Métiers et professions

Cadre technique de l'environnement (53131)

Ajouter à ma sélection  |  Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Cadre technique de l'environnement, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Cadre technique de l'environnement (5313101) Offres d'emploi Etudes / Formations
Responsable propreté urbaine (5313102) Offres d'emploi Etudes / Formations

Cadre technique de l'environnement (5313101)

Effectue des tâches liées à l’évaluation de la qualité des milieux naturels, industriels agricoles ou résidentiels susceptibles d’être affectés par les activités humaines, en vue de prévenir, réduire ou éliminer la pollution de l’air, de l’eau et du sol et ses effets sur les êtres vivants.

Activités du métier

Activités de base
  • Détecter les sources de pollution
  • Mettre au point des procédures d’élimination ou de diminution des polluants
  • Appliquer des procédures d’élimination ou de diminution des polluants
  • Faire respecter des procédures d’élimination ou de diminution des polluants
Activités spécifiques
  • Mettre au point des technologies « propres »
  • Assurer la gestion générale financière, comptable et administrative d’une entreprise
  • Encadrer une équipe
  • Former des personnes

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Analyser et synthétiser des informations techniques
  • Savoir négocier avec des partenaires aux intérêts contradictoires
  • Anticiper ou repérer les causes de dysfonctionnements
  • Faire preuve d’initiative
  • Rédiger dans un style clair, concis et rigoureux
  • Se tenir informé de l’évolution des réglementations
  • Communiquer aisément
  • Faire preuve de diplomatie

Voici les études et formations associées à ce métier

Responsable propreté urbaine (5313102)

Organise et contrôle les moyens et interventions de propreté, collecte, salubrité publique ou d’assainissement de la collectivité et de son cadre de vie selon les impératifs de qualité, coût, hygiène, sécurité et environnement.

Activités du métier

Activités de base
  • Concevoir les solutions techniques
  • Evaluer les besoins sanitaires d’une structure
  • Planifier une intervention de nettoyage
  • Définir des besoins en maintenance
  • Contrôler la conformité d’une opération de propreté
  • Identifier une zone de pollution et mettre en place les opérations de nettoiement, collecte ou répression
  • Gérer des projets en management et inspection en environnement urbain
  • Rédiger un rapport d’activité
  • Conseiller un client
  • Apporter une assistance technique
Activités spécifiques
  • Relever, analyser des niveaux de pollution visuelle, sonore, chimique... des espaces urbains et les cartographier
  • Contrôler la conformité d’un équipement, d’une installation
  • Traiter des dossiers de contentieux (litiges, réclamations ...)
  • Concevoir et mettre en oeuvre des actions de sensibilisation aux pollutions et aux incivilités
  • Contrôler la réalisation d’une prestation
  • Sélectionner des fournisseurs, sous-traitants, prestataires
  • Négocier un contrat
  • Définir la politique environnement d’une collectivité et sa déclinaison (évolution, organisation, ...)
  • Gérer le budget global d’une structure
  • Diriger un service, une structure

Aptitudes à l'emploi

  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur dans l’entreprise
  • Présenter une image positive de l’entreprise
  • S’intégrer dans l’environnement de travail
  • Analyser et synthétiser des informations techniques
  • Savoir négocier avec des partenaires aux intérêts contradictoires
  • Anticiper ou repérer les causes de dysfonctionnements
  • Faire preuve d’initiative
  • Se tenir informé de l’évolution des réglementations
  • Communiquer aisément
  • Faire preuve de diplomatie

Nous n'avons encore associé aucune étude ou formation à ce métier.

