Découvrir un métier :

Isolateur / Isolatrice de gros œuvre et toiture

Isolateur de gros oeuvre et toiture
Métier en pénurie

Réalise l'étanchéité et l'isolation des toitures, des terrasses, des murs ou des façades d'immeubles d'habitation, de maisons individuelles et de bâtiments industriels, selon les règles de sécurité. Peut réaliser l'isolation thermique d'installations et d'équipements de chauffage, de climatisation et de ventilation par des travaux de calorifugeage. Peut réaliser des opérations de réfection dans le cadre de chantiers de réhabilitation.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Le métier est en pénurie. 

Selon les experts interrogés, une certaine pénibilité du travail et la rémunération proposée sont avancées comme causes de tension supplémentaires.

Plusieurs facteurs pourraient conduire à un besoin de main-d’œuvre accru. L’augmentation des prix de l'énergie et les aides financières disponibles via le plan de rénovation wallon pourraient inciter les particuliers à isoler davantage leur habitation. 

Au fil du temps, la gamme d'isolants s'élargit et inclut des matériaux verts et durables. Ceci peut induire une évolution des compétences à mobiliser dans la pose de nouveaux isolants (exemple : biosourcés). 

Cette fonction, également exercée par d’autres corps de métier, tend à se spécialiser pour répondre aux normes de construction et de rénovation énergétique. L'isolation thermique d'installations et d'équipements de chauffage, de climatisation et de ventilation peuvent faire partie des activités de ce métier.

Répartition géographique des offres d’emploi (2022)

Une demande plus marquée pour ce profil provient de la  Province de Namur.

Source : Le Forem

Contrat de travail proposé dans les offres d’emploi (2022)

La majorité des contrats proposés sont à durée indéterminée.

Source : Le Forem

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Diplôme VCA sécurité de base
  • Montage d'échafaudage
  • Utilisation d'échafaudage
  • Se tenir informé de l’évolution du métier
  • Faire preuve de précision et d’habileté technique
  • Travailler dans des positions inconfortables (penché, à genoux, recroquevillé...)
  • Travailler méthodiquement et rigoureusement
  • Se déplacer sur différents sites de production (chantiers)
  • Appliquer rigoureusement les règles de l’entreprise en matière de sécurité, d’hygiène et de respect de l’environnement.

 

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Enseignement secondaire

  • Certificat de qualification professionnelle de couvreur(euse)-étancheur(euse)

Enseignement secondaire en alternance

  • Certificat de qualification professionnelle de couvreur(euse)-étancheur(euse)

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

Date de mise à jour 01 December 2023

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Calorifugeur / Calorifugeuse
  • Etancheur-bardeur / Etancheuse-bardeuse
  • Etancheur-couvreur / Etancheuse-couvreuse
  • Calorifugeur gros œuvre et toit
  • Etancheur / Etancheuse
  • Chef / Cheffe d'équipe en étanchéité
  • Poseur / Poseuse en isolation thermique

Code métier

F161301-1