Métiers et professions

Cadre technique d'hygiène et sécurité (53213)

Ajouter à ma sélection  | Afficher en PDF

Pour accéder aux offres d'emploi et aux études et formations qui mènent à l'exercice d'un métier, précisez votre choix parmi les métiers suivants. Dans le groupe de métiers Cadre technique d'hygiène et sécurité, on distingue :

Cliquer sur l'intitulé du métier pour sa description :
Conseiller en prévention (5321301) Offres d'emploi Etudes / Formations

Conseiller en prévention (5321301)

Assiste l’employeur dans l’application des mesures visées à la loi sur le bien-être (législation sur la sécurité et la santé au travail). Il a également une fonction de conseil à l’égard de l’employeur et des travailleurs.

Activités du métier

Activités de base
  • Analyser les risques (déterminer les mesures adéquates selon les dangers)
  • Rédiger le plan global de prévention et du plan annuel d’action
  • Analyser des causes d’accidents de travail
  • Participer à l’élaboration des procédures à suivre par les travailleurs qui déclarent être l’objet de violence et de harcèlement moral ou sexuel au travail
  • Analyser des causes de maladies professionnelles
  • Analyser des lieux et postes de travail
  • Contrôler l’hygiène des lieux de travail
  • Conseiller sur la rédaction d’une série d’instructions (sécurisation incendie, utilisation des équipements de travail,...) et sur la formation des travailleurs
  • Améliorer le bien-être des travailleurs
  • Rédiger les procès-verbaux de réunions du Comité de Protection et de Prévention au Travail (CPPT)
  • Présenter les statistiques
  • Suivre les visites médicales en compagnie du médecin du travail
  • Réaliser les rapports annuels légaux et études diverses
  • Rencontrer les travailleurs afin de réaliser les constats d’accident de travail.
Activités spécifiques
  • Gérer une équipe
  • Coordonner les objectifs à atteindre entre les différents intervenants

Aptitudes à l'emploi

  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation de la loi sur le bien-être dans l’entreprise.
  • Percevoir globalement les situations et les problèmes
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d’un événement soudain
  • Communiquer aisément
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Négocier avec des partenaires multiples
  • Imposer des priorités

Voici les études et formations associées à ce métier

Conditions générales d'exercice de ce groupe de métiers

  • L’emploi/métier s’exerce généralement au sein du service sécurité d’une entreprise, ou dans une société de conseil en sécurité. L’activité implique une collaboration étroite avec l’ensemble des services de l’entreprise ou des entreprises clientes (problèmes techniques), ainsi que des contacts fréquents avec des organismes tels que les pompiers, la police, la sécurité civile, la gendarmerie, l’inspection du travail, les collectivités locales, les services spécialisés de la Sécurité sociale (CPCAM, CRAM, DRIR), les assurances... Une grande part de l’activité est consacrée à l’animation d’équipes de prévention. En sécurité, les interventions sont possibles à tout moment et nécessitent souvent des astreintes et un logement de proximité. Une mobilité géographique est parfois demandée pour des interventions sur plusieurs sites.

Lieux d'exercices

  • Entreprise industrielle.
  • Société de conseil en sécurité.

Conditions de travail

  • Déplacements.
  • Astreintes.

Métiers proches (Voir aussi)

Le métier sur le marché de l'emploi

À l’instar des cadres techniques de production et des cadres techniques de contrôle-qualité, le cadre technique d’hygiène et de sécurité est une fonction que l’on peut qualifier de transversale aux différents secteurs. Les trois principaux secteurs demandeurs sont les services aux particuliers et aux entreprises, la construction et la métallurgie et fabrication de produits métalliques.

Les opportunités d’emploi gérées par le Forem pour ce métier concernent dans plus d’un cas sur deux des emplois à durée indéterminée et dans plus d’un cas sur quatre, des emplois de type intérimaire. La majorité des postes s’exercent en temps plein de jour.

L’analyse des opportunités d’emploi indique qu’une expérience antérieure est souhaitée dans une offre sur deux. Pour un tiers des offres, il s’agit d’une expérience égale ou inférieure à un an. Un tiers des offres demandent une connaissance des langues, avec une répartition égale entre le néerlandais et l’anglais.

Une opportunité d’emploi sur trois se trouve en Province de Hainaut et plus d’une sur cinq dans la province de Liège.

2015 a vu une hausse sensible du nombre d’offres gérées par le Forem pour ce métier qui de 2009 à 2014 présentait un volume d’offres déposées sur le site très stable d’année en année. 2016 confirme cette tendance avec un nombre d’offres d’emploi déposées sur le site du Forem légèrement supérieur à 2015.

Enfin, d’après une analyse basée sur différents critères, ce métier semble très attractif sur le marché de l’emploi wallon. Ce métier est par ailleurs repris dans la liste des fonctions critiques et métiers en pénurie 2017 (sur base des données 2016).
 

Les secteurs d'activités les plus en demande de ce métier, c'est-à-dire par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2016 pour ce métier.

Liens

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'organismes officiels en lien avec le métier.

Nom Description Lien
AGORIA

Fédération Belge multisectorielle de l'industrie technologique
http://www.agoria.be
BIB.CO

Institut Belge des Coordinateurs de Sécurité et Santé
http://www.bib-co.com/
CNAC

Comité National d'Action pour la Sécurité et l'Hygiène dans la Construction
http://cnac.constructiv.be/
FABI

Fédération royale Belge d'associations d'ingénieurs civils et d'ingénieurs agricoles
http://www.fabi.be/
SIRRIS

Sirris
http://www.sirris.be/fr
UFIIB

Union francophone des ingénieurs industriels de Belgique
http://www.ufiib.be/