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce généralement auprès des collectivités locales, des associations, des entreprises du secteur public ou privé. L’environnement de travail peut comporter des nuisances telles que le bruit, la poussière, les odeurs ainsi que des conditions climatiques variables (température, humidité, intempéries...). Certaines activités de contrôle peuvent s’exercer sur des cheminées, dans des égouts, ou encore sur des plans d’eau.
    - L’utilisation de produits chimiques et toxiques demande le strict respect des consignes de sécurité et une parfaite connaissance du matériel de protection individuelle (dosimètre, masque à gaz, vêtement de protection, détecteur d’exposition...). L’emploi/métier s’exerce le plus souvent en horaires réguliers de jour. Cependant, l’activité peut comporter des déplacements et des astreintes.

Lieux d'exercices

  • Entreprise privée.
  • Organisme public.
  • Bureau d’ingénierie.
  • Association.
  • Collectivité locale.
  • Autres.

Conditions de travail

  • Astreintes.
  • Déplacements.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

Le métier de cadre technique de l’environnement reprend le cadre technique de l’environnement mais également le responsable propreté urbaine. Ce dernier a joué un rôle clef dans la crise de la Covid-19 en assurant la propreté des villes et parcs.
Ces métiers s’inscrivent dans la logique du respect de l’environnement et du développement durable.
En effet, le cadre technique de l’environnement gère, analyse et résout les problèmes liés à la protection de la nature, à l’environnement (pollutions) et à l’amélioration du cadre de vie. Tandis que le responsable propreté urbaine a pour mission de nettoyer les espaces publics ; collecter les déchets ; entretenir les équipements urbains ; préserver l’environnement...Son objectif est d’assainir et de garder les espaces collectifs propres.
Un Baccalauréat technique est souvent demandé. Pour l’éco-conseiller, avoir un Baccalauréat en sciences exactes ou sciences humaines et avoir suivi une formation complémentaire en gestion de l’environnement sont souvent attendus.

Les propositions de recrutement en 2020 communiquées au Forem (opportunités d’emploi hors autres services publics de l’emploi) s’élèvent à 130 tous partenaires confondus.

L’analyse des informations contenues dans les offres d’emploi gérées par le Forem indique qu’en 2020, des entreprises de trois secteurs d’activité recherchent particulièrement ce profil (plus de sept postes sur dix) : le secteur des services aux particuliers et aux entreprises, l’administration publique et celui de l’environnement et gestion des déchets.

Dans le but de soutenir le développement durable, les administrations, les entreprises (alimentaires, chimiques et pharmaceutiques, construction, ...), les institutions, etc. font de plus en plus souvent appel à une personne qui va prendre en compte l’environnement et le cadre de vie dans ses actions à mettre en place, afin de préserver la nature et la qualité de vie des individus.

Dans moins de huit cas sur dix, les emplois proposés sont à durée indéterminée. Les autres contrats proposés par les employeurs sont de type intérimaire et à durée déterminée. Les emplois proposés sont presque exclusivement à temps plein de jour et continu. Le lieu de travail pour ces différentes opportunités d’emploi se situe principalement, en 2020, dans les provinces de Hainaut, de Namur (plus de cinq postes sur dix). La région Bruxelles-Capitale recense plus d’un poste sur dix.

Les employeurs demandent une certaine expérience dans le métier. Il n’est pas rare d’avoir des postes où quelques années d’expérience sont souhaitées (un à cinq ans principalement). Quand une langue peut être un atout, c’est le néerlandais et l’anglais qui sont le plus souvent demandés.

Analyse des offres d'emploi reçues par le Forem pour ce groupe de métiers

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de contrats de travail proposés par les employeurs (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Principaux secteurs d'activités à l'origine des opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Répartition géographique des entreprises émettrices d'opportunités d'emploi (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)

Types de régimes de travail proposés par les employeurs (2020)
Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2020 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
ABECE

Association Belge des éco-conseillers et Conseillers en Environnement
rue Van Elewijck, 35
1050 Bruxelles
0498/80.77.42
FABI

Fédération d'associations belges d'ingénieurs civils, d'ingénieurs agronomes et de bioingénieurs
https://www.fabi.be/
UFIIB

Union francophone des ingénieurs industriels de Belgique
https://www.ufiib.be/