Découvrir un métier :

Collaborateur / Collaboratrice à la défense

Collaborateur à la défense

Mène des actions de protection de la population et de combat dans le cadre d'opérations militaires selon la politique de défense et la politique internationale de la nation. Peut diriger une équipe en fonction du grade.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Le métier de collaborateur / collaboratrice à la Défense s'exerce au sein du secteur de la sécurité publique et plus particulièrement, comme son nom l'indique, à la Défense.

La Défense comporte actuellement quatre composantes - Terre, Mer, Air, Médicale - auxquelles va s'ajouter dans quelques temps une cinquième, la Cyber.

Elle propose des fonctions diverses et variées de trois types - militaire, civil et réserviste - mais aussi dans trois catégories de personnel : soldat, sous-officier  et officier.

Le métier de collaborateur / collaboratrice à la défense fait référence aux deux premières catégories.

Les soldats et les matelots constituent la base de la Défense. Ils concrétisent les plans et exécutent minutieusement des missions bien définies. Ils travaillent toujours en équipe et ne sont jamais seuls pour une mission. Ce travail exige régulièrement un effort physique.

Les sous-officiers peuvent être comparés aux contremaîtres. Ils constituent l'épine dorsale de l'organisation. Ils sont le lien indispensable entre les officiers et les soldats et dirigent un groupe de 5 à 10 personnes. Ils briefent et supervisent leur équipe, mais ils sont également prêt à se retrousser les manches. Ils traduisent les plans en tâches claires pour leur équipe et ils suivent leur exécution.

Au niveau du recrutement, les différents postes disponibles ou les réserves de recrutement sont proposés sur le site de la Défense.

Les candidat.e.s doivent être Belges ou ressortissants d'un État membre de l'Espace économique européen ou de la Confédération suisse.

Pour les fonctions militaires, ils doivent toujours avoir rempli les obligations scolaires, et ne pas avoir dépassé un certain âge (de 25 à 33 ans). Cet âge est indiqué pour chaque poste.

Les réservistes doivent également avoir rempli l'obligation scolaire et il y a aussi des limites d'âge (de 34 à 49 ans). Cet âge maximum est indiqué pour chaque poste.

 Chaque poste vacant mentionne le diplôme demandé. En général :

  • soldat ou marin : pas de diplôme requis
  • sous-officier : diplôme de l'enseignement secondaire (la formation est prévue en interne) ou bachelier, avec ou sans diplôme spécifique.

Pour les postes vacants de militaire, un certain nombre de tests de sélection doit être passé, dont un test sportif et un contrôle médical. Le descriptif complet est disponible sur le site de la Défense.

Le militaire de carrière dispose soit d’un contrat à durée indéterminée, soit à durée déterminée. Certains emplois ont des contrats à durée limitée (le statut BDL pour "Beperkte Duur - Durée limitée") de 8 ans, qui peuvent être prolongés annuellement jusqu'à 12 ans. Pendant cette période, la possibilité existe de passer à un contrat à durée indéterminée ou à une catégorie de personnel supérieure, en fonction des besoins.

Des mesures d'accompagnement sont prévues pour les personnes qui choisissent de quitter la Défense.

L'année dernière, le Forem a diffusé près de 2.500 opportunités d’emploi à temps plein pour ce métier. En effet, depuis plusieurs années, la Défense recrute massivement pour pallier les nombreux départs à la retraite ou faire face aux situations de crise que notre pays a connues depuis quelques années.

En 2024, 2.500 postes de militaires (1.250 volontaires - soldats et matelots, 950 sous-officiers et 300 officiers), 460 postes pour des civils ( dont 250 statutaires et 200 selon le plan Rosetta) et plus de 1.000  postes pour des réservistes sont à pourvoir. Et ce, dans toute une série de domaines. La Défense recherche des soldats pour des fonctions opérationnelles et de combat mais aussi de nombreux talents pour des emplois techniques,  administratifs et logistiques.

Depuis quelques années, la Défense constate une recrudescence des postulants, notamment chez les jeunes (plus de 7.300 en 2023 soit 13.4% de plus qu'en 2022) et les femmes.

