Découvrir un métier :

Chercheur / Chercheuse en sciences exactes

Chercheur en sciences exactes

Supervise et réalise des travaux de recherche et d'étude scientifique permettant d'explorer, d'approfondir et d'étendre la connaissance selon les règles éthiques. Valorise et diffuse les résultats auprès de la communauté scientifique, d'institutionnels ou d'entreprises. Peut collaborer avec des équipes de recherche privées ou publiques dans le cadre de transfert de technologies ou de projets de recherche et développement. Peut superviser et coordonner un projet, une équipe, un service, un laboratoire ou un département de recherche.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Le Forem diffuse quelques dizaines d'offres d'emploi, par an, dans la recherche fondamentale (sciences exactes).

Le métier de chercheur.euse requiert la possession d’un diplôme d’études supérieures. Les fonctions qu’il est possible d’exercer sont multiples et dépendantes du domaine de recherche scientifique (sciences du vivant, de la chimie et des matériaux, de la mécanique, des systèmes et des procédés, de la physique, de la terre et de l'environnement, de l'univers, de l'information et de  la communication, des mathématiques, du médical).

Malgré l’hyperspécialisation dans un domaine et des projets souvent très ciblés, la démarche commune à la recherche scientifique rend l’expérience acquise transposable et valorisable dans de multiples environnements de  travail. Au sein des universités et centres de recherche, le chercheur peut, par exemple, s’orienter vers le transfert de technologies ou de connaissance vers  l’industrie (valorisation de la recherche), ou encore vers la recherche et le  développement au sein de l’industrie.

Les besoins de main-d'œuvre en recherche fondamentale ont fort augmenté au cours des quatre années qui ont précédé la crise sanitaire. Cette tendance, bien que quelque peu freinée par cette crise, devrait se renforcer  structurellement dans les années à venir au vu du soutien à la recherche et à l’innovation inscrit au Plan de relance de la Wallonie.

D’après une analyse réalisée par le Forem, le métier de chercheur en recherche fondamentale ressort comme étant « porteur » sur le marché de l’emploi en Wallonie. Bien que les offres d’emploi transmises au Forem semblent satisfaites sans difficultés particulières, les chances d’insertion des candidat.e.s (certes limités aux hautement diplômé.e.s et desquels une expérience est généralement attendue) paraissent bonnes. L’attractivité de ce métier est  encore renforcée par le fait que dans les offres d’emploi connues du Forem, la  part de contrats à durée indéterminée et à temps plein, au moment du recrutement, est très élevée par rapport à l’ensemble des métiers analysés.

Selon les offres d’emploi gérées par le Forem, la connaissance de l'anglais, langue véhiculaire dans la communauté scientifique, est particulièrement  demandée par les employeurs. Une expérience préalable est indispensable dans plus de trois offres d'emploi sur dix.

Répartition géographique des offres d’emploi (2023)

La région bruxelloise est particulièrement pourvoyeuse d'emplois de chercheur.euse.s.

Source : Le Forem

Régime de travail proposé dans les offres d’emploi (2023)

Ce métier se conçoit presque exclusivement à temps plein.

Source : Le Forem

Contrat de travail proposé dans les offres d’emploi (2023)

La majorité des opportunités d’emploi proposent des contrats à durée indéterminée.

Source : Le Forem

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Faire preuve de bonnes capacités d'analyse et d'esprit critique
  • Pouvoir communiquer en anglais (lecture, expression écrite et orale)
  • Agir avec méthode et rigueur
  • Pouvoir respecter des processus méthodologiques
  • Intégrer des informations de sources variées
  • Avoir l'esprit de synthèse
  • Posséder un bon sens de l’observation
  • Pouvoir collaborer avec des équipes interdisciplinaires
  • S'intéresser aux technologies nouvelles
  • Respecter la confidentialité des données traitées
  • Pouvoir s'organiser et planifier son travail
  • Faire preuve d’initiative.

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Il n'y a pas d'études trouvées pour ce métier.

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

Liens

Date de mise à jour 14 juin 2024

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Physicien / Physicienne de la recherche scientifique
  • Cosméticien / Cosméticienne
  • Biophysicien / Biophysicienne
  • Planétologue
  • Biologiste de la recherche scientifique
  • Mécanicien / Mécanicienne structures de la recherche scientifique
  • Cosmologue
  • Directeur / Directrice de recherche appliquée
  • Biologiste
  • Mécanicien / Mécanicienne de la recherche scientifique
  • Ingénieur / Ingénieure en mécanique
  • Botaniste de la recherche scientifique
  • Epidémiologiste
  • Opticien / Opticienne de la recherche scientifique
  • Pharmacocinéticien / Pharmacocinéticienne
  • Virologue
  • Chargé / Chargée de recherche
  • Biochimiste de la recherche scientifique
  • Electricien / Electricienne de la recherche scientifique
  • Directeur / Directrice de recherche
  • Electronicien / Electronicienne de la recherche scientifique
  • Immunologiste
  • Ingénieur / Ingénieure de recherche biomédicale
  • Généticien / Généticienne
  • Hydrobiologiste
  • Géomorphologiste de la recherche scientifique
  • Médecin de la recherche scientifique
  • Naturaliste de la recherche scientifique
  • Ethologue
  • Géologue
  • Astrophysicien / Astrophysicienne
  • Physiologiste de la recherche scientifique
  • Biotechnologue
  • Ingénieur / Ingénieure d'études en recherche scientifique
  • Paléontologue
  • Nanotechnologue
  • Biostatisticien / Biostatisticienne
  • Ingénieur / Ingénieure numérique de la recherche scientifique
  • Géophysicien / Géophysicienne
  • Mycologue de la recherche scientifique
  • Rhéologue
  • Microbiologiste
  • Climatologue
  • Astrométrologue
  • Océanologue
  • Thermicien / Thermicienne de la recherche scientifique
  • Clinical research associate (CRA)
  • Mathématicien / Mathématicienne
  • Physicien quanticien / Physicienne quanticienne
  • Chimiste de la recherche scientifique
  • Ingénieur / Ingénieure de recherche fondamentale
  • Ecotoxicologue
  • Pharmacien / Pharmacienne de recherche scientifique
  • Océanographe
  • Directeur / Directrice d'unité de recherche
  • Radiochimiste de la recherche scientifique
  • Chimiste
  • Vétérinaire de recherche scientifique
  • Informaticien / Informaticienne de la recherche scientifique
  • Musicologue
  • Chercheur / Chercheuse en sciences exactes
  • Zoologiste de la recherche scientifique
  • Ingénieur / Ingénieure d'études en recherche fondamentale
  • Roboticien / Roboticienne de la recherche scientifique
  • Photochimiste de la recherche scientifique
  • Météorologue
  • Chargé / Chargée de recherche appliquée
  • Responsable de projet de recherche
  • Toxicologue de la recherche scientifique
  • Ingénieur / Ingénieure de police technique et scientifique
  • Astronome
  • Métallurgiste de la recherche scientifique
  • Responsable de laboratoire de recherche
  • Ergonome de la recherche scientifique
  • Mécanicien / Mécanicienne des fluides de la recherche scientifique
  • Physicien / Physicienne
  • Microbiologiste de la recherche scientifique
  • Minéralogiste de la recherche scientifique
  • Biochimiste
  • Ingénieur / Ingénieure en électrotechnique
  • Ingénieur / Ingénieure de recherche scientifique
  • Statistician – Data Analyst

Code métier

K240201-1