Secteurs d'activités

Fabrications diverses (meubles, pierres précieuses, bijoux, instruments de musique, articles de sport, jeux et jouets)

Afficher en PDF

Le secteur des fabrications autres est un secteur très diversifié puisqu'il comprend la fabrication de meubles mais aussi d'instruments médicaux, de jouets ainsi que la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements. Cependant, au niveau de l'emploi et des entreprises en Wallonie, ce sont les sous-secteurs de la fabrication de meubles et de la réparation qui sont les plus importants.

Tout comme la plupart des secteurs industriels, celui des fabrications diverses n'a pas échappé aux conséquences des différentes crises économiques de ces dernières années. Pour rester compétitif, le secteur se doit d’innover et d’investir dans la recherche et le développement.

 

   Nombre d'établissements en 2017  Nombre de postes de travail salarié en 2017  Nombre de travailleurs indépendants en 2017 (1)
Wallonie 652 7.189 1.195
Bruxelles-Capitale 138 1.424 318
Flandre 1.599 24.039 3.553
Belgique 2.389 32.652 5.124

Sources : ONSS - statistiques décentralisées juin 2017 et INASTI 2017, calculs le Forem


(1) Les indépendants exerçant en Belgique et résidant à l’étranger sont comptabilisés uniquement au niveau du pays. La somme des indépendants pour les 3 régions peut donc être inférieure au nombre d’indépendants en Belgique.

Activités du secteur

Description du secteur

Le secteur (1) des fabrications diverses est un secteur qui reprend divers sous-secteurs :

  • La fabrication de meubles de toute nature et de tout matériau : meubles de bureau, de magasin ou de cuisine, fabrication de matelas, salles à manger, salons, chambres à coucher, salles de bain, meubles de jardin, etc.
  • Le travail des pierres précieuses, la fabrication de joaillerie et de bijouterie.
  • La fabrication d'instruments de musique.
  • La fabrication d'articles de sport.
  • La fabrication de jeux et de jouets.
  • La fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire.
  • Les autres industries diverses : fabrication d'articles de brosserie (balais, raclettes, brosses et pinceaux à peindre, brosses à habits et à chaussures) ; la fabrication de stylos et crayons, parapluies, briquets, bougies, boutons ; les activités des taxidermistes ; etc.
  • La réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements. Ce groupe comprend la réparation spécialisée de biens produits dans le secteur de l'industrie manufacturière visant à remettre ces machines, équipements et autres biens produits en métaux en ordre de fonctionnement. L'entretien général ou régulier de ces biens est également compris dans ce sous-secteur.
  • L'installation de machines et d'équipements industriels.

Le secteur aujourd'hui

Le secteur des fabrications autres est un secteur très diversifié puisqu'il comprend la fabrication de meubles mais aussi d'instruments médicaux, de jouets ainsi que la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements. Au niveau de l’emploi, en Wallonie, c'est le sous-secteur de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements qui occupe la plus grande partie des postes, suivi des secteurs de la fabrication de meubles, de l'installation de machines et équipements industriels et du secteur de la fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire.

Tout comme la plupart des secteurs industriels, celui des fabrications diverses n'a pas échappé aux conséquences des différentes crises économiques de ces dernières années. Depuis 2012, l’emploi a diminué, que ce soit au niveau des postes de travail salarié ou du nombre d’indépendants.

L'écologie et l'innovation sont des aspects essentiels pour l'évolution du secteur. L'innovation est nécessaire pour pouvoir faire face à une concurrence toujours plus accrue. En effet, si le secteur veut être compétitif, il doit faire preuve d'innovation tant au niveau des designs esthétiques qu'au niveau de la gestion, du management, des technologies ainsi qu’au niveau des produits et services proposés. La réduction des émissions de CO² et une bonne gestion des ressources naturelles (notamment des forêts pour le secteur du meuble en bois) sont des paramètres qui doivent être mis en avant dans le but de sensibiliser le grand public et les politiques. L'écologie est un des points d'attaque indispensable car les coûts engendrés par la politique environnementale ont un certain poids sur la compétitivité des entreprises.

