Métiers et professions

Maintenicien/maintenicienne des systèmes thermiques, climatiques et frigorifiques (52332)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Maintenicien/maintenicienne des systèmes thermiques, climatiques et frigorifiques, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Technicien d'entretien et d'exploitation de chauffage (5233201) Offres d'emploi Etudes / Formations
Technicien frigoriste (5233202) Offres d'emploi Etudes / Formations
Ramoneur (5233203) Offres d'emploi Etudes / Formations

Technicien d'entretien et d'exploitation de chauffage (5233201)

Procède à la maintenance préventive ou corrective de systèmes techniques d’installations de chauffage). Peut être amené à assurer la conduite et la surveillance d’installations et parfois à réaliser de petites études (travaux neufs...).

Activités du métier

Activités de base
  • Assurer l’entretien et la maintenance des installations
  • Déterminer les causes de dysfonctionnements et en déduire les actions à mettre en oeuvre
  • Réparer, par remplacement ou remise en état, les éléments ou organes défectueux
  • Contrôler la conformité des pièces/produits par rapport aux spécifications techniques
  • Remplir une fiche technique d’intervention
  • Remplir les documents administratifs obligatoires
  • Contrôler et régler les combustions
  • Nettoyer la chaudière
  • Contrôler le raccordement de l’installation aux différents réseaux d’énergie
  • Commander des produits
  • Conseiller la clientèle
Activités spécifiques
  • Effectuer des diagnostics ou expertises énergétiques
  • Entretenir ou exploiter une installation de chauffage de navires, bateaux ou sous-marins
  • Réaliser de petites études
  • Examiner les avant-projets et les projets
  • Etablir des devis
  • Former des personnes
  • Encadrer une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Prendre seul des décisions techniques
  • Déduire logiquement des causes d’anomalies
  • Transposer des démarches et des solutions face à des pannes nouvelles
  • Respecter des processus logiques et méthodologiques
  • Entretenir une relation de confiance avec le client
  • S’adapter à des technologies nouvelles
  • S’intégrer dans une équipe de travail
  • Etre capable d’organiser seul son travail
  • Posséder une bonne vue, une bonne ouïe et un bon odorat
  • Travailler dans des conditions et positions particulières
  • Manipuler des charges

Technicien frigoriste (5233202)

Assure la mise en service, la gestion technique, la maintenance et la réparation d’installations frigorifiques commerciales et/ou industrielles, et de climatisation.

Activités du métier

Activités de base
  • Assurer les procédures de démarrage, de tests et de réglages des installations frigorifiques et/ou de climatisation
  • Remplir les certificats de pression et d’étanchéité
  • Assurer l’entretien et la maintenance des installations
  • Remplir le carnet d’entretien de l’installation
  • Assurer la récupération du fluide frigorifique dans le respect des normes
  • Déterminer les causes de dysfonctionnements et en déduire les actions à mettre en oeuvre
  • Réparer, par remplacement ou remise en état, les éléments ou organes défectueux
  • Contrôler la conformité des pièces/produits par rapport aux spécifications techniques
  • Contrôler le fonctionnement des installations après intervention
  • Rédiger un rapport d’intervention
  • Assurer la maintenance de premier niveau des outils et du matériel
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
Activités spécifiques
  • Préparer les matériaux de mise en oeuvre, les outils et les machines adéquats
  • Démonter partiellement ou totalement une ancienne installation
  • Modifier, adapter ou améliorer une installation existante
  • Télésurveiller des installations
  • Assurer les marquages utiles sur l’installation
  • Effectuer des diagnostics ou expertises énergétiques
  • Assurer le service après-vente (entretien et dépannage)
  • Assurer la formation du personnel technique
  • Encadrer et coordonner les interventions d’une équipe

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Déduire logiquement des causes d’anomalies
  • S’adapter aux exigences particulières d’un chantier
  • S’adapter à des variations brusques de température (chambres froides)
  • Savoir gérer les relations avec la clientèle, les fournisseurs et les collègues
  • Manipuler des charges
  • Interpréter les codes et symboles utilisés pour se représenter concrètement l’état de l’installation
  • Travailler avec précision
  • Faire preuve d’initiative
  • Posséder un bon sens de l’observation
  • Etre disponible
  • Assurer un service de garde
  • Etre autonome
  • S’adapter aux évolutions technologiques
  • Etre capable de s’auto former

Voici les études et formations associées à ce métier

Ramoneur (5233203)

Contrôle et nettoie périodiquement les installations de chauffage et d’évacuation de fumée (cheminées, canaux, tuyaux, récupérateurs de chaleur, calorifères...)

Activités du métier

Activités de base
  • Installer et approvisionner son poste de travail
  • Ramoner une cheminée
  • Nettoyer et ranger son poste de travail
Activités spécifiques
  • Nettoyer et entretenir des conduites, tuyaux et filtres des chaudières
  • Effectuer les réglages de mise et de remise en service
  • Nettoyer et entretenir un poêle/un foyer
  • Nettoyer et entretenir un aspirateur
  • Installer un poêle/un foyer
  • Monter un ventilateur d’aspiration
  • Monter un silencieux
  • Tuber une cheminée

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • S’adapter à des technologies diversifiées
  • Posséder une bonne condition physique
  • S’adapter à des conditions de travail difficiles
  • Supporter des conditions particulières (bruits, odeurs, poussières)
  • Travailler dans des positions particulières (proximité du vide, déplacements en hauteur)

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce le plus souvent seul, principalement en milieu fermé, parfois à l’extérieur. L’activité nécessite une attention soutenue et le respect des normes de sécurité, particulièrement pour toute intervention effectuée dans un contexte à risques exposé à des basses et hautes températures (chaudières industrielles...).
    - Elle comporte généralement des déplacements fréquents et des horaires irréguliers liés aux modes d’intervention qui caractérisent l’emploi/métier (urgences, astreintes...).

