Métiers et professions

Opérateur-régleur/opératrice-régleuse sur machine-outil (44121)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Opérateur-régleur/opératrice-régleuse sur machine-outil, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Technicien en systèmes d'usinage (métal) (4412101) Offres d'emploi Etudes / Formations

Technicien en systèmes d'usinage (métal) (4412101)

Prépare, règle et conduit un système d’usinage pour réaliser des pièces de précision, de façon autonome, sur base de spécifications techniques.

Activités du métier

Activités de base
  • Lire et comprendre les documents techniques (plans, fiches, gamme d’usinage...)
  • Elaborer le mode opératoire
  • Réaliser le montage et le réglage de l’outillage sur la machine et en changer si nécessaire en cours d’usinage
  • Poser, aligner et balancer la(es) pièce(s) en tenant compte des déformations possibles
  • Amorcer (débuter) l’usinage
  • Réaliser des opérations conventionnelles d’usinage
  • Toiletter la(es) pièce(s)
  • Contrôler la conformité par rapport aux spécifications techniques
  • Détecter les anomalies de façon visuelle et/ou auditive
  • Effectuer les corrections et adapter les différents paramètres
  • Enregistrer les données qualité, les interpréter et réagir en fonction des indicateurs de qualité (auto-contrôle, CQ, CPQ)
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
  • Participer à la pose de diagnostic afin de localiser et déterminer l’(les) origine(s) possible(s) du(des) dysfonctionnement(s)
Activités spécifiques
  • Contrôler visuellement la conformité par rapport aux spécifications techniques
  • Contrôler la conformité à l’aide des appareils de mesure par rapport aux spécifications techniques
  • Affûter les outils
  • Raboter des pièces
  • Roder des pièces
  • Décolleter des pièces
  • Tailler des engrenages
  • Effectuer la manutention et le stockage des pièces

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Appréhender les formes et les volumes dans l’espace
  • Repérer et comprendre des signaux lumineux et des symboles
  • Anticiper ou repérer les causes de dysfonctionnements
  • Respecter des processus logiques et méthodologiques
  • Maintenir une attention soutenue de manière prolongée
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • Mémoriser une suite de consignes, gestes ou contrôles précis

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce principalement en atelier. L’exécution des tâches s’effectue généralement en position debout, dans un milieu parfois bruyant. L’activité nécessite le port d’équipements de protection (lunettes, gants...) pour éviter certains risques (coupures, projections...) et implique, dans certains cas, le contact des mains et des avant-bras avec l’huile de coupe.
    - En fonction de la diversité des entreprises, des modes d’organisation et de production, les interventions peuvent s’effectuer sur une ou plusieurs machines-outils différentes ou de même type. Selon l’organisation, le travail peut s’effectuer en horaires normaux ou postés (2x8, 3x8...) et en fin de semaine.

Lieux d'exercices

  • Localisation :
  • Local climatisé.
  • Secteur :
  • Biens d’équipement industriels.
  • Construction aéronautique.
  • Construction automobile.
  • Construction navale.
  • Mécanique générale.

Conditions de travail

  • Posté (2x8, 3x8...).
  • Travail en fin de semaine.

Métiers proches (Voir aussi)

Ne pas confondre avec

  • Fraiseur (cuir).

Le métier sur le marché de l'emploi


Selon l'analyse des opportunités d'emploi gérées par le Forem, le technicien en systèmes d’usinage partage les mêmes caractéristiques que l'ensemble du personnel de la construction mécanique et du travail des métaux.
 
En effet, la plupart des emplois proposés sont des emplois intérimaires et les offres sont essentiellement issues de la province de Liège. De plus, sept postes sur dix proposent un temps plein de jour et le reste concerne des emplois à temps plein à deux pauses ou trois pauses en raison de l'activité continue de certaines entreprises.
 
En ce qui concerne les desiderata des employeurs en termes d'expérience, neuf employeurs sur dix demandent une expérience qui est généralement de deux à cinq ans.
 
Le nombre d’offres gérées par le Forem a augmenté sensiblement et de manière constante depuis 2014 pour revenir à un nombre d’offres proche d’avant 2008.
 
Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de façon officielle via une validation de compétences (voir le site http://www.cvdc.be).
 
Il n’y a pas d’obligations légales exigées pour exercer un de ces métiers, que ce soit en tant que salarié ou comme indépendant.
 
En termes de statistiques d'emploi, le technicien en systèmes d’usinage est associé à la catégorie professionnelle des « forgerons, outilleurs et assimilés ». Le nombre de travailleurs estimé par les Enquêtes sur les Forces de Travail (1) est en progression en Wallonie par rapport à 2011.
 
Le métier de technicien en systèmes d’usinage est régulièrement repris dans la liste des fonctions critiques éditée par le Forem, c’est encore le cas cette année (liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2018 (sur base des données 2017) - métier en pénurie). En effet, ce métier est confronté à des difficultés de recrutement récurrentes. Ce profil est considéré comme difficile à trouver sur le marché de l’emploi. Ce métier est peu connu du grand public et peu de jeunes s’orientent dès lors vers cette filière.

En 2017, le métier de technicien en systèmes d’usinage a fait l’objet d’une étude prospective par le Forem.
Selon les experts du métier, le métier devrait encore se complexifier dans les années à venir. De nouvelles machines font leur apparition sur le marché. De plus en plus complexes, certaines combinent le tournage et le fraisage. Pour les manipuler, le double volet de maîtrise est donc requis.

Enfin, d’après une analyse basée sur différents critères, ce métier semble très attractif sur le marché de l’emploi wallon.
 
(1) Direction générale Statistique et Information économique.


 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CAMPUS AUTOMOBILE SPA_FRANCORCHAMPS

Centre de compétence dédié aux métiers de l'industrie automobile et aux sports moteurs
http://www.formation-campus-automobile.be
GSV

Groupement de la Sidérurgie
http://www.steelbel.be/