Découvrir un métier :

Conducteur / Conductrice de chariots élévateurs

Conducteur de chariots élévateurs

Conduit un engin de manutention à conducteur porté (chariot-élévateur, gerbeur, ...) dans le cadre d'opérations de déplacement, chargement/déchargement, stockage/déstockage, approvisionnement, enlèvement de charges (marchandises, produits, matériel, ...), selon les procédures qualité, les règles de sécurité et les impératifs de délais. Peut effectuer d'autres opérations liées au fonctionnement d'un entrepôt (réception et contrôle des produits, tenue de stocks, préparation de commandes, inventaire, ...) ou d'un site de production ou de distribution (conditionnement, ...). Peut animer une équipe d'opérateurs (intérimaires, stagiaires, ...).

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Les personnes qui ont plus de 18 ans et qui ont appris le métier de conducteur de chariot élévateur par la pratique peuvent faire reconnaître leurs compétences de façon officielle via une validation de compétences.

Pour ce métier, en général, le conducteur doit avoir suivi une formation spécifique à l’engin utilisé. Il n’existe pas un "brevet de cariste" unique et officiel. Les CECAF (Certificat de compétences acquises en formation) et titres de compétences ont valeur de brevet.

À partir des offres gérées par le Forem en 2023, il est possible de mentionner que le permis B est demandé dans 74,1 % des cas. Quant à l’expérience, elle est souhaitée dans 55,9 % des cas. 

Répartition géographique des offres d’emploi (2023)

Les opportunités d’emploi gérées par le Forem pour ce métier proviennent surtout des provinces de Liège, de Hainaut, du Luxembourg et de Namur.

Source : Le Forem

Régime de travail proposé dans les offres d’emploi (2023)

Les employeurs proposent quasi systématiquement des contrats de travail à temps plein.

Source : Le Forem

Contrat de travail proposé dans les offres d’emploi (2023)

Les employeurs proposent majoritairement des emplois intérimaires (dans près de 9 cas sur 10) ; dans 3 cas sur 10, lorsqu’un tel contrat est proposé, une option CDI est associée.

Source : Le Forem

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Brevet de cariste
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Communiquer aisément
  • Adhérer aux objectifs de l’entreprise
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Adopter des positions de travail sécuritaires et fonctionnelles
  • Capacité de travailler dans un environnement bruyant
  • Supporter des températures basses/ élevées
  • S’adapter à des horaires irréguliers
  • Posséder la certification VCA
  • Appétence pour les outils numériques.

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Il n'y a pas d'études trouvées pour ce métier.

Date de mise à jour 11 juin 2024

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Cariste bobinier / bobinière
  • Conducteur / Conductrice d'engins de déplacement des charges
  • Cariste secteur industrie
  • Cariste pointeur / pointeuse
  • Agent / Agente cariste de livraison ferroviaire
  • Cariste agent / agente de magasinage
  • Clarkiste
  • Conducteur / Conductrice d'engins de manutention motorisé à conducteur porté
  • Conducteur / Conductrice de chariot élévateur à mât rétractable
  • Cariste d'entrepôt
  • Cariste chargeur/déchargeur / chargeuse/déchargeuse
  • Cariste réceptionnaire
  • Cariste en préparation logistique
  • Cariste
  • Cariste manutentionnaire
  • Conducteur / Conductrice de chariot élévateur de l'armée
  • Conducteur / Conductrice de chariot élévateur
  • Tractoriste logistique
  • Chef / Cheffe cariste
  • Cariste agent / agente de quai

Code métier

N110101-1