Lieux d'exercices

  • Atelier.
  • Clientèle particulière.
  • Clientèle industrielle.
  • Navires, bateaux, sous-marins.

Conditions de travail

  • Astreintes.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

Le métier de maintenicien des systèmes thermiques, climatiques et frigorifiques se décline en trois professions : le technicien frigoriste, le technicien d’entretien et d’exploitation de chauffage et le ramoneur. Cependant, Le Forem reçoit très peu de demandes pour le métier de ramoneur. Depuis 2009, l’Arrêté Entretien wallon entré en vigueur implique que toute personne qui effectue l’installation, le contrôle ou l’entretien d’appareils de chauffage à combustibles solides, liquides et gazeux doit être agréé. Pour pouvoir exercer le métier de technicien d’entretien et d’exploitation de chauffage, il faut au moins disposer d’un des quatre agréments suivants : en combustible liquide type L (anciennement dénommé "CEDICOL Mazout") ; en combustible gazeux de type unit (GI ou GII) (anciennement dénommé "CEDICOL Gaz") ; Label d’installateur de gaz naturel CERGA et/ou Label d’installateur de gaz propane CERGA. Ces agréments sont également nécessaires pour les chauffagistes qui devront effectuer la mise en service de l’installation du chauffage.

Depuis le 22 juillet 2013, les installateurs wallons de systèmes de production d’énergie renouvelable doivent être porteurs d’un certificat « Qualiwall ». Cela vaut donc aussi pour les installateurs de chauffe-eau solaire (installateur-chauffagiste, sanitariste, couvreur ou électricien), l’agrément "Soltherm" est remplacé par la certification "Qualiwall". Cette certification aura une validité de 5 ans à partir de la date d’octroi.

Les métiers de technicien d’entretien et d’exploitation de chauffage et de technicien frigoriste sont par ailleurs repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2019 (sur base des données 2018) comme étant des métiers en pénurie. Le métier de technicien d’entretien et d’exploitation de chauffage fait partie des métiers porteurs car de nombreuses offres d’emploi sont diffusées via Le Forem.

L’évolution des compétences du technicien frigoriste dans un horizon de trois à cinq ans a fait l’objet d’une étude prospective disponible sur le site du Forem à l’adresse suivante : https://www.leforem.be/chiffres-et-analyses/metiers-d-avenir-prospectives-abilitic2perform.html.

Cet emploi/métier est accessible à partir de formations dans les options électriques, électromécaniques, chauffage, maintenance froid et climatisation, génie thermique, maintenance, équipements techniques et énergies. La personne qui a plus de 18 ans et qui a appris le métier de technicien frigoriste par la pratique peut faire reconnaître ses compétences de façon officielle via une validation de compétences. http://www.cvdc.be.

Les propositions de recrutement en 2018 communiquées au Forem (hors autres services publics de l’emploi) s’élèvent à 922. L’analyse des informations contenues dans les offres d’emploi indique que 65 % proposent un contrat intérimaire. Le régime de travail proposé est un temps plein de jour. Si une autre langue que le français est peu exigée, beaucoup de documents techniques étant rédigés en anglais, le technicien doit être capable de comprendre et d’utiliser le vocabulaire technique.

L’expérience est un critère de sélection important (81 % des offres d’emploi hors contrat PFI), 33 % des offres demandent une expérience de 1 an ou moins et 42 % entre 2 et 3 ans d’expérience. Les entreprises qui recrutent appartiennent majoritairement au secteur de la construction, mais également dans le commerce de gros et l’énergie. Un tiers des emplois se situent dans la province du Hainaut et un quart dans la province de Liège.

Selon la Confédération Construction Wallonne, le secteur de la construction continue à bénéficier d’une bonne conjoncture, l’emploi salarié wallon en construction poursuit sa progression (+ 1.500 emplois en 2 ans, de 2016 à 2018). Les carnets de commandes sont bien remplis, tant dans le privé que pour des commandes publiques. Le « Plan Wallon d’Investissements Stratégiques » (PWIS) injectera 5 milliards d’euros sur la période 2019-2024 dont 70 % via des projets de construction, ce qui générera des milliers d’emplois.


 

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2018)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2018)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2018)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2018)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2018)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2018)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2018)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2018)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2018 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
ARGB

Association royale des gaziers Belges
http://www.cerga.be/fr/argb-et-contacts
FEBUPRO

Fédération Butane Propane
http://www.febupro.be/index_fr.htm
FRBW

Fédération des Ramoneurs de Belgique / Wallonie
http://www.ramoneurs.be/adhesion/contact/
FSE Electriciens

Fonds de sécurité d'existence des électriciens
https://www.volta-org.be/fr
SYNERGRID

Fédération des Gestionnaires de Réseaux Electricité et Gaz en Belgique
http://www.synergrid.be
UBF

Union Royale Belge du Froid et du Conditionnement de l'Air
https://www.ubf-aca.be
VOLTA

Centre pour l'éducation et la formation professionnelle pour le secteur des électriciens
https://www.volta-org.be/fr