Métiers et professions

Conducteur/conductrice d'engins de chantier, du génie civil et de l'exploitation des carrières (43211)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Conducteur/conductrice d'engins de chantier, du génie civil et de l'exploitation des carrières, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Conducteur d'engins de terrassement (4321101) Offres d'emploi Etudes / Formations
Conducteur d'engins de compactage (4321102) Offres d'emploi Etudes / Formations
Conducteur d'engins de construction et entretien de la chaussée (4321103) Offres d'emploi Etudes / Formations

Conducteur d'engins de terrassement (4321101)

Conduit différents types d’engins destinés au terrassement sous les consignes écrites ou verbales. Peut prendre en charge l’acheminement de l’engin sur le chantier à l’aide d’un véhicule porteur.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire la notice d’utilisation de l’engin
  • Contrôler la machine avant et après démarrage
  • Déterminer l’ordre des opérations en respectant les plans et cahiers des charges
  • Adapter l’équipement de l’engin à la tâche (creuser, saisir, lever, pousser, charger)
  • Déblayer le terrain
  • Procéder au nivellement dans toutes les situations selon les dimensions (cotes) définies
  • Creuser des tranchées selon les indications topographiques
  • Remblayer à la surface ou en profondeur (une fouille)
  • Réaliser un talus d’après gabarits
  • Transporter les matériaux (chargement, transport et déversement)
  • Remplir une fiche technique d’intervention
  • Prendre les mesures de sécurité assurant la protection individuelle et collective
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
  • Communiquer les défauts aux supérieurs
Activités spécifiques
  • Manoeuvrer sur des talus et terrains marécageux et inégaux
  • Installer les clôtures et la signalisation de chantier
  • Acheminer son engin sur le chantier à l’aide d’un véhicule porteur
  • Anticiper la panne
  • Maintenir en état les locaux de chantier (vestiaires, sanitaires, lavabos)
  • Visiter et reconnaître le chantier
  • Repérer et respecter les données géométriques du chantier (piquets et autres repères)
  • Evaluer la portance du revêtement de la route et du sous-sol
  • Tracer et implanter les ouvrages avec le matériel de mesure ou de topographie
  • Charger, ancrer, décharger l’engin d’une remorque, porte-engins
  • Nettoyer le chantier
  • Participer à la planification des tâches

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Respecter l’environnement
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Communiquer aisément
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Adopter le port des protections corporelles proposées (casques, chaussures, lunettes, protections de l’ouïe, gants)
  • Effectuer des manipulations à risques
  • Réagir rapidement en présence d’un événement soudain

Voici les études et formations associées à ce métier

Conducteur d'engins de compactage (4321102)

Conduit des engins destinés à la préparation des terrains par compactage ou à la finition des revêtements routiers réalisés en hydrocarboné (enrobés).

Activités du métier

Activités de base
  • Manoeuvrer et conduire des engins
  • Contrôler la machine avant et après démarrage
  • Procéder à des réparations simples en cas d’urgence
  • Assurer l’entretien courant des engins
  • Visiter et reconnaître le chantier
Activités spécifiques
  • Organiser le travail d’équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Effectuer des manipulations à risques
  • Etre vigilant
  • Manipuler des charges
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Vivre en collectivité pendant la durée de certains chantiers
  • S’adapter aux changements fréquents d’équipe
  • Se déplacer sur différents sites de production (chantiers)
  • Travailler ponctuellement en horaires irréguliers
  • Adopter le port des protections corporelles proposées (casques, chaussures, lunettes, protections de l’ouïe, gants)

Voici les études et formations associées à ce métier

Conducteur d'engins de construction et entretien de la chaussée (4321103)

Conduit différents types d’engins destinés à la construction et à l’entretien de la chaussée.

