Métiers et professions

Mécanicien/mécanicienne de maintenance (44311)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Mécanicien/mécanicienne de maintenance, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Mécanicien d'entretien industriel (4431101) Offres d'emploi Etudes / Formations

Mécanicien d'entretien industriel (4431101)

Procède à la maintenance et à la mise à niveau à dominante mécanique, pneumatique et hydraulique des équipements, installations, matériels de production traditionnels ou automatisés. Pose, à l’aide d’appareils de contrôle et de l’outil informatique, le diagnostic de dysfonctionnement de ces mêmes ensembles.

Activités du métier

Activités de base
  • Sur base de documentations et dossiers techniques, contrôler l’état de fonctionnement des matériels, les données d’instrumentation (pression, débit, température,...) et les points critiques d’usure, de graissage,...
  • Localiser des défauts, pannes ou anomalies pouvant être d’origine mécanique et électrique
  • Effectuer les entretiens préventifs: nettoyage, vérification de l’état des pièces, graissage, vidange
  • Effectuer les entretiens correctifs: réglage, remplacement de pièces
  • Effectuer les entretiens curatifs: remplacer ou réparer les pièces, organes mécaniques défectueux (engrenages, roulements, pignons,...)
  • Procéder aux essais et réglages
  • Réparer par soudage (électrode, brasage) des pièces, des organes mécaniques,...
  • Mettre en forme et à dimensions des pièces (ajustage, tournage, fraisage, tôlerie), éléments, ensembles mécaniques et les ajuster sur un équipement
  • Compléter les supports de suivi d’intervention (fiches papier ou informatiques) et transmettre les informations au service concerné
Activités spécifiques
  • Suivre l’état des stocks, identifier les besoins en approvisionnement et établir les commandes
  • Proposer des améliorations aux procédures de maintenance, modes opératoires, fiches techniques et outils de suivi
  • Peut être amené à coordonner l’activité d’une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement en vigueur dans l’entreprise
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Différencier les couleurs
  • Respecter des processus logiques et méthodologiques
  • Echanger fréquemment des informations avec l’utilisateur et les équipes d’intervention
  • Déduire logiquement des causes d’anomalies
  • S’adapter à des technologies nouvelles
  • Manipuler des charges
  • S’adapter à un niveau sonore parfois élevé
  • Travailler dans des conditions et positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)
  • Etre autonome
  • Coordonner ses interventions avec les différents membres de l’équipe et/ou les autres corps de métier
  • S’adapter à des horaires irréguliers
  • Accepter le travail de nuit
  • Accepter de travailler les dimanches et jours fériés
  • Accepter de travailler les week-end

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce généralement seul, en atelier, et requiert une disponibilité permanente ainsi que l’observation stricte des règles de sécurité.
    - En maintenance corrective, l’activité est souvent soumise à des rythmes et des horaires d’intervention liés aux impératifs de la production. Les horaires sont généralement réguliers bien qu’il existe parfois des services d’astreintes, un travail de nuit ou posté.
    - Le déplacement et la manipulation de charges sont parfois nécessaires.

Lieux d'exercices

  • Localisation :
  • Atelier de maintenance.
  • Unité de production.
  • Clientèle.
  • Chantier extérieur.
  • Secteur :
  • Industrie de production en continu.
  • Industrie de production en discontinu.

Conditions de travail

  • Posté (2x8, 3x8...).
  • De nuit.
  • Astreintes.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

 
Le mécanicien industriel relève des métiers de la maintenance industrielle. De nombreux secteurs industriels (chimie, agroalimentaire, industries technologiques, énergie) font appel à des spécialistes de la maintenance industrielle, soit au sein même de leur personnel, soit via des entreprises spécialisées en maintenance. Les travailleurs de la maintenance industrielle, selon leur niveau d’expertise et de spécialisation, interviennent de manière préventive et curative pour assurer le bon fonctionnement des équipements de production. Ils peuvent travailler tant sur chantier qu’au sein des ateliers.
 
Selon l'analyse des opportunités d'emploi gérées par le Forem, les mécaniciens de maintenance sont sollicités dans une offre sur deux par les entreprises du secteur industriel, notamment la métallurgie et les fabrications métalliques, la fabrication de machines et d’équipements.
 
Comme c'est le cas pour beaucoup de métiers relatifs au personnel de la maintenance industrielle, les emplois proposés sont dans près de huit offres sur dix de type intérimaire. Deux tiers des emplois proposés s’exercent dans les provinces de Hainaut et de Liège.
 
Plus de la moitié des offres demandent des candidats avec de deux à cinq ans d’expérience.
 
Après un déclin du nombre d’offres d’emploi déposées sur le site du Forem de 2011 à 2014, on observe un rebond en 2015 et 2017.
 
D’après une analyse basée sur différents critères, ce métier semble très attractif sur le marché de l’emploi wallon et conserve, malgré une forte baisse ces dernières années, un volume d’emplois très important. Le métier de mécanicien d’entretien industriel est repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2018 (sur base des données 2017) comme étant un métier en pénurie.
 
Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier de mécanicien industriel par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de façon officielle via une validation de compétences (voir le site http://www.cvdc.be/).


 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CAMPUS AUTOMOBILE SPA_FRANCORCHAMPS

Centre de compétence dédié aux métiers de l'industrie automobile et aux sports moteurs
http://www.formation-campus-automobile.be
GSV

Groupement de la Sidérurgie
http://www.steelbel.be/