Découvrir un métier :

Diplomate

Diplomate

Assure la représentation de l' Etat dans une circonscription ou sur un territoire (pays étranger). Est garant de l'application et du respect des règles/lois fixées par le Gouvernement et intervient au nom de l' Etat dans toute situation où la présence de l' Etat le nécessite (crise politique, catastrophe naturelle, fermeture d'un site industriel, ...). Peut intervenir dans des domaines ou dans des contextes spécifiques (domaine économique, gestion de fonds européens, ...), en fonction des particularités des pays, des régions,...

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Dans le cadre de la carrière de diplomate (fonctionnaire de la carrière extérieure), les collaborateurs du SPF Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au Développement représentent la Belgique dans quelque 120 postes, partout dans le monde et auprès des organisations internationales.  Au terme de deux mandats à l’étranger, ils reviennent quelques années en Belgique pour travailler à l’administration centrale à Bruxelles.

Ces fonctionnaires effectuent un éventail de tâches beaucoup plus large que celles liées à diplomatie traditionnelle. Ils sont actifs dans trois domaines d’activités : le  politico-économique, le consulaire et celui de la coopération au développement.

Les offres d’emploi diffusées par le Forem pour le métier  de diplomate sont trop peu nombreuses ou les sources trop peu diversifiées pour réaliser une analyse de la demande des entreprises.

En effet, leur évolution dépend fortement des procédures de sélection et des réserves de recrutement mises en place par l’administration publique.

La procédure de recrutement pour les stagiaires de la carrière extérieure est organisée par le bureau de sélection de l’administration fédérale (Travaillerpour.be) qui organise cette sélection comparative tous les 2 à 3 ans. Celle-ci est également annoncée au Moniteur belge.

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Être titulaire d’un diplôme de master ou d'un diplôme qui donne accès au niveau A dans l'administration fédérale
  • Avoir réussi l’examen linguistique visé à l’article 14, alinéa 2, de l’AR du 8 mars 2001 fixant les conditions de délivrance des certificats de connaissances linguistiques prévus à l’article 53 des lois sur l’emploi des langues en matière administrative, coordonnées le 18 juillet 1966.
  • Savoir faire face à toutes les situations de travail
  • Être flexible et orienté solutions
  • Être en mesure de s’adapter à des conditions de travail et de vie différentes
  • Appliquer rigoureusement les procédures
  • Respecter la confidentialité des informations traitées et communiquées
  • Interpréter les réglementations et en évaluer les effets.

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Enseignement supérieur

  • Master universitaire en études européennes
  • Master universitaire en sciences politiques

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

Il n'y a pas de formations trouvées pour ce métier.

Date de mise à jour 14 juin 2024

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Haut / Haute commissaire
  • Représentant (inter)national / Représentante (inter)nationale
  • Responsable institutions internationales
  • Représentant / Représentante diplomatique
  • Consul / Consule
  • Diplomate
  • Gouverneur / Gouverneure de la province
  • Ambassadeur / Ambassadrice
  • Consul général / Consule générale

Code métier

K140501-1