Découvrir un métier :

Conseiller / Conseillère juridique et médiateur / médiatrice

Conseiller juridique et médiateur

Informe et conseille des personnes physiques ou morales sur des questions d'ordre juridique. Produit des actes à valeur juridique, authentique, incontestable. Peut ester (plaider, défendre, ...) en justice pour le compte de clients. Peut organiser des ventes aux enchères. Peut se substituer à des dirigeants pour redresser ou liquider des entreprises en difficulté.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Le conseil juridique et la médiation englobent les professions réglementés de notaire et d'huissier de justice.

Les offres d’emploi gérées par le Forem pour ce type d'emploi sont trop peu nombreuses pour en analyser les caractéristiques.

La profession d’huissier de justice ne s’exerce pas en tant que salarié. La réglementation en ce qui concerne l’exercice indépendant de l’activité et le  port du titre professionnel prévoit un master en droit, deux ans de stages, un examen oral d’homologation et d’être âgé de 25 ans minimum.

L’exercice de la profession de notaire et le port du titre professionnel requièrent un master en droit (5 ans) et en notariat (une année  supplémentaire), trois ans de stage dans une étude et la réussite d’un concours.

Début 2023 est entrée en vigueur la nouvelle loi sur le statut de notaire et ses conditions d'accès. Le concours notarial est réformé, et minimum 120 candidat.e.s notaires peuvent être nommé.e.s chaque année en Belgique (au lieu de 90 maximum précédemment). Les personnes ayant réussi l'examen ont désormais la possibilité de travailler en tant que « notaire adjoint » et être salarié dans une étude, tout en ayant les mêmes compétences qu'un notaire classique. Ce statut pourrait intéresser les jeunes en début de carrière, qui ne souhaitent pas assumer le risque entrepreneurial ainsi que ceux qui veulent travailler à temps partiel en raison de contraintes familiales, par exemple.

Cette réforme du notariat participe à la modernisation de la profession, qui depuis plusieurs années s'est mise au diapason numérique, pour un meilleur service au citoyen : constitution de banques de données électroniques,  signature à distance, recours à la blockchain pour la conservation des données, meilleur partage et mutualisation des données. Des applications à destination des professionnels émanent de la Fédération du notariat, visent à simplifier le travail dans les études (dématérialisation de documents,  simplification des relations avec les administrations par exemple) et renforcer l’authentification des documents.

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Posséder le sens des responsabilités
  • Agir avec efficacité et rapidité
  • Faire preuve de bonnes capacités d'analyse, de résolution de problèmes et d'esprit critique
  • Avoir l'esprit de synthèse
  • Posséder des qualités rédactionnelles
  • Respecter la confidentialité des informations traitées
  • Faire preuve de fiabilité
  • Agir avec méthode et rigueur
  • Faire preuve de diplomatie
  • Entretenir une relation de confiance avec les personnes
  • Être à l'écouter et pouvoir dialoguer avec des publics variés
  • Respecter les différences de culture, de convictions religieuses ou philosophiques
  • Faire preuve de diligence et pouvoir respecter les délais.

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Enseignement de promotion sociale

  • Bachelier en droit

Enseignement supérieur

  • Bachelier en droit

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

Il n'y a pas de formations trouvées pour ce métier.

Date de mise à jour 01 décembre 2023

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Administrateur / Administratrice judiciaire
  • Huissier / Huissière du trésor public
  • Notaire
  • Huissier / Huissière de justice
  • Mandataire de justice
  • Médiateur / Médiatrice judiciaire
  • Arbitre
  • Juriste dans la fonction publique ou avec un mandat supplémentaire
  • Conciliateur / Conciliatrice de justice

Code métier

K190101-1