Métiers et professions

Opérateur/opératrice sur appareils de transformation physique ou chimique (45112)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Opérateur/opératrice sur appareils de transformation physique ou chimique, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Opérateur sur appareils de transformation physique ou chimique (4511201) Offres d'emploi Etudes / Formations

Opérateur sur appareils de transformation physique ou chimique (4511201)

Assure la conduite et la surveillance d’un ou plusieurs appareils qui réalisent les transformations physiques (malaxage, granulation...) ou chimiques (distillation, séparation, polymérisation...) des matières travaillées (liquides, gazeuses, solides...).

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Procéder ou participer aux opérations d’arrêt et de démarrage des appareils ou des installations
  • Surveiller et assurer l’alimentation et l’évacuation des matières sur la ligne de production
  • Surveiller les paramètres de production (température, pression, pH, volume...)
  • Réguler les paramètres de production (température, pression, pH, volume...)
  • Corriger les écarts des paramètres par rapport aux valeurs de consignes
  • Contrôler la conformité des pièces/produits par rapport aux spécifications techniques
  • Détecter les anomalies (fuites, suintements, odeurs, fumées...) et effectuer les opérations de première urgence
  • Rédiger un rapport de garde (données, anomalies constatées, interventions...)
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
  • Transmettre des informations à l’équipe et/ou au responsable hiérarchique
Activités spécifiques
  • Prélever des échantillons
  • Procéder à des tests physico-chimiques simples de contrôle de qualité des produits
  • Effectuer le diagnostic des dysfonctionnements
  • Remédier aux dysfonctionnements
  • Encadrer une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions de l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Anticiper ou repérer les causes de dysfonctionnements
  • Réagir rapidement et efficacement aux anomalies et dysfonctionnements
  • Interpréter les informations recueillies pour en déduire les procédures à appliquer
  • Transmettre de façon précise et exhaustive les données et consignes techniques
  • S’adapter à des technologies nouvelles
  • Avoir un sens développé des responsabilités
  • Maintenir une attention soutenue de manière prolongée

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce sur des appareils situés en atelier ou sur site. Les conditions d’environnement (bruits, fumées, odeurs, poussières...) varient suivant les matières traitées et la phase de transformation. L’emploi/métier peut aussi être effectué dans des zones dont les produits ou les opérations sont dits "à risque" (toxicité, corrosivité...). Parfois, l’emploi/métier peut nécessiter des déplacements en hauteur (échelles, passerelles...).
    - L’emploi/métier est très souvent posté en semi-continu (2x8) ou en continu (3x8). Mais il peut aussi être réalisé de jour. L’emploi/métier demande une vigilance permanente et une réactivité à l’urgence (déréglages, incidents, etc.).

Lieux d'exercices

  • Localisation :
  • Atelier.
  • Sur site.
  • Secteur :
  • Pétrochimie, chimie lourde.
  • Chimie fine.
  • Parachimie.
  • Industrie pharmaceutique.
  • Electrométallurgie.
  • Production et distribution d’énergie.
  • Industrie des matières plastiques.
  • Industrie du caoutchouc.
  • Taille :
  • Petite entreprise.
  • Moyenne entreprise.
  • Grande entreprise.

Conditions de travail

  • Posté (2x8, 3x8...).
  • Travail en fin de semaine.
  • Déplacements.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

 
Il n’y a pas d’obligations légales exigées, que ce soit pour exercer en tant que salarié ou indépendant. Actuellement, il n’existe pas de validation de compétences.
 
Selon les experts qui ont participé à la réalisation de l’étude « Métiers d’avenir » (Le Forem, 2013), l’évolution technologique que connaît le secteur des industries chimique et pharmaceutique peut affecter directement les installations de production, et modifier en partie le métier d’opérateur machine qui doit désormais développer une grande capacité d’adaptation selon la machine sur laquelle il travaille. La progression dans l'emploi/métier suppose l'élargissement des savoirs et des savoir-faire (polyvalence) acquis à travers l'expérience de plusieurs postes. D’autre part, selon le LEEM (1), l’automatisation des lignes de production entraînera une diminution du nombre d’opérateurs de production (2 ou 3 opérateurs plutôt que 5 ou 6 opérateurs) et parallèlement, une augmentation de leur niveau de qualification puisqu’ils doivent souvent maîtriser l’ensemble du procédé de production, et non plus une seule étape. La responsabilité des opérateurs s’est largement étendue, notamment pour le diagnostic des dysfonctionnements, la maintenance de premier niveau et la résolution de problèmes.
 
Sur base de l’analyse des opportunités d'emploi gérées par le Forem, il ressort que le métier d'opérateur sur appareils de transformation physique ou chimique est essentiellement demandé par les entreprises du secteur des industries chimique et pharmaceutique (2). Les emplois proposés sont dans la grande majorité des contrats intérimaires. Le recours au travail intérimaire permet de gérer les pics de production de l’entreprise. Par la suite, le contrat intérimaire peut donner lieu à un contrat à durée indéterminée. La majorité des postes propose des emplois à temps plein à pauses, de nuit ou les week-ends. Ces alternatives sont en partie dues au fait que certaines entreprises ont des activités de production en horaire plus ou moins continu. L’expérience dans le domaine reste un réel atout ; souvent une expérience de 2 ans est souhaitée. La connaissance de l’anglais est parfois demandée. Plus de la moitié des emplois se situent en Hainaut et près d’un quart en province de Liège. Le nombre d’opportunités d’emploi gérées par le Forem pour ce métier a connu un pic de recrutement en 2010 pour décroître ensuite jusqu’en 2014. Depuis 2015, les demandes des entreprises sont à nouveau à la hausse.

Le métier d’opérateur de production (industrie chimique) est repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2018 (sur base des données 2017) comme étant un métier critique et en pénurie.

(1) Les Entreprises du médicament (LEEM) regroupent les entreprises du secteur de l'industrie pharmaceutique en France.
(2) La classification des secteurs se base sur la nomenclature ONSS Nace 2003.


 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
CEFOCHIM

Centre de formation aux métiers de production et de maintenance de l'industrie chimique et (bio) pharmaceutique
http://www.cefochim.be
Co-valent

Fonds de formation des ouvriers (CP 116) et des employés (CP 207) du secteur de la chimie, des matières plastiques et des sciences de la vie
http://www.co-valent.be/
ESSENSCIA

Fédération belge des industries chimiques et des sciences de la vie
http://www.essenscia.be