Activités du métier

Activités de base
  • Visiter et reconnaître le chantier
  • Exécuter les travaux préparatoires au chantier
  • Contrôler la machine avant et après démarrage
  • Mettre en poste la machine
  • Manoeuvrer et conduire des engins
  • Procéder à des réparations simples en cas d’urgence
  • Assurer l’entretien courant des engins
Activités spécifiques
  • Amener la machine sur place
  • Guider les manoeuvres des conducteurs d’engins de chantier
  • Organiser le travail d’équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Communiquer avec les différents partenaires présents sur le chantier
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Effectuer des manipulations à risques
  • Manipuler des charges
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Vivre en collectivité pendant la durée de certains chantiers
  • S’adapter aux changements fréquents d’équipe
  • Effectuer des déplacements sur différents sites de production
  • S’adapter à des horaires irréguliers
  • Adopter le port des protections corporelles proposées (casques, chaussures, lunettes, protections de l’ouïe, gants)

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce en équipe, sur les chantiers du bâtiment, des travaux publics, du génie civil et de l’exploitation des carrières. Il est soumis aux conditions climatiques, ainsi qu’au bruit et à la poussière.
    - Les déplacements sont fréquents et éventuellement de longue durée en fonction de la localisation des chantiers. La réalisation de travaux spécifiques peut entraîner une activité pendant les fins de semaine ou la nuit (aménagement de carrefours, travaux sur périphériques).

Lieux d'exercices

  • Chantier du bâtiment.
  • Chantier des travaux publics.
  • Industrie de carrières et matériaux de construction.
  • Mines.

Conditions de travail

  • De nuit.
  • Travail en fin de semaine.
  • Déplacements.
  • Déplacements à l’étranger.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

Le conducteur d’engins de chantier, du génie civil et de l’exploitation des carrières fait référence aux métiers de conducteur d’engins de terrassement, de conducteur d’engins de compactage et de conducteur d’engins de construction et entretien de la chaussée. La majorité des offres d’emploi gérées par le Forem provient du secteur de la construction. Le métier de conducteur d’engins de terrassement est repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2017 (sur base des données 2016).

Le métier exige de la part du conducteur une attention ininterrompue et une attitude préventive. Par rapport à d’autres métiers, les risques d’endommagement dus à des erreurs dans l’exécution des tâches sont élevés, que ce soit au niveau des machines ou des personnes. Le sens des responsabilités ne se traduit pas seulement par le sens de la sécurité, il implique une prise de conscience du prix d’achat de l’outillage utilisé. Le conducteur d’engins doit en outre posséder une grande présence d’esprit afin de pouvoir faire face aux circonstances imprévues et aux accidents (un effondrement du sol par exemple). Enfin, il ne suffit pas de savoir faire fonctionner la machine, il faut également posséder des connaissances techniques afin de réparer les petits disfonctionnements de la machine. En termes d’évolution du métier, le conducteur doit s’adapter et se former aux innovations technologiques des engins, notamment en raison du développement des techniques hydrauliques, électroniques et des équipements spécifiques.

À noter qu’une validation des compétences est possible pour le conducteur d’engins de terrassement. Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris ce métier par la pratique peuvent ainsi faire reconnaître leurs compétences de façon officielle - http://www.cvdc.be/

Les emplois proposés sont essentiellement à temps plein et partagés entre deux types de contrats : les contrats intérimaires (68%) et, dans une moindre mesure, les contrats à durée déterminée (13%). Par ailleurs, ce métier est particulièrement demandé dans les provinces de Liège, de Hainaut et de Namur. Les employeurs émettent, dans la majorité des cas, une préférence pour les candidats expérimentés. Entre 2013 et 2015, le volume d’opportunités d’emploi gérées par le Forem pour ce métier était en recul. La tendance repart cependant à la hausse avec en 2016 une augmentation des offres de 80% par rapport à l’année précédente.

Selon une analyse basée sur plusieurs indicateurs, ce métier apparaît comme assez attractif sur le marché de l’emploi wallon.
 

Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2016 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CCW

Confédération Construction Wallonne
http://www.confederationconstruction.be/wallonie/Home.aspx
Constructiv

Prestataire de services pour le secteur de la construction
http://www.constructiv.be/fr.aspx
FWEV

Fédération Wallonne des Entrepreneurs de Travaux de Voirie
http://www.confederationconstruction.be/fwev/Home.aspx