Organes de gouvernance

Le Forem est une unité d'administration publique régionale de "type 2". Il est ainsi placé sous la tutelle du Gouvernement wallon, via le ministre de l’emploi et de la formation Pierre-Yves Jeholet, et dispose d'une autonomie de gestion. Cette autonomie se traduit par un mode de gestion paritaire au travers des organes de gestion et d'avis et de la mise en oeuvre du contrat de gestion.

Le Comité de gestion négocie et conclut tous les 5 ans un contrat de gestion avec le Gouvernement wallon. Il s'assure de sa mise en oeuvre et de son suivi.

En complément des responsabilités qui lui sont conférées par le décret organique du Forem (décret du 6 mai 1999 relatif à l'Office wallon de la Formation professionnelle et de l'Emploi), le Comité de gestion :

  • prend toutes les décisions stratégiques au sein du Forem, dans le respect des missions décrétales et du contrat de gestion ;
  • arrête le budget de l'Office ;
  • demande avis pour certaines décisions stratégiques et budgétaires au Comité stratégique (voir ci-dessous) ;
  • rend des avis d’initiative ou à la demande au Gouvernement wallon en matière de politique de l'emploi et de la formation.

Il est composé d'un Président, d'un Vice-Président et de représentants des organisations patronales et syndicales. Seuls ces derniers ont voix délibérative. L'Administratrice générale, l'Administratrice générale adjointe et les Directeurs généraux adjoints assistent aux réunions (avec voix consultative). Deux commissaires du Gouvernement wallon participent également aux séances.

Ce sont les organisations patronales et syndicales qui proposent au Gouvernement wallon les représentants potentiels qui siègeront au Comité de gestion. Cette manière de procéder contribue à garantir l’autonomie et une certaine souplesse par rapport au pouvoir politique, ainsi que la continuité dans les stratégies appliquées par le Forem.

Le Comité de gestion se réunit environ toutes les six semaines.

Il peut déléguer certaines prérogatives au Bureau exécutif . Conformément aux missions décrétales, le Bureau exécutif est chargé principalement de :

  • prendre des décisions sur base de délégations du Comité de gestion (en matière de RH par exemple);
  • préparer des décisions du Comité de gestion pour les matières opérationnelles ou techniques.

Le Bureau exécutif est composé du Président et du Vice-Président du Comité de gestion, de représentants des organisations patronales et syndicales, de l'Administratrice générale, de l'Administratrice générale adjointe et de l'ensemble des Directeurs généraux adjoints. Seuls les représentants des travailleurs et des employeurs ont voix délibérative.

En 2011, suite à une modification décrétale, un nouvel organe a été créé : le Comité stratégique .

Cet organe consultatif est chargé de remettre préalablement des avis :

  • pour aider le Comité de gestion dans sa prise de décision relative à certaines matières stratégiques et budgétaires ;
  • sur les décisions de délégation du Comité de gestion vers le Bureau exécutif et vers l'Administratrice générale.

Celui-ci est composé du Président et du Vice-Président du Comité de gestion, de l'Administratrice générale, de l'Administratrice générale adjointe, de deux représentants des employeurs, de deux représentants des travailleurs et de deux autres membres désignés par le Gouvernement wallon. Tous ont voix délibérative, sauf l'Administratrice générale et l'Administratrice générale adjointe.