D'autres projets sont également lancés puisque le Service d'Utilité Collective,  a été récemment mis en place, pour permettre aux jeunes demandeurs d'emploi ou bénéficiaires d'un revenu d'intégration sociale de découvrir la Défense et de bénéficier d'un encadrement. Parallèlement, le programme Reboot4You permettra à des jeunes sans emploi, sans formation et sans bagage scolaire de se former et de bénéficier d'une première expérience professionnelle à la Défense ou dans une entreprise partenaire.

Répartition géographique des offres d’emploi (2023)

Les offres d'emploi connues du Forem indiquent que près de 50% des postes se situent à Bruxelles, suivi des provinces de Liège et Namur avec respectivement 32% et 18% des postes. 

Source : Le Forem

Contrat de travail proposé dans les offres d’emploi (2023)

L’analyse des informations contenues dans les offres d’emploi gérées par le Forem indique que près de 90% des contrats de travail sont  à durée déterminée, et le reste à durée indéterminée. 

Source : Le Forem

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Respecter les horaires convenus
  • Réagir rapidement, avec calme et maîtrise de soi, en présence d'un événement soudain
  • Appliquer rigoureusement les règles en matière de sécurité, d'hygiène et de respect de l'environnement
  • Respecter la déontologie et appliquer la réglementation et les instructions en vigueur
  • Faire preuve de discipline et de solidarité
  • Présenter une image positive de la Défense
  • S'intégrer dans l'environnement de travail
  • Se tenir informé de l'évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Être polyvalent
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Vivre et travailler en groupe
  • Résister physiquement et moralement à des conditions extrêmes

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Il n'y a pas d'études trouvées pour ce métier.

Date de mise à jour 11 juin 2024

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Conducteur / Conductrice de véhicule de combat
  • Sous-officier combattant / Sous-officière combattante
  • Corporel
  • Missilier / Missilière armes sous-marines
  • Officier / Officière commando
  • Employé / Employée à la Défense
  • Chef / Cheffe de char
  • Marin / Marine
  • Chef de groupe combattant / Cheffe de groupe combattante
  • Tireur / Tireuse canon
  • Grenadier voltigeur / Grenadière voltigeuse
  • Electronicien / Electronicienne d'armes
  • Pourvoyeur / Pourvoyeuse d'arme
  • Engagé / Engagée Volontaire de l'Armée de Terre -EVAT-
  • Technicien électronicien / Technicienne électronicienne de systèmes d'armes spécialiste des opérations des forces navales et sous-marines
  • Opérateur / Opératrice de défense sol-air
  • Chauffeur opérateur / Chauffeuse opératrice camion benne - génie
  • Chef / Cheffe d'équipe combat
  • Engagé Volontaire -EV- combattant / Engagée Volontaire -EV- combattante
  • Opérateur / Opératrice radar la surveillance du champ de bataille
  • Cavalier porté / Cavalière portée
  • Chef / Cheffe d'engin blindé
  • Opérateur / Opératrice maritime
  • Génie de construction
  • Electromécanicien / Electromécanicienne de systèmes d'armes missiles
  • Electronicien / Electronicienne systèmes d'armes
  • Officier marinier combattant / Officière marinière combattante
  • Pionnier / Pionnière de génie de combat
  • Sapeur / Sapeuse de combat
  • Aide-tireur / Aide-tireuse canon
  • Opérateur / Opératrice conduite de tir/tourelle
  • Combattant / Combattante toutes armes -TTA-
  • Homme / Femme d'équipage d'engin blindé
  • Mécanicien / Mécanicienne de systèmes d'armes
  • Militaire du rang combattant / combattante
  • Assistant / Assistante Air Mission Support
  • Fusilier / Fusilière commando
  • Pupitreur tireur / Pupitreuse tireuse
  • Tireur / Tireuse d'engin blindé
  • Equipier / Equipière commando
  • Missilier / Missilière artillerie
  • Chef de patrouille combattant / Cheffe de patrouille combattante
  • Electromécanicien / Electromécanicienne de systèmes d'armes sous-marines
  • Maréchal / Maréchale
  • Parachutiste militaire
  • Servant / Servante d'arme
  • Radio chargeur / chargeuse
  • Légionnaire
  • Chef / Cheffe de pièce d'artillerie
  • Tireur / Tireuse missile défense antiaérienne
  • Pilote d'engin blindé
  • Soldat / Soldate
  • Fusilier-marin / Fusilière-marin

Code métier

K170101-1