaitée. Une expérience d’un à deux ans est demandée dans 40 % des cas. Si peu d’offres réclament des connaissances linguistiques, lorsque c’est le cas, c’est essentiellement l’anglais qui est visé.

L’évolution du volume d’opportunités d’emploi gérées par le Forem indique que la demande pour ce métier est fortement liée à la conjoncture économique. En effet, de 2012 à 2014, le nombre de postes de chauffeur de poids lourds est relativement stable et on constate que la tendance repart à la hausse depuis 2015 avec en 2016 une augmentation de 65 % par rapport à l’année précédente. Cette tendance se poursuit avec une augmentation de 48 % en 2017 par rapport à 2016.

Le métier est repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2017 (sur base des données 2016).

En termes d’emploi, la catégorie professionnelle des conducteurs de poids lourds et d’autobus regroupe 21.200 travailleurs en Wallonie en 2016 selon les estimations basées sur les Enquêtes sur les Forces de Travail (DGSIE).
 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
FEBETRA

Fédération Royale Belge des Transporteurs et des prestataires de services logistiques
http://www.febetra.be
Logistics in Wallonia

Logistics in Wallonia
http://www.logisticsinwallonia.be/
UPTR

Union Professionnelle du Transport par Route
http://www.uptr.be