Métiers et professions

Conducteur/conductrice de machines de fabrication de produits textiles (46122)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Conducteur/conductrice de machines de fabrication de produits textiles, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Conducteur de machines de fabrication de produits textiles (4612213) Offres d'emploi Etudes / Formations

Conducteur de machines de fabrication de produits textiles (4612213)

Conduit et surveille une ou un ensemble de machines destinées à la fabrication de produits textiles.

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Procéder ou participer aux opérations d’arrêt et de démarrage des appareils
  • Procéder aux réglages et à la programmation nécessaires à la mise en production
  • Surveiller et assurer l’alimentation et l’évacuation des matières sur la ligne de production
  • Surveiller et réguler les paramètres de production (température, pression, pH, volume...)
  • Corriger les écarts des paramètres par rapport aux valeurs de consignes
  • Contrôler la conformité par rapport aux spécifications techniques
  • Détecter les anomalies (fuites, suintements, odeurs, fumées...) et effectuer les opérations de première urgence
  • Remplacer des composants défectueux
  • Rédiger un rapport de garde (données, anomalies constatées, interventions...)
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce en atelier, dans un environnement généralement exposé au bruit (le port de bouchons ou de casque antibruit peut être recommandé ou obligatoire, selon le niveau sonore). L’activité s’exerce en position debout permanente, avec de fréquents déplacements entre les différentes machines.
    - Selon l’organisation de l’entreprise, les horaires de travail peuvent être réguliers de jour, postés (2x8, 3x8...) ou en fin de semaine.

Lieux d'exercices

  • Entreprise de tissage.
  • Entreprise de bonneterie.
  • Entreprise de fabrication de tapis, moquette.
  • Entreprise de fabrication de textiles non tissés.
  • Autres industries (ruban, élastique, broderie...).

Conditions de travail

  • Posté (2x8, 3x8...).
  • Travail en fin de semaine.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

 
Plus de sept opportunités d’emploi sur dix gérées par le Forem sont proposées via un contrat de travail intérimaire, essentiellement par des entreprises implantées dans le Hainaut ou en Flandre. Selon l’analyse des offres reçues, une opportunité sur deux recherche des candidats pouvant témoigner d’une expérience professionnelle du métier. Le nombre d’opportunités d’emploi pour ce métier fluctue d’une année à l’autre pour atteindre en 2016 un niveau proche de 40 unités.
 
Le recueil prospectif « Métiers d’avenir », rédigé par le Forem en partenariat avec différents experts des secteurs, souligne que ce métier est et restera « fortement influencé par les évolutions technologiques » (…) « Le travailleur devra à l’avenir en permanence s’adapter aux nouveaux systèmes de conduite pour permettre à l’entreprise de se moderniser. L’organisation de son travail évolue aussi vers plus de polyvalence entre les différentes machines utilisées au sein de l’entreprise. Le besoin en effectifs de ce métier n’évoluera pas significativement malgré le vieillissement de la pyramide des âges et pourrait même diminuer en raison de la plus grande automatisation des machines. Ce métier demande une qualification de base moyenne mais qui est susceptible d’évoluer ; la formation continue tient une grande place dans le maintien de compétences adaptées aux nouveaux systèmes de conduite des machines ».

Le métier de conducteur de machines de fabrication de produits textiles est repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2018 (sur base des données 2017) comme étant un métier critique non en pénurie.
 
Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier d’opérateur de production sur ligne industrielle (associé au conducteur de machines de fabrication de produits textiles) par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de façon officielle via une validation de compétences : http://www.cvdc.be/metiers


 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Evolution des offres

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2017)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2017)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2017)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2017)

Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 pour ce métier.