Anciennes aides à l'emploi

Depuis le 1er juillet 2017, le paysage des aides à l'emploi en Wallonie a changé.

Le nombre d’aides à l’emploi a été réduit et certaines aides ne sont plus disponibles. De manière transitoire, la plupart des demandes introduites ou aides octroyées avant le 1er juillet 2017 iront jusqu’au terme initialement prévu. Attention : le régime transitoire pour l'ensemble de ces aides s'éteindra au plus tard le 30 juin 2020.

  • PTP  : de nouveaux postes PTP pourront encore être créés après le 1er juillet car c'est la date de renouvellement ou de demande qui doit être introduite avant le 1er juillet. 
  • Stage de transition :  à partir du 1er juillet 2017, date à laquelle le nouveau régime des aides à l’emploi se met en place, le stage de transition ne sera plus disponible.

Période transitoire :

  • Un stage de transition de 6 mois signé avant le 1er juillet 2017 continue jusqu’au terme initialement prévu.
  • Un stage de transition de 3 mois renouvelé avant le 1er juillet 2017 continue jusqu’au terme prévu dans le renouvellement.
  • Un stage de transition de 3 mois non renouvelé vant le 1er juillet 2017 ne pourra pas être prolongé après le 1er juillet 2017.
  • Travailleurs âgés : cette mesure est désormais disponible sous la forme d'Impulsion 55 +. Les travailleurs de 54 ans qui bénéficient de cette réduction au moment de l'entrée en vigueur du nouveau régime continuent d'en bénéficier jusqu'au dernier jour du trimestre précédant le trimestre au cours duquel ils auront 55 ans.
  • Pour les mesures Activa Activa APS Activa Start jeunes peu qualifiés  : les avantages ONSS restent d'application pour tous les bénéficiaires engagés avant le 1er juillet et ce, jusqu'au terme initialement prévu.
  • Personnel de maison : les entreprises qui emploient des travailleurs entrés en service avant le 1er juillet continuent à bénéficier de cette mesure jusqu'au 30 juin 2020.
  • Travailleurs licenciés dans le cadre de restructuration : les entreprises qui emploient des travailleurs de ce groupe entrés en service avant le 1er juillet 2017 continuent à bénéficier des restrictions de cotisations de sécurité sociale jusqu'au 30 juin 2020. Les futures cartes de restructurations pourront être utilisées en cas d'engagement dans des entreprises situées sur le territoire de Bruxelles Capitale et en Communauté germanophone et ce, tant que la réduction restructuration n'y est pas abrogée.