Découvrir un métier :

Couvreur / Couvreuse de toits inclinés

Couvreur de toits inclinés
Métier en pénurie

Effectue la préparation et la pose des éléments de couverture (ardoises, tuiles, tôles, ...) pour la mise hors d'eau de tous types de bâtiments, dans le cadre de travaux neufs ou de rénovation, selon les règles de sécurité. Réalise la protection des parties en saillie et pose des systèmes d'évacuation d'eaux pluviales (gouttières, ...). Peut réaliser des travaux simples de charpente. Peut encadrer une équipe.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Ces dernières années, le besoin de couvreur a augmenté suite aux demandes de rénovation, d’isolation des toitures et pour l’installation d’un système de production d’énergie renouvelable (panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques). La hausse du prix de l’énergie pourrait renforcer la demande en panneaux solaires.

Le métier est en pénurie de main-d'œuvre. De plus, trop peu d'élèves sont inscrits dans l’option couvreur-étancheur dans l’enseignement qualifiant pour répondre aux besoins en recrutement et combler les futurs départs à la pension (42 % des couvreurs et zingueurs auraient 50 ans ou plus, source EFT 2022).

D'autre part, les candidats ne correspondraient pas aux profils recherchés par les entreprises au niveau des compétences techniques et non-techniques, de la qualification, de l’expérience recherchée et de la mobilité (possession d’un permis et/ou d’un véhicule).

Les recruteurs qui publient leur offre d'emploi via le Forem indiquent rechercher des candidats expérimentés et possédant un permis de conduire.

Enfin, d’aucuns pointent les conditions d’exercice du métier jugées dangereuses par certains candidats ainsi que la pénibilité (position de travail).

Que ce soit dans les nouvelles constructions ou les rénovations, ce professionnel réalise les couvertures de toiture en différents matériaux (ardoise, tuile, chaume...). L’installation des gouttières, des conduits d’évacuation de gaz ou fumées, des tabatières et autres « accessoires de toitures » font partie de ses tâches.

Répartition géographique des offres d’emploi (2023)

La moitié des offres d'emploi diffusées par le Forem émanent d'entreprises situées dans les provinces du Hainaut et Liège.

Source : Le Forem 

Contrat de travail proposé dans les offres d’emploi (2023)

Près de la moitié des contrats proposés sont à durée indéterminée.

Source : Le Forem 

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Attestation de formation à la technique du retrait du matériaux contenant de l'amiante en travaux simples
  • Diplôme VCA sécurité de base
  • Certificat Qualiwall pour les installations solaires thermiques pour systèmes combinés
  • Certificat Qualiwall pour les installations solaires photovoltaïques
  • Montage d'échafaudage
  • Utilisation d'échafaudage
  • Supporter une position agenouillée prolongée
  • Posséder le souci de l’ordre, de la propreté et de la qualité
  • Réaliser des tâches précises et minutieuses
  • Habileté manuelle
  • Être vigilant
  • S’adapter aux variations climatiques
  • S’intégrer dans une équipe de travail
  • Se déplacer sur différents sites de production (chantiers)
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement.

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Enseignement secondaire

  • Certificat de 6e année professionnelle de couvreur(euse)

Enseignement secondaire en alternance

  • Certificat de 6e année professionnelle de couvreur(euse)

Enseignement de promotion sociale

  • Certificat de 6e année professionnelle de couvreur(euse)

Enseignement spécialisé

  • Certificat de 6e année professionnelle de couvreur(euse)

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

CISP EFT Centre d'insertion socioprofessionnelle

Cité des Métiers - Carrefour des Métiers

FOREM Office wallon de la formation professionnelle et de l'emploi

IFAPME Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et des PME

Mission Régionale pour l'Emploi

Date de mise à jour 14 juin 2024

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Couvreur ardoisier / Couvreuse ardoisière
  • Couvreur / Couvreuse de chaume
  • Couvreur / Couvreuse en monuments historiques
  • Aide couvreur / couvreuse
  • Chef / Cheffe d'équipe de couvreurs
  • Couvreur lauzier / Couvreuse lauzière
  • Couvreur tuilier / Couvreuse tuilière
  • Couvreur / Couvreuse
  • Couvreur poseur / Couvreuse poseuse de panneaux solaires
  • Couvreur charpentier / Couvreuse charpentière
  • Monteur / Monteuse de toiture
  • Couvreur / Couvreuse toits en pente
  • Chef / Cheffe d'équipe toiture

Code métier

F161001-1