Métiers et professions

Electricien/électricienne de maintenance (44331)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Electricien/électricienne de maintenance, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Electricien de maintenance industrielle (4433104) Offres d'emploi Etudes / Formations

Electricien de maintenance industrielle (4433104)

Effectue la maintenance préventive ou corrective d’équipements ou d’installations électriques, à partir de schémas électriques ou de plans d’implantation, selon les règles de sécurité et la réglementation.

Activités du métier

Activités de base
  • Identifier les conditions et modalités d’intervention sur l’installation ou l’équipement électrique et préparer l’outillage
  • Localiser et diagnostiquer une panne ou une défaillance d’origine électrique ou les non-conformités réglementaires
  • Déterminer les remises en état et aux normes de l’installation ou de l’équipement électrique et identifier les éléments défectueux
  • Démonter les composants de leur support (boîtiers, armoires, caches, ...), les changer ou les réparer
  • Procéder aux tests préliminaires à la mise en service de l’installation ou de l’équipement électrique
  • Vérifier l’isolation électrique et détecter l’origine des courants de fuite
  • Renseigner les supports de suivi d’intervention et transmettre les informations au service concerné
Activités spécifiques
  • Procéder au câblage d’armoires électriques (contacteur, relais de commande...)
  • Procéder au changement de cartes électroniques
  • Installer des équipements électriques
  • Poser des appareils enregistreurs (tension, intensité, consommation...)
  • Tirage des câbles
  • Etablir la planification d’interventions à partir de besoins ou de commandes clients
  • Raccorder un ordinateur à un équipement et diagnostiquer des pannes à partir de programmes enregistrés
  • Effectuer la surveillance d’installations en fonctionnement (tournées, rondes...)
  • Renseigner un système de suivi de stocks (sortie de pièces détachées...)
  • Coordonner l’activité d’une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter des processus logiques et méthodologiques
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Sélectionner et globaliser de façon pertinente l’information disponible pour parvenir à un diagnostic fiable et/ou une solution adaptée.
  • Echanger fréquemment des informations avec l’utilisateur et les équipes d’intervention
  • S’adapter à des technologies nouvelles
  • Adapter ses heures aux besoins du service : accepter un travail posté, le travail de nuit, les heures de gardes

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce, selon le contexte et l’affectation, seul ou en équipe, essentiellement en milieu fermé, mais aussi parfois à l’extérieur de l’entreprise. Bien que cette activité nécessite des déplacements, les horaires sont généralement réguliers.
    - Les conditions d’intervention imposent le strict respect des règles de sécurité.
    - Un travail en hauteur, le déplacement et la manipulation de charges sont parfois nécessaires.
    - L’activité peut s’exercer dans le cadre d’établissements militaires ou publics.

Lieux d'exercices

  • Atelier.
  • Clientèle.
  • Extérieur.
  • Centrale nucléaire.

Conditions de travail

  • Posté (2x8, 3x8...).
  • De nuit.
  • Astreintes.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

L’électricien de maintenance industrielle relève des métiers de la maintenance industrielle. De nombreux secteurs industriels (chimie, agroalimentaire, industries technologiques, énergie) font appel à des spécialistes de la maintenance industrielle, soit au sein même de leur personnel, soit via des entreprises spécialisées en maintenance.
Un professionnel de la maintenance contribue à garantir le bon fonctionnement des machines en toute sécurité et de manière fiable. Il ne s’agira pas seulement de les réparer et les entretenir mais aussi et, de plus en plus, d’améliorer l’efficacité des équipements. Le but principal est d’assurer une optimisation de la production (en coûts et bénéfices) tout au long de la durée de vie d’une machine, depuis sa conception jusqu’à son démantèlement, en passant par sa mise en service, sa phase d’exploitation et, de plus en plus, son recyclage.
En maintenance industrielle, la tendance est à la recherche de profils polyvalents qui associent l’électricité industrielle et la mécanique industrielle. De plus, l’automatisation, et en particulier celle de la maintenance elle-même, ainsi que la robotisation des lignes de production incitent les professionnels à acquérir et diversifier de plus en plus de connaissances technologiques. Chaque secteur amène aussi ses spécificités au métier : précision, contrôle de la sécurité, hygiène... Ces conditions poussent le professionnel de la maintenance à toujours se former pour diversifier ses compétences et pouvoir évoluer professionnellement.

À l’instar de nombreux métiers du personnel d’entretien et de maintenance, l’électricien de maintenance a la particularité d’être sollicité par des entreprises de nombreux secteurs, parfois très différents, ce qui fait de lui un métier transversal dans l’industrie. C’est pourquoi, il est autant demandé dans les secteurs de l’énergie, de la construction, de la métallurgie et de la fabrication de produits métalliques, du bois, de l’industrie alimentaire ou encore des services aux particuliers et aux entreprises.

Les emplois proposés sont dans près de huit cas sur dix des emplois intérimaires et à temps plein de jour.

Les employeurs marquent leur préférence pour des candidats qualifiés, c’est-à-dire ayant suivi une formation qualifiante dans le métier ou diplômés du 3ème degré de l’enseignement technique en électricité de maintenance et disposant de minimum 2 ans d’expérience.

Plus de la moitié des emplois proposés s’exercent dans les provinces de Hainaut et de Liège.

Durant l’année 2020, le Forem a enregistré près de 2.750 opportunités d’emploi pour ce profil.

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2020 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CAMPUS AUTOMOBILE SPA_FRANCORCHAMPS

Centre de compétence dédié aux métiers de l'industrie automobile et aux sports moteurs
https://www.formation-campus-automobile.be/
FEDELEC

Fédération Nationale des Installateurs - Electriciens dans l'Industrie et le Bâtiment
https://www.techlink.be/fr/home
FEE

Fédération de l'Electricité et de l'Electronique
https://www.feebel.be/fr/
FEGC

Fédération des Entrepreneurs Généraux de la Construction
http://www.fegc.be
NELECTRA

Fédération du secteur de l'électro
https://www.nelectra.be/fr/home
VOLTA

Centre pour l'éducation et la formation professionnelle pour le secteur des électriciens
https://www.volta-org.be/fr