Découvrir un métier :

Conducteur / Conductrice d'installation en industrie chimique

Conducteur d'installation en industrie chimique
Métier en pénurie

Surveille et régule une installation de transformation chimique, thermique ou physique de produits chimiques, pharmaceutiques ou de parfumerie, selon les normes d'hygiène, de sécurité, les normes environnementales et les impératifs de production (qualité, coûts, délais, ...). Effectue des contrôles de conformité des matières en cours de production. Met en oeuvre des mesures correctives définies en cas de dysfonctionnement des équipements et anomalies de réaction des produits transformés. Peut piloter l'installation à distance (salle de contrôle, ...) et réaliser la maintenance de premier niveau. Peut suivre et analyser les données de production.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Le métier est en pénurie de main-d’œuvre. Selon les experts consultés, la pénurie s’accompagnerait d’une inadéquation des profils par rapport aux besoins des entreprises, essentiellement au niveau de l’expérience professionnelle, de compétences techniques ainsi que le niveau d’études.

La fonction évolue suite à la spécialisation de la production et de l’automatisation des procédés industriels, surtout pour les secteurs de la biopharmacie et les biotechnologies. Les évolutions technologiques impliquent une adaptation aux outils informatiques courants et à des logiciels spécifiques.

Quand la ligne est automatisée, elle peut être contrôlée depuis des écrans informatisés. Le pilotage en salle de commande exige une expérience plus ou moins longue de travail sur site et une connaissance suffisante des installations.

L'environnement de travail peut soit concerner des lignes "en continu" dans les industries de "grosse" chimie (pétrochimie et énergie), soit dans les industries précautionneuses de la chimie fine et des biotechnologies.

L’emploi peut  être effectué dans des zones dont les produits ou les opérations sont dits " à risque" (toxicité, corrosivité...).

Parfois, l’emploi peut nécessiter des déplacements en hauteur (échelles, passerelles...).

La plupart des postes vacants sont accessibles aux diplômés de l'enseignement secondaire en sciences ou en technologies industrielles. Cependant, avoir suivi une formation qualifiante spécifique ou un bachelier en sciences est un atout pour s'insérer de façon durable.

La connaissance de l’anglais technique est un atout.

Répartition géographique des offres d’emploi (2022)

La majorité des offres d'emploi connues du Forem sont situées dans la Provinve du Hainaut.

Source : Le Forem

Régime de travail proposé dans les offres d’emploi (2022)

Une particularité du secteur est que dans près de la majorité des postes, le régime de travail proposé est un temps plein à pauses. Ces alternatives sont en partie dues au fait que certaines entreprises ont des activités de production en horaire plus ou moins continu.

Source : Le Forem

Contrat de travail proposé dans les offres d’emploi (2022)

La majorité des offres propose un contrat intérimaire. Ce mode d’engagement répond bien au contexte des pics de production. Par la suite, le contrat intérimaire peut donner lieu à un contrat à durée déterminée ou indéterminée. 

Source : Le Forem

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Brevet GMP-BPF Bonnes pratiques de fabrication
  • Diplôme VCA sécurité de base
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Anticiper ou repérer les causes de dysfonctionnements
  • Interpréter les informations recueillies pour en déduire les procédures à appliquer
  • Transmettre de façon précise et exhaustive les données et consignes techniques
  • S’adapter à des technologies nouvelles
  • Avoir un sens développé des responsabilités.

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Enseignement secondaire

  • CESS technique de qualification de technicien(ne) chimiste

Enseignement de promotion sociale

  • CESS technique de qualification de technicien(ne) chimiste

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

Date de mise à jour 01 décembre 2023

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Tableautiste en industrie chimique
  • Pilote d'installation des industries chimiques
  • Opérateur / Opératrice de polymérisation
  • Technicien / Technicienne de production en industrie chimique
  • Opérateur / Opératrice des installation en industrie chimique ou pharmaceutique
  • Conducteur / Conductrice de ligne automatisée en industrie chimique
  • Opérateur / Opératrice de base procédés chimique
  • Opérateur extérieur / Opératrice extérieure en industrie chimique
  • Opérateur / Opératrice de fabrication des industries chimiques
  • Opérateur polyvalent / Opératrice polyvalente en industrie chimique
  • Opérateur / Opératrice process chimique
  • Opérateur / Opératrice polyvalent procédés chimique
  • Technicien / Technicienne de fabrication en industrie chimique
  • Conducteur / Conductrice d'appareils des industries chimiques
  • Opérateur / Opératrice de production de procédés physiques ou chimiques
  • Aide-opérateur / Aide-opératrice en industrie chimique
  • Conducteur / Conductrice d'installation polyvalente en industrie chimique
  • Chef / Cheffe de poste en industrie chimique
  • Rondier polyvalent / Rondière polyvalente en industrie chimique

Code métier

H230101-1