Découvrir un métier :

Magistrat / Magistrate

Magistrat

Etudie les plaintes et les suites à donner aux dossiers qui lui sont soumis. Définit la procédure à suivre et les investigations à mener pour mettre les affaires en état d'être jugées. Peut juger des litiges en conformité avec le droit. Peut requérir une peine conformément à la loi et selon l'intérêt des personnes ou de la collectivité. Peut se déplacer sur le lieu des affaires pour enquêter.

Informations sur le métier

Le métier sur le marché de l'emploi

Le terme "magistrat" désigne tout fonctionnaire public ou officier civil investi d’une autorité juridictionnelle, administrative ou politique.

Dans le système juridique belge, il y a deux types de magistrats :

  • Le juge qui a pour tâche de résoudre des conflits entre citoyens (litiges civils) ou entre l'État et un citoyen. Officiellement, un juge à une Cour d’appel, à une Cour du travail ou à la Cour de cassation est un "conseiller"
  • Le magistrat de parquet.

Ensemble, ils constituent le ministère public et poursuivent, au nom de l'État, les contrevenants à la loi devant le tribunal de police ou le tribunal correctionnel.

Les magistrats de parquet forment la "magistrature debout" parce qu'au procès, ils prononcent leur acte d'accusation en étant debout. Les juges qui rendent les jugements forment la "magistrature assise" parce qu'ils restent assis pendant le procès.

En Belgique, les magistrats de l’ordre judiciaire composent le pouvoir judiciaire, avec à sa tête la Cour de cassation.

Les juges sont indépendants dans l’exercice de leur compétence juridictionnelle.

En dehors du pouvoir judiciaire, il existe en Belgique d’autres magistrats : ceux de la Cour constitutionnelle, Conseil d’État et de certaines juridictions administratives comme le Conseil du contentieux des étrangers, ainsi que ceux de la Cour des comptes.

Le terme « magistrat » s’applique également aux membres des juridictions internationales et européennes, comme la Cour internationale de Justice, la Cour européenne des droits de l’homme et la Cour de Justice de l’Union européenne.

L’exercice de la fonction de magistrat nécessite d'être Belge, l’obtention d’un Master en droit et, suivant l’expérience du candidat, la réussite d’un stage judiciaire, d’un examen d’aptitude professionnelle ou d’un examen oral d’évaluation.

En Belgique, seul un examen, organisé par le Conseil supérieur de la Justice, donne accès à la magistrature. Néanmoins, les personnes qui ont réussi cet examen ou ont, le cas échéant, effectué leur stage, n’accèdent pas automatiquement à la magistrature. Pour commencer, elles doivent attendre qu’une place soit déclarée vacante.

Les offres d’emploi diffusées par le Forem pour ce métier sont trop peu nombreuses ou les sources trop peu diversifiées pour réaliser une analyse de la demande des entreprises.

Les recrutements s'effectuent généralement  via le bureau de sélection de l'administration fédéral (Travaillerpour.be) mais aussi les sites spécifiquement dédiés à la justice comme le Conseil Supérieur de la Justice ou Travailler au sein du ministère public.

Principaux secteurs d’activités

Sélection des principaux secteurs d’activités à l’origine des offres d’emploi pour ce métier.

Accès au métier

Obligations

Des prérequis ou obligations légales peuvent s'appliquer pour l'exercice de ce métier.

  • Pas d'obligation légale pour l'exercice de ce métier.

Atouts

Les candidats à cette fonction peuvent se démarquer grâce à certains atouts appréciés des employeurs.

  • Posséder de solides qualités de juriste
  • Tenir compte de la loi et des intérêts de la société
  • Être capable d'anticiper et de proposer des solutions 
  • Détenir une grande force de travail
  • Posséder le sens du service public
  • Être organisé, bon gestionnaire et rigoureux
  • Pouvoir faire preuve d'autorité et de décision
  • Être disponible
  • Être souple et apte au changement
  • Avoir de grandes capacités d'écoute et d'animation
  • User d'autorité à bon escient
  • Être capable de prendre une décision
  • Posséder de grandes qualités relationnelles et humaines
  • Savoir prendre la parole en public
  • Manifester un sens de la répartie
  • Rester objectif et impartial.

Offres

Études

Voici les études associées à ce métier.

Enseignement supérieur

  • Master universitaire en droit

Formations

Voici les formations associées à ce métier.

Il n'y a pas de formations trouvées pour ce métier.

Date de mise à jour 14 juin 2024

Informations complémentaires

Synonymes et autres appellations

  • Avocat général / Avocate générale
  • Président / Présidente de chambre
  • Président / Présidente du tribunal de commerce
  • Substitut / Substitute du Procureur
  • Auditeur / Auditrice du travail
  • Procureur / Procureure
  • Président / Présidente du tribunal de travail
  • Procureur général / Procureure du Roi
  • Conseiller / Conseillère à la Cour des comptes
  • Juge de la jeunesse
  • Président / Présidente du tribunal de première instance
  • Juge d'application des peines
  • Juge de première instance
  • Magistrat / Magistrate de liaison
  • Conseiller / Conseillère à la Cour de cassation
  • Substitut général / Substitute générale
  • Commissaire à la Cour des comptes
  • Magistrat / Magistrate
  • Juge
  • Juge des référés
  • Juge de police
  • Conseiller / Conseillère au tribunal du travail
  • Juge d'instruction
  • Juge de paix

Code métier

K190401-1