Les entreprises d’aujourd’hui doivent être réactives et proposer des solutions rapides à leur client. Le secteur est au cœur de la transformation numérique que connait notre société actuelle.


(1) SPF Economie, P.M.E., Classes Moyennes et Energie, NACE-BEL 2008 Nomenclature des activités économiques avec notes explicatives 

Positionnement économique du secteur

Production

En 2017, le secteur des fabrications diverses a produit pour 6.009 millions d'euros. 37 % de la production provient du sous-secteur de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements, 28 % du sous-secteur de l'installation de machines et équipements industriels et 20 % de la fabrication de meubles.


Valeur de la production du secteur entre 2012 et 2017
Source : Prodcom - Direction générale Statistique - Statistics Belgium, calculs le Forem

Commerce extérieur

Exportation

Le secteur des fabrications diverses a exporté en 2017 pour un montant d’un peu moins de 13 milliards d'euros. La valeur des exportations pour la Belgique a augmenté de 11 % entre 2012 et 2017. Un peu plus d’un cinquième de la valeur de ces exportations provient de Wallonie (20 %), 78 % de Flandre et 2 % de Bruxelles-Capitale.

Près de la moitié de la valeur des exportations belges est à imputer au sous-secteur de la fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire (51 %), 31 % à celui du travail des pierres précieuses, fabrication d'articles de joaillerie et de bijouterie et 7 % à celui de la fabrication de meubles.

 


Valeur des exportations du secteur selon les régions entre 2012 et 2017
Source: BNB 2012-2017, calculs le Forem

Importation


En Belgique, pour l'année 2017, le secteur des fabrications diverses a importé pour 12,7 milliards d'euros. Un peu plus de 70 % des importations étaient destinées à la Flandre, 25 % à la Wallonie et 5 % à Bruxelles-Capitale.
 

Chiffre d'affaires

En 2017, le chiffre d'affaires belge du secteur des fabrications diverses est de 10 milliards d'euros.

Un peu moins de 30 % du chiffre d'affaires provient du sous-secteur de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements, 23 % de celui de la fabrication de meubles et 21 % de l'installation de machines et équipements industriels.



Evolution du chiffre d'affaires du secteur pour la Belgique et la Wallonie entre 2012 et 2017
Source : Direction générale Statistique - Statistics Belgium, calculs le Forem

Investissements

En 2017, le secteur des fabrications diverses a investi 242 millions d'euros.

Un peu plus d’un tiers des investissements ont été effectués par le secteur de la fabrication de meubles (34 %), 27 % par celui de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements suivi du secteur de la fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire avec 19 %.


 Evolution des investissements du secteur pour la Belgique et la Wallonie entre 2012 et 2017
Source : Direction générale Statistique - Statistics Belgium, calculs le Forem

Entreprises du secteur

Belgique

En 2017, le secteur des fabrications diverses compte 2.389 établissements (1) . Par rapport à 2012, le nombre d’établissements a légèrement augmenté : + 0,5 %, 12 établissements de plus. Un peu plus d'un quart des établissements sont situées en Wallonie (27 %), 67 % en Flandre et 6 % à Bruxelles-Capitale. Les établissements du secteur des fabrications diverses sont, proportionnellement à l'ensemble des établissements tous secteurs confondus, plus présents en Flandre.

Une grande part des établissements (36 %) de ce secteur appartiennent au sous-secteur de la fabrication de meubles ; 27 % à celui de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements ; 19 % à celui de la fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire et 7 % à celui du travail des pierres précieuses, fabrication d'articles de joaillerie, de bijouterie et d'articles similaires.


Nombre d'établissements du secteur pour la Belgique et les régions en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem


Répartition des établissements entre les régions en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem

Wallonie

En Wallonie, 652 établissements sont répertoriés dans le secteur des fabrications diverses pour l'année 2017 (une augmentation de 7,4 % par rapport à 2012, soit 45 établissements de plus).

Une grande partie de ceux-ci compte moins de 10 travailleurs (83 %). Cette proportion de petites structures suit la tendance de l'ensemble des secteurs.

Comme pour l'ensemble du pays, une grande partie des établissements (31 %) appartient au secteur de la fabrication de meubles ; 30 % à celui de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements et 22 % à celui de la fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire.


Répartition des établissements par taille en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem


Les provinces de Liège et du Brabant Wallon se démarquent puisqu'elles comptent, proportionnellement à l'ensemble des établissements tous secteurs confondus, plus d’établissements du secteur des fabrications diverses.

Répartition des établissements entre les provinces en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem
 

(1) Le terme "établissement" désigne, pour les statistiques ONSS, l'unité d'établissement c'est-à-dire un lieu d'activité, géographiquement identifiable par une adresse où s'exerce au moins une activité de l'entreprise. Il ne faut donc pas confondre avec la notion d'employeur (un employeur peut compter différentes unités d'établissement).

 

Emploi dans le secteur

Niveau d'emploi

Belgique

En 2017, le secteur des fabrications diverses en Belgique comptait 32.652 postes de travail salarié (1) , ce qui représente un peu moins d'un pourcent de l'ensemble des postes de travail salarié belges tous secteurs confondus. Depuis 2012, le secteur a perdu 3.875 postes de travail, soit une diminution de 10,6 % entre 2012 et 2017.  Cette diminution concerne presque tous les sous-secteurs (travail des pierres précieuses, - 23% ; fabrication de meubles, - 12 % ; installation de machines et équipements, - 18 % et réparation d’ouvrages en métaux, de machines et d'équipements, -9 %) sauf celui de la fabrication d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire qui a vu le nombre de postes de travail augmenté (+ 5 %).

Un peu moins de 60 % des postes de travail sont occupés par des travailleurs ayant le statut d'ouvrier, 33 % celui d'employé et 9 % celui de fonctionnaire.

Un peu plus d'un tiers des postes de travail (33 %) appartiennent au sous-secteur de la fabrication de meubles ; 33 % à celui de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements ; 13 % à celui de l'installation de machines et d'équipements industriels ; 13 % à celui de la fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire et 3 % à celui du travail des pierres précieuses, fabrication d'articles de joaillerie, de bijouterie.

Un peu moins de trois quarts des postes de travail sont localisés en Flandre (74 %), 22 % en Wallonie et 4 % à Bruxelles-Capitale. Cette ventilation entre les régions, avec une très forte présence de la Flandre, est spécifique à ce secteur.

Nombre de postes de travail salarié du secteur selon le statut pour les différentes régions et la Belgique en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem


Répartition des postes de travail salarié entre les régions en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem


Wallonie

En Wallonie, le secteur des fabrications diverses comptabilise 7.189 postes de travail salarié pour l'année 2017. L’emploi a diminué sur l’ensemble de la période 2012-2017 (- 3,62 %). La diminution se fait ressentir principalement dans le sous-secteur de la fabrication de meuble et celui du travail des pierres précieuses tandis que la fabrication d’instruments et de fournitures à usage médical et dentaire voit le nombre de postes de travail légèrement augmenter.

Un peu plus de la moitié des postes de travail sont occupés par des travailleurs possédant le statut d'ouvrier (55 %), 30 % celui d'employé et 15 % celui de fonctionnaire.

Alors que le sous-secteur de la fabrication de meubles compte 31 % des établissements, il ne représente que 19 % des postes de travail salarié. C'est le sous-secteur de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements qui occupe la plus grande partie des postes avec 43 % du total, suivi des secteurs de la fabrication de meubles (19 %), de l'installation de machines et équipements industriels (16 %) et du secteur de la fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire (15 %).


Nombre de postes de travail salarié du secteur selon le statut entre 2012 et 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2012-2017, calculs le Forem

Comme dans la majorité des secteurs industriels, la plupart des postes de travail sont occupés par des hommes (81 %) et le statut majoritaire est celui d’ouvrier (55 %).


Nombre de postes de travail salarié du secteur selon le statut et le genre en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem


Les postes de travail salarié du secteur des fabrications diverses sont principalement situés en provinces de Hainaut et de Liège.

Répartition des postes de travail salarié entre les provinces en 2017
Source: ONSS, statistiques décentralisées, juin 2017, calculs le Forem


Les indépendants

En Belgique, on dénombre 5.124 travailleurs indépendants (2) dans le secteur des fabrications diverses pour l'année 2017. Ce nombre est resté stable depuis 2012. La grande part des indépendants est située en Flandre (70 %), 24 % en Wallonie et 6 % à Bruxelles-Capitale.

Un peu plus d’un tiers des indépendants exercent une activité dans le secteur des fabrications d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire (37 %), 21 % dans celui de la réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements, 20 % dans celui du travail des pierres précieuses, fabrication d'articles de joaillerie et de bijouterie et 17 % dans celui de la fabrication de meubles.


 Evolution du nombre d'indépendants du secteur entre 2012 et 2017 pour les régions
Source : INASTI 2012 - 2017, calculs le Forem

(1) Les statistiques de l'ONSS comptabilisent les emplois en termes de postes de travail équivalent temps plein et non en termes de travailleurs.
(2) Un travailleur indépendant est toute personne physique qui exerce en Belgique une activité professionnelle en raison de laquelle elle n'est pas engagée dans les liens d'un contrat de louage de travail ou d'un statut (INASTI).

Commissions paritaires

Ci-dessous vous trouverez les principales commissions paritaires liées au secteur.

Numéro de la CP Intitulé de la CP
111 Commission paritaire des constructions métallique, mécanique et électrique
116 Commission paritaire de l'industrie chimique
124 Commission paritaire de la construction
126 Commission paritaire de l'ameublement et de l'industrie transformatrice du bois.
149 Commission paritaire des secteurs connexes aux constructions métallique, mécanique et électrique
209 Commission paritaire pour employés des fabrications métalliques
218 Commission paritaire nationale auxiliaire pour employés
315 Commission paritaire de l'aviation commerciale
324 Commission paritaire de l'industrie et du commerce du diamant
330 Commission paritaire des établissements et des services de santé

 

Métiers du secteur

Les métiers les plus demandés par le secteur d'activités, c'est-à-dire classés par ordre décroissant du nombre d'opportunités d'emploi gérées par le Forem en 2017 en provenance de ce secteur.

Codes NACE

Le secteur Fabrications diverses (meubles, pierres précieuses, bijoux, instruments de musique, articles de sport, jeux et jouets) est composé des codes Nace-Bel 2008 suivants :
  • 31.0 Fabrication de meubles
  • 32.1 Travail des pierres précieuses; fabrication d'articles de joaillerie, de bijouterie et d'articles similaires
  • 32.2 Fabrication d'instruments de musique
  • 32.3 Fabrication d'articles de sport
  • 32.4 Fabrication de jeux et de jouets
  • 32.5 Fabrication d'instruments et de fournitures à usage médical et dentaire
  • 32.9 Activités manufacturières n.c.a.
  • 33.1 Réparation d'ouvrages en métaux, de machines et d'équipements
  • 33.2 Installation de machines et d'équipements industriels

Associations sectorielles

Ci-dessous vous trouverez une liste non-exhaustive d'associations sectorielles (fédérations patronales, associations paritaires, centres de compétences, clusters ou autres).
Nom Description Lien
Ars Nobilis

Fédération Belge du Bijou et de la Montre
http://arsnobilis.be/fr/
beMedtech

Fédération belge de l'industrie des technologies médicales
https://www.bemedtech.be/
FEDAGRIM

Fédération Belge de l'Equipement pour l'Agriculture, l'Horticulture, l'Elevage et le Jardin
https://www.fedagrim.be/fr
FEDUSTRIA

Fédération belge de l'industrie textile, du bois et de l'ameublement
https://www.fedustria.be/fr/
WOOD.BE

Centre des connaissances pour l'industrie du bois et de l'ameublement
http://wood.be/fr/
WOODWIZE

Centre formation bois
https://www.woodwize.be/fr/
Imprimer