Découvrir un métier :

Commis de cuisine ©SARAH_EEKHAUT
Métier en pénurie

Prépare et cuisine des mets selon un plan de production culinaire, les règles d'hygiène et de sécurité alimentaires et la charte qualité de l'établissement. Peut cuisiner un type de plats particulier (desserts, poissons, viandes, ...). Peut élaborer des plats, des menus.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Les offres d'emploi gérées par le Forem pour ce métier sont trop nombreuses ou les sources sont trop peu diversifiées pour réaliser une analyse de la demande des employeurs.

Ce métier figure sur la liste des métier en pénurie publiée par le Forem en 2023. La criticité de la fonction est jugée conjoncturelle et principalement liée à la forte reprise du secteur Horeca en 2021.

Selon les avis des experts, les tensions de recrutement pour ce métier semblent liées d’une part, à un manque de candidatures lors des recrutements ; d’autre part, à une inadéquation des profils des candidats par rapport aux besoins des entreprises. Le niveau du diplôme, l’expérience des candidats, leur mobilité ainsi que leurs compétences techniques et non-techniques paraissent ne pas correspondre à la recherche des entreprises.


Les horaires de travail, le type de contrat, la rémunération, la pénibilité des tâches et l’adéquation entre la vie professionnelle et la vie privée sont souvent les éléments qui découragent les candidats à exercer ce métier. La crise sanitaire paraît avoir accentué ces difficultés. Les arrêts d’activités prolongés lors des confinements auraient conduit certains professionnels à s’orienter vers d’autres secteurs. 

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Attestation de bonnes pratiques d'hygiène dans le secteur alimentaire (BPH)
  • Être en bonne condition physique
  • Résister au stress
  • Avoir envie d'apprendre
  • Connaitre les normes HACCP.
  • Posséder des notions de gestion d'équipe

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Enseignement secondaire

  • Certificat de 6e année professionnelle de cuisinier(ère) travaillant seul

Enseignement secondaire en alternance

  • Certificat de 6e année professionnelle de cuisinier(ère) travaillant seul

Enseignement spécialisé

  • Certificat de 6e année professionnelle de cuisinier(ère) travaillant seul

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

Date de mise à jour 01 décembre 2023

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Chef / Cheffe de partie pour la cuisine froide
  • Chef de partie rôtisseur / Cheffe de partie rôtisseuse
  • Chef / Cheffe de partie
  • Chef de partie poissonnier / Cheffe de partie poissonnière
  • Demi-chef / Cheffe de partie
  • Chef de partie pâtissier / Cheffe de partie pâtissière
  • Chef / Cheffe de partie pour la cuisine chaude
  • Sous-chef / Cheffe de cuisine
  • Chef saucier / Cheffe saucière
  • Chef de partie tournant / Cheffe de partie tournante

Code métier

